Avertir le modérateur

yasmina khadra

  • Le livre au service de la générosité

    Nicolas Mathieu, Leïla Slimani, Michel Bussi, Philippe Jaenada, Yasmina Khadra, François d'Epenoux, Restos du cœur, Pocket, GFK, Donner à lire, SNE, Ouest-France, la Briqueterie de Schiltigheim, Secours Populaire,  « 17 écrivains s’engagent pour les Restos du cœur » titre Livres Hebdo  qui annonce le renouvellement de cette l’opération initiée en 2014.

    Sous le titre "13 à table !" un livre rassemble des nouvelles, cette année sur le thème du voyage, de Nicolas Mathieu, Leïla Slimani, Michel Bussi, Philippe Jaenada, Yasmina Khadra, François d'Epenoux. Ce recueil dont la couverture est signée Riad Sattouf est vendu 5 euros en librairie et permet aux Restos du cœur de financer quatre repas.

    Livres Hebdo précise « les cinq précédentes éditions de 13 à table! ont permis aux Restos du cœur de distribuer près de 4 millions de repas supplémentaires. Tous les acteurs de la chaîne du livre (auteurs, distributeurs, libraires, imprimeurs...) participent bénévolement à cette opération. L'intégralité des recettes générées par la vente du livre est reversée aux Restos du cœur. ». Selon les chiffres de GFK ce livre caritatif se vend à 200000 exemplaires. Il est édité par Pocket.

    Nicolas Mathieu, Leïla Slimani, Michel Bussi, Philippe Jaenada, Yasmina Khadra, François d'Epenoux, Restos du cœur, Pocket, GFK, Donner à lire, SNE, Ouest-France, la Briqueterie de Schiltigheim, Secours Populaire,  Autre opération généreuse avec Donner à lire, une initiative mise en place dans toute la France par 200 librairies indépendantes et le Secours populaire en direction des enfants. Donner à lire, dont c’est la quatrième édition, permet d’offrir des livres neufs achetés par des clients à des jeunes qui n’y ont pas accès. Ouest France explique : « Les clients choisissent un album qui pourrait plaire à des enfants ou d’autres livres pour des adolescents. Le 20 novembre, tous les livres destinés à l’opération Donner à lire seront remis à l’antenne locale du Secours populaire. »

    Donner à lire est soutenu par le Syndicat National de l’Edition.

    A signaler également des actions plus permanentes comme à Poitiers (2 bis, rue de Slovénie) où le Secours Populaire propose à longueur d’année une librairie de 8.000 et 9.000 ouvrages d’occasion et à bas prix permettant « d’ouvrir la culture au plus grand nombre. »

    En Alsace on se mobilise aussi pour l’accès des livres aux jeunes et notamment dans le cadre de « Schilick on carnet », 8ème Salon de l'illustration à la Briqueterie de Schiltigheim. Un événement qui se déroule, les 8, 9 et 10 novembre, pendant lequel l'association culturelle Tôt ou t'art organise une grande collecte de livres jeunesse, destinée à alimenter la ronde des livres. Ces dons permettent aux structures comme au public d'accéder à des ouvrages gratuitement. (source France 3).

  • La vie en brèves du livre

    Portrait

    Trois livres figurent sur la photo officielle d’Emmanuel Macron président de la République française : « Les mémoires de guerre » du général de Gaulle, « Le rouge et le noir » de Stendhal, et « Les nourritures terrestres » d’André Gide. Dans une vidéo, on le voit prendre un soin tout particulier à choisir la page du livre de Charles de Gaulle qui sera photographié ouvert.

    Auto-édition

    Amazon lance la troisième édition de son concours Une info trouvée dans 20 minutes qui explique : « Chez Amazon, on les appelle les « indépendants ». Les auteurs auto-édités qui déposent leur livre sur la plateforme dédiée KDP sont si importants pour l’américain qu’il leur consacre depuis trois ans un concours dédié, une sorte de Goncourt de l’auto-édition dont le jury est présidé cette année par Yasmina Khadra. A gagner, une liseuse, une traduction, de l’argent mais aussi 20.000 euros de publicité pour émerger au milieu des 6,5 millions de livres numériques que propose actuellement le géant du e-commerce. »

    La différence

    Le Magazine littéraire annonce la mise en liquidation des Editions de la Différence. Le journal publie une lettre de Colette Lambrichs, co-fondatrice et directrice littéraire de la maison, écrite en 2012, extrait : « Ne sera bientôt pris en considération que ce qui intéresse le plus grand nombre car, dans le même temps, le réseau des libraires qui s'attachent à promouvoir et défendre des ouvrages d'une autre ambition sont fragilisés économiquement par la suprématie des grands groupes qui leur imposent une concurrence insoutenable. »

    Bibliambule

    Ouest France nous apprend que « Le « bibliambule » débarque en ville ! » à Brest : « Ce triporteur de 140 kg peut transporter entre 40 et 50 kg de bouquins. Livres pour enfants, jeunes adultes ou bandes dessinées, l’offre devrait satisfaire tous les curieux. » souligne le quotidien qui rajoute « Derrière l’attrayant objet coloré se cache une stratégie : « Redonner à la lecture sa place de loisir populaire et attirer de nouveaux publics au-delà de nos murs », commente Annie Tréguer, responsable du développement des publics. Car si le succès des médiathèques de la ville ne se dément pas, « une part de la population n’ose toujours pas franchir le pas ».

    Photo Ouest France

    direct.jpg

    Automne littéraire

    Comme d’habitude il faudra compter sur les conseils avisés de notre libraire pour trouver les bons livres dans les 581 romans qui paraîtront à la rentrée 2017.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu