Avertir le modérateur

spinoza

  • Bibliothèques en mouvements

    Les bibliothèques sont des lieux de vie très importants pour les livres. Généralistes ou spécialisées elles font parler d’elles, en France et en Turquie.

    Les bibliothèques service public

    La date de remise du rapport d’Eric Orsenna et Noël Corbin, inspecteur général des affaires culturelles « Voyage au pays des bibliothèques - Lire aujourd'hui, lire demain », prévue pour le 20 décembre est reportée à une date ultérieure qui sera précisée par le Ministère de la Culture. Actualitté écrivait à ce sujet avant cette annonce : « Au Sénat, à l'occasion des discussions sur le budget de la Culture, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a déjà pu annoncer un objectif ambitieux : celui « d'accompagner environ 200 bibliothèques dans une transformation en maisons de service public, soit 2 par département ». Et cette transformation suppose l'extension des horaires d'ouverture des établissements. Rappelons que le gouvernement a d'ores et déjà annoncé une hausse de la Dotation Générale de Décentralisation, qui peut être utilisée par les collectivités pour subvenir aux dépenses de fonctionnement liées à l'ouverture des bibliothèques. D'une enveloppe de 80,4 millions € à l'origine, elle a été augmentée de 8 millions € par arbitrage présidentiel. »

    La bibliothèque des femmes ne déménage plus

    La Mairie de Paris qui voulait faire déménager la bibliothèque Marguerite-Durand, spécialisée dans l'histoire des femmes et du féminisme, y a finalement renoncé devant la forte mobilisation d’un collectif « Sauvons la BMD » et du personnel. Elle restera donc dans ces locaux actuels en attendant une autre solution et des moyens pour pouvoir mieux fonctionner.

    La Turquie détruit des livres

    Le magazine Les Inrocks nous apprend que le pouvoir Turc à fait retirer 139 141 ouvrages des 1 142 bibliothèques du pays. Tous ces livres sont « accusés de faire de près ou de loin la "propagande" de Fethullah Gülen », opposant du président Recep Tayyip Erdogan qui l’accuse d’avoir fomenté en 2016 la tentative de coup d’Etat contre lui. Les Inrocks racontent que les titres visés font l’objet d’une « enquête » mais : « les livres incriminés dépassent largement le cas de Gülen : des ouvrages de Spinoza, d'Albert Camus ou encore de Louis Althusser ont été accusés de faire la propagande du terrorisme et interdits dans la foulée, selon la Deutsche Welle. Camus, écrivain et philosophe français, est notamment accusé par le pouvoir turc d'avoir fait partie d'une "organisation terroriste". »

    Best-sellers et choix des bibliothécaires

    Enfin, à lire sur le site Revue Critique de fixxion française contemporaine, une très intéressante et dense contribution de Cécile Rabot (Université Paris-Nanterre), qui analyse le statut et la place des best-sellers dans les prêts des bibliothèques. Elle écrit : « Amenées à juger la production éditoriale pour décider de leurs acquisitions et à mettre en avant certains ouvrages et certains auteurs à travers leurs actions de valorisation et d’animation, les bibliothèques de lecture publique font partie de l’institution littéraire, qui, comme l’a analysé Jacques Dubois, participe à constituer, renforcer ou perpétuer la valeur des œuvres et des écrivains. »

    Revue Critique de fixxion française contemporaine, Cécile Rabot, Spinoza, bibliothèque Marguerite-Durand, Françoise Nyssen, Eric Orsenna, Noël Corbin, Fethullah Gülen, Recep Tayyip Erdogan, Albert Camus,

  • La joie et le bonheur de Frédéric Lenoir

    du_bonheur_poche-250x400.jpgVous venez de connaître une année tumultueuse et vous avez besoin d’un peu de sérénité pour affronter la suivante, Frédéric Lenoir est l’auteur qu’il vous faut.

    Ancien journaliste à L’Express il fut de 2005 et jusqu’en 2013 directeur de la revue bimestrielle Le monde des religions. Il a écrit de plus de 40 ouvrages, parmi lesquels on peut citer : Le Bouddhisme en France (essai, 1999), Les Métamorphoses de Dieu : des intégrismes aux nouvelles spiritualités (essai, 2003), Petit Traité d’histoire des religions, (essai, 2008), Comment Jésus est devenu Dieu (essai, Fayard, 2010)

    Depuis quelques années ses livres s’orientent vers la recherche du bien-être de chacun et rencontrent un énorme succès. Là aussi les titres parlent d’eux mêmes Petit Traité de vie intérieure (essai, Plon, 2010), La Guérison du monde (essai, Fayard, 2012 ; Livre de poche, mars 2014), Du bonheur, un voyage philosophique (essai, Fayard, 2013 ; Livre de poche, août 2015), La puissance de la joie (Fayard, 2015), et le tout dernier Philosopher et méditer avec les enfants (Albin Michel, 2016) qui, comme les précédents, lui vaut d’être reçu par les médias.

    Dans Du bonheur (Fayard - disponible en Livre de poche, 2015) Frédéric Lenoir s’interroge : « Qu’entendons-nous par « bonheur » ? Dépend-il de nos gènes, de la chance, de notre sensibilité ? Est-ce un état durable ou une suite de plaisirs fugaces ? N’est-il que subjectif ? Faut-il le rechercher ? Peut-on le cultiver ? Souffrance et bonheur peuvent-ils cœxister ? », et nous livre ses réponses à travers une vingtaine de chapitres qui vont de « Aimer la vie qu’on mène » à « La joie de Spinoza et de Mâ Anandamayî » en passant par « Peut-on être heureux sans les autres ? ».

    A la question que lui posait en 2015 Le Point « Comment défendre la joie dans la période sombre que nous vivons ? », Frédéric Lenoir répondait : « Comme l'ont montré Spinoza et Nietzsche, la joie est le signe d'un accroissement de notre puissance vitale. Quand on est dans la joie, on se sent exister plus et mieux. Et, en l'occurrence, en agissant ainsi, nous opposons une logique de vie à la logique de mort que l'on tente de nous imposer. C'est un acte de résistance individuel et collectif. » 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu