Avertir le modérateur

thomas piketty

  • Eric Holder, Angoulême, librairie Coiffard, Gilets jaunes, Cavanna, l'actualité du livre en quelques lignes

    Décès

    Sérotonine , Michel Houellebecq, Cavanna, éditions Belfond,Etienne Balibar, Thomas Piketty, François-Bernard Huygue, gilets jaunes, éditions VA, Amélie Nothomb,Emil Ferris, éditions Monsieur Toussaint Louverture, Ted, Émilie Gleason, éditions Atrabile, Halfdan Pisket, éditions Presque Lune, Festival BD Angoulême, Eric Holder, Le dilettante, Librairie Coiffard Nantes, Le Seuil, Edwy Plenel, Jean-Claude MonodFlammarion, Disparition de l’écrivain Eric Holder. Son premier recueil, Nouvelles du Nord, a été publié en 1984 par les éditions Le Dilettante et son premier roman, Manfred ou l’Hésitation sera publié par Le Seuil l’année suivante. Il était l’auteur d’une trentaine de livres et ses ouvrages ont reçu de nombreux prix littéraires : le prix Fénéon en 1989 pour Duo forte (Gallimard), en 1994 le prix Novembre pour La Belle Jardinière (Le Dilettante), et en 1996, le prix Roger-Nimier pour En compagnie des femmes (Le Dilettante). Trois de ses livres on été adaptés au cinéma : Mademoiselle Chambon par Stéphane Brizé en 2009, , L’Homme de chevet par Alain Monne en 2009 et Bienvenue parmi nous par Jean Becker en 2012. Il avait 58 ans.

    Angoulême

    Le quotidien 20 minutes publie le palmarès complet des prix attribués lors du festival de la Bande dessinée d’Angoulême. Celui-ci récompense nombre de petites maisons d’édition et des albums atypiques comme Moi, ce que j'aime, c'est les monstres de la dessinatrice américaine Emil Ferris (éditions Monsieur Toussaint Louverture) ou Ted, drôle de coco d’Émilie Gleason (éditions Atrabile), et Dansker, d'Halfdan Pisket (éditions Presque Lune).

    Centenaire

    France 3 a consacré plusieurs reportages à la librairie Coiffard à Nantes qui fête cette année son centenaire avec pour marraine Amélie Nothomb.

    Vidéo :

    100 ans librairie.png

    Le site de la librairie.

    Gilets jaunes

    Le mouvement social qui mobilise depuis deux mois des Français dans la rue devait finir par se retrouver dans des livres. Les éditions VA publient Dans la tête des gilets jaunes de François-Bernard Huygue docteur en sciences politiques. La Découverte, publie Gilets jaunes, hypothèses sur un mouvement qui réunit de manière chronologique 25 textes de sociologues, économistes, historiens, philosophes ou écrivains et annonce pour le 7 mars un essai d’Edwy Plenel, La victoire des vaincus : à propos des gilets jaunes. De son côté, Le Seuil propose Le fond de l'air est jaune, avec des textes d’Etienne Balibar, Thomas Piketty ou Jean-Claude Monod.

    Cavanna

    Le 29 janvier se déroulera à Paris la rencontre Cavanna occupe la Sorbonne !, un hommage à l’écrivain disparu en 2014, connu pour la création de journaux comme Hara-Kiri ou Charlie Hebdo, mais également pour ses livres à succès Les Ritals, Les Russkofs, Maria (éditions Belfond). Son dernier livre Lune de miel est paru en 2010 (Gallimard).

    Pour terminer

    Sérotonine de Michel Houellebecq (Flammarion) est toujours en tête du Top 20 Livres Hebdo des meilleures ventes après sa parution le 4 janvier.

  • Le monde des livres

    Brésil
    Actualitté raconte l’histoire de cet éditeur brésilien qui « avait promis de pratiquer 10 % de remise sur ses livres par but marqué contre son équipe pendant le Mondial. Or le Brésil a perdu son match contre l’Allemagne par 7 buts contre 1 : « Joao Varella, le patron de la société Lote 42, va pourtant tenir sa promesse. Après le match de la toute-honte-bue, il appliquera ses 70 % de remise, chose qui ne se passera pas sans dégâts. Et difficile de croire que, même en vertu du nombre de fans recrutés sur sa page Facebook, il pourra compenser les pertes de cette remise, par les ventes au volume. La promotion, qui s'arrêtera précisément 24 heures après le coup de sifflet final du match, sera relativement limitée dans le temps. L'éditeur s'est pourtant prêté au jeu, respectant sa parole. » 

    Afrique du Sud
    « Disparition de Nadine Gordimer, chroniqueuse des absurdités de l'apartheid. » titre le quotidien 20 minutes qui écrit à propos de la romancière et prix Nobel sud-africaine décédée à 90 ans : « Elégante jusque dans ses dernières années, cette fille d’immigrés juifs a développé une prose à son image : sobre, subtile et sans concession. Elle laisse quinze romans (« La fille de Burger », « Histoire de mon fils », « Personne pour m’accompagner…») et de nombreuses nouvelles (« L’Etreinte d’un soldat », « Quelque chose là-bas…»), dont certains ont été interdits sous l’apartheid. Au travers de portraits d’une grande finesse psychologique, elle y raconte les ambiguïtés de ses compatriotes. »
     
    PARIS – TROUVILLE
    Mort de Yann Andréa, dernier compagnon de Marguerite Duras. Le Monde écrit : « Lui n'a jamais pu l'appeler par son prénom, encore moins la tutoyer. Au fond, il a toujours su la vérité : il n'y a pas d'intimité véritable avec un écrivain. Il le démontre dans « Cet amour-là », et pas seulement avec cette anecdote qui, pourtant, en dit long : « Un jour, je dis : si demain je meurs, si demain je me tue, vous ferez un petit livre dans les quinze jours, je suis sûr que vous le ferez. Elle dit : ''Yann je vous en supplie, ne dites pas ça, non. Pas un petit livre. Un livre.'' » 

    ECONOMIE
    Lu sur Atlantico : « Piketty : on achète le livre parce que c’est chic, on ne le lit pas parce que c'est ch**** ». « Curieux tout de même. Le Wall Street journal rapporte une étude réalisée par Amazon qui confirme le succès du livre "Le capital au XXI siècle » écrit par le Français Thomas Piketty. Le bouquin s’est très bien vendu (Note : 100 000 exemplaires en France, 400 000 aux Etats-Unis), mais il indique aussi que les acheteurs s’arrêtent à la 26 ème page et abandonnent ce livre qui compte plus de 700 pages.
    Précision de BFMTV « Le Wall Street journal s'appuie pour étayer cette affirmation sur les passages surlignés par les lecteurs de l'ouvrage sur Kindle (la liseuse d'Amazon). Il apparaît ainsi que les surlignages des lecteurs ne dépassent pas la page... 26.

    WESTEROS
    Lu et vu dans L’Express au sujet de George R.R. Martin, créateur de l'univers Game of Thrones » : « Il a 65 ans et fait savoir qu'il ne compte pas passer l'arme à gauche de si tôt. George R.R. Martin, l'auteur de la saga « A Song of Ice and Fire » dont est tirée la série à succès « Game Of Thrones » commence toutefois à en avoir assez d'entendre continuellement qu'il doit se dépêcher d'écrire la fin de l'histoire avant de mourir. C'est pourquoi lorsque un journaliste allemand glisse la question dans une interview, l'écrivain répond : « Je trouve ça assez offensant que l'on spécule sur ma mort », avant de joindre le geste à la parole, histoire d'être un peu plus clair sur son état d'esprit. » Photo extraite de la vidéo supprimée sur YouTube.


    USA
    Actualitté toujours, attire l’attention sur l’étude réalisée par Kensington portant sur l’usage des tablettes aux Etats-Unis : « Les femmes seraient plus adeptes des réseaux sociaux que les hommes, à 33,5 % contre 22,7 % alors que les seconds vont plutôt privilégier le jeu vidéo (19 % contre 13,3 %). Attention aux possesseurs de tablettes, d'ailleurs, puisque les hommes auraient plutôt tendance à s'en servir dans les toilettes. Dans l'ensemble les hommes visitent des sites d'information, et regardent leurs emails, tandis que les femmes sont plus adeptes des réseaux et de la télévision. »

    Actualitté note cependant « qu'il n'est jamais fait mention de la lecture de livres numériques comme activité sur son appareil. »

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu