Avertir le modérateur

seuil

  • Sur la piste du Polar

    Quel est le point commun entre Guillaume Musso, Fred Vargas, Bernard Minier, Harlan Coben, Mary Higgins Clark, Michel Bussi ? Tous figurent dans la liste des 50 auteurs de polars les plus vendus en France en 2018.

    Le roman policier fait un retour en force dans le monde de l’édition. Au point que Livres Hebdo lui a consacré un important dossier titré : « la nouvelle vague française » dans son numéro daté du 29 mars. Son auteur, Claude Combet, écrit en introduction « Après les auteurs suédois, les écrivains français ont le vent en poupe au rayon polar, portés par une nouvelle génération biberonnée aux séries télévisées et souvent venue du scénario. Ils renouent avec le roman noir qui dépeint les travers de la société et parvient à séduire éditeurs et lecteurs. »

    L’article passe en revue les éditeurs spécialisés depuis Gallimard avec sa fameuse Série noire à Viviane Hamy, en passant le Seuil, Fayard, ou Les Arènes, et note que « le polar français se vend bien », mis en vedette par « Les grands prix décernés à des auteurs de polars, comme le Goncourt à Pierre Lemaitre, pour Au revoir Là­haut en 2013 et à Nicolas Mathieu pour Les enfants après eux en 2018 » des distinctions qui « œuvrent aussi à la reconnaissance du genre.»

    Livres Hebdo, Guillaume Musso, Fred Vargas, Bernard Minier, Harlan Coben, Mary Higgins Clark, Michel Bussi, Gallimard, Seuil, Les Arènes, Pierre Lemaitre, Jacques Catineau, Nicolas Mathieu, Viviane Hamy, Les nombreux salons qui lui sont dédiés mettent en valeur et confirment cet engouement des lecteurs. Pour les plus connus, Quais du Polar à Lyon, Polar le festival de Cognac, sans oublier Paris Polar qui a connu sa première édition en 2018.

    Les prix spécifiques qui récompensent cette littérature contribuent également à la populariser, celui du Quai-des-Orfèvres créé en 1946 par Jacques Catineau, le prix SNCF du Polar, ou le prix des Lecteurs Quais du Polar.

    Le site Les Rendez-vous Polar recense la présence des auteurs dans la multitudes des manifestations qui vont se dérouler en 2019 dans l’hexagone. On découvre ainsi parmi beaucoup d’autres le 17 ème Salon du Livre Policier à Neuilly-Plaisance (93) les 13 avril 2019 à 14 avril, le 2ème Festival du Polar à Saint-Laurent-du-Var, 27 et 28 Avril, le salon Polar entre Deux Mers à Fargues Saint Hilaire, le 11 mai, le 22ème Festival des Littératures Policières, noires et sociales à Besançon, les 11 et 12 mai, ou la 2ème édition du Festival Polar, Vin et Compagnie à Millau, les 14, 15 et 16 juin, etc., etc.. Un site idéal pour les vrais amateurs qui aiment suivre leurs auteurs à la trace.

  • Nicolas Hulot se livre

    livre_affiche_467.pngPas de chance pour Jean-luc Bennahmias auteur avec Emmanuelle Rimondi du livre « Les paradoxes de Monsieur Hulot » (L’Archipel), le jour où paraissait le livre il déclarait dans un entretien à La Provence « Je suis persuadé qu’il ne démissionnera pas ». Selon Livres Hebdo, le livre publié à 5000 exemplaires devrait quand même être réimprimé à 3000 exemplaires.

    Si assez peu de livres (Sain Nicolas, Bérengère Bonte – éditions du Moment, 2010) ont été consacrés au créateur de la fondation qui porte désormais son nom, Nicolas Hulot est lui un auteur prolifique. Ses deux derniers livres parus, en 2015, sont Mon écologuide de A à Z, (Le Cherche midi) et Osons ! Plaidoyer d'un homme libre, (Les liens qui libèrent) Son éditeur écrivait à propos de ce dernier : « Depuis 40 ans, Nicolas Hulot parcourt la planète. Témoin de sa lente destruction, il a décidé de devenir un des acteurs de sa reconstruction. Au côté de sa Fondation pour la Nature et l’Homme ou en parlant aux oreilles des décideurs, il contribue à faire évoluer les mentalités. »

    9782749134871ORI.jpgParmi les ouvrages édités précédemment on peut également citer Questions de nature, Plon, Paris, 1995 disponible dans la collection Pocket depuis 1996, Pour que la Terre reste humaine (Seuil et collection Points), et les deux tomes Le Syndrome du Titanic, et Le Syndrome du Titanic 2, (Calmann-Lévy et Livre de Poche), qui donneront matière à un documentaire diffusé en 2009.

    En 2005, Nicolas Hulot signait la préface de La Terre en partage : éloge de la biodiversité (La Martinière), un ouvrage illustré de 250 photos célébrant « la beauté de la Terre » et nous incitant « plus que jamais à la préserver, car la protection de la diversité des mondes vivants est indispensable à notre survie et à un développement durable des sociétés humaines », selon la présentation de l’éditeur.

    9782253118350-001-T.jpegDans Graines de possibles, regards croisés sur l'écologie il échange ses idées avec Pierre Rabhi autre grand défenseur du développement durable, (Calmann-Lévy – 2005 - Disponible depuis en Livre de Poche).

    Nul doute que nombre d’éditeurs doivent aujourd’hui solliciter l’ex-ministre, mais toujours écologiste déterminé, pour qu’il leur raconte son passage de 15 mois au gouvernement. Une transition comme une autre.

  • Une bibliothèque sous les bombes

    Actualitté, Delphine Minoui, Seuil, Paris Match, La grande librairie, DarayaSous les bombardements de leur ville, de jeunes Syriens ont rassemblé quelques 10 000 volumes et créé une bibliothèque souterraine pour lire et survivre. Une histoire qui est racontée dans « Les Passeurs de livres de Daraya » de Delphine Minoui.

    Le sujet :

    « L’idée est venue lors de la bataille et la destruction de Daraya, où la plupart des librairies ont été partiellement ou totalement détruites ». Une quarantaine de bénévoles s’est alors mise à l'œuvre : réunir tout ce qui pouvait être encore lu, et le collecter avant d’ouvrir un nouveau lieu, dans un espace sûr. Et surtout, parvenir à constituer un endroit propice à la lecture. Un travail minutieux, de classement et d’archivage, pour simplifier l’accès des habitants.  Les volumes récupérés ont tous été annotés avec le nom de l’endroit où ils ont été trouvés, et celui de son propriétaire s’il est connu. Un classement méthodique pour affirmer qu’il ne s’agit pas de rapines, ni de vols : lorsque la situation le permettra, les propriétaires se manifesteront pour retrouver leurs livres. » (Actualitté. 2015)

    Présentation de l’éditeur :

    « Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'étouffer. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature. » (Le Seuil)

    L’auteure :

    Delphine Minoui, de mère française et de père iranien, a reçu le prix du club de femmes « Ailleurs » pour son livre «Je vous écris de Téhéran» (Ed. du Seuil). Prix Albert Londres 2006, cette journaliste spécialiste du Moyen-Orient est correspondante du « Figaro » en Turquie, après l’avoir été à Beyrouth, Tunis et au Caire. (Paris Match).

    La vidéo :

    Delphine Minoui parle de son dernier livre dans l’émission La grande librairie du 21 septembre 2017 :

    Delphine Minoui.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu