Avertir le modérateur

serge bloch

  • Le livre au-delà du prix Goncourt

    Quelques brèves informations sur le monde du livre et de l’édition :

    A Paris, la célèbre librairie Shakespeare and Company ouvre son café. Le Figaro précise : « Dans le décor simple et convivial - tables et bancs en bois, fenêtres à guillotine d'origine -, on déguste du café artisanal torréfié chez Lomi (XVIIIe), des cookies, bagels, crumpets et scones préparés par Marc Grossman, l'Américain de Bob's Kitchen, patron des cantines végétaliennes/riennes à succès (8 à 9,50 € le sandwich du jour). Comme à Brooklyn, on trouve du no gluten, des livres de recettes en anglais (of course!), du cidre normand, du thé anglais et des jus faits à la minute. »

    Sur le site Rue89 Bordeaux, on peut lire à propos d’une « alternative à Amazon » : « Après le lancement en décembre 2014 de la plateforme de géolocalisation et de réservation de livres en ligne commune à 38 librairies indépendantes d’Aquitaine, près de 1350 livres ont trouvé lecteurs. Un bilan jugé encourageant par l’association à l’origine du projet, Les Librairies Atlantiques. »

    A Toulouse, la Médiathèque des Abattoirs présente du 16 octobre 2015 au 16 janvier 2016, l’exposition « Le livre dans le livre » : « Dans sa quête incessante de nouveauté, la modernité a vu se tisser des liens privilégiés entre peintre et poète. Mais depuis les années 1960, les artistes ont noué un tout autre dialogue avec le livre. Leurs gestes ont naturellement trouvé leur place dans leurs propres ouvrages, les livres d'artistes. »

    Le 26ème Salon du livre de Colmar se déroulera les 21 et 22 novembre 2015, avec pour thème « A suivre… » L’affiche de l’événement est signée Serge Bloch, illustrateur à succès de la série pour enfants Max et Lili.

    Enfin pour ceux qui ne liraient que ce blog pour s’informer sur l’actualité littéraire, le prix Goncourt 2015 a été attribué à Mathias Enard pour « son roman « Boussole » Les journalistes qualifient cet ouvrage de 500 pages d’ « érudit ».

    Pour finir une vidéo plutôt drôle sur la difficulté à arriver à lire tranquillement :

  • Il était 30 fois... le Salon du livre jeunesse de Montreuil

    salon du livre et de la presse jeunesse,henriette zoughebi,actu.bd,augustin trapenard,grand journal canal+,serge bloch,blexbolex,philippe corentin,elzbieta,carll cneut,wolf erlbruch,jean-françois martin,kveta pacovská,quentin blake,roald dahl,house of illustration,rue 8çLe Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil - Seine-Saint-Denis (le fameux 9 – 3) fête ses 30 ans du 26 novembre au 1er décembre 2014, avec comme à chaque édition une profusion d’auteurs, et d’animations pour les enfants, les parents, et les professionnels.

    Le site spécialisé dans la bande dessinée Actu.Bd en raconte la genèse sous la signature de Didier Pasamonik : « Rien ne se serait fait sans une grande dame : Henriette Zoughebi. C’est elle qui eut la responsabilité de lancer dans une municipalité alors communiste ce salon pour défendre le livre jeunesse et au-delà : « Bernard Pivot consacrera-t-il prochainement une émission au livre de jeunesse ? » écrivait-elle dans le dossier de presse de la première édition. La légitimité qui commençait à porter ses fruits pour la bande dessinée restait à conquérir pour le Livre pour enfants. Pourtant, des éditeurs, des auteurs et des illustrateurs talentueux avaient déjà droit de cité, mais il fallait un événement qui leur offre chaque année un coup de projecteur pour que cette part de la créativité éditoriale ait une visibilité justifiée. Ce sera le Salon de la Seine-Saint-Denis. »

    En 2014, même Augustin Trapenard, le spécialiste littérature au Grand journal (Canal +), consacre une chronique dévoilant quelques chiffres sur ce « 10ème Art » : 1 livre sur 4 vendu en librairie est un livre jeunesse, plus de 150 millions de chiffre d’affaires en 2013, et plus de 150 000 visiteurs attendus à Montreuil.

    Cette année, plus de 150 auteurs, connus ou à découvrir, sont annoncés (Serge Bloch, Blexbolex, Philippe Corentin, Elzbieta, Carll Cneut, Wolf Erlbruch, Jean-François Martin, Kveta Pacovská ) avec comme grand invité Quentin Blake, l’auteur britannique, illustrateur des livres de Roald Dahl qui, il y a quelques semaines, inaugurait à Londres la Maison de l’Illustration (House of Illustration), un lieu d’exposition pour ses dessins mais aussi ceux de ses confrères. Il sera présent le lundi 1er décembre, à 12h30 sur la Scène littéraire, K12, interviewé parFlorence Noiville du Monde.

    Enfin, n’oublions pas que si certains auteurs jeunesse vivent de leur art, l’exercice de la profession est difficile pour beaucoup en raison des faibles rémunérations des illustrations, du montant des droits à partager avec un co-auteur pour les textes ou les dessins, et surtout en raison du faible tirage des titres. Des conditions de vie que l’on retrouve exprimées sur Rue89 avec le témoignage de Marie, 36 ans, illustratrice jeunesse.

    Le site officiel du salon de Montreuil.

  • Le père Noël apporte chaque année des livres aux enfants

    Du 27 novembre au 2 décembre le Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis ouvrira ses portes à Montreuil-sous-Bois dans la banlieue parisienne. Un rendez-vous annuel qui, en 2013, s’intéresse aux héros et héroïnes récurrents de cette littérature, à Bruno Heitz, à l’Afrique du Sud ou encore à Grégoire Solotareff. Pas facile pourtant d’affirmer une œuvre dans ce secteur de l’édition lui aussi malmené par la crise, mais paradoxalement en pleine vitalité. Quelques auteurs y réussissent à l’instar des Pef, Quentin Blake, Claude Ponti, Serge Bloch ou Soledad, pour le plus grand plaisir des enfants et... des parents. C’est le cas de Voutch, d'André Bouchard et de Tomi Ungerer.

    pourquooaa.jpgLes adultes connaissent les dessins de Voutch dans Psychologie, ou Madame Figaro, les plus jeunes adorent ses albums pour enfants avec ses histoires insolites et ses images très colorées : « La planète bizarre », « Pourquôôââ » (collection Tête de lard), « La petite grenouille qui avait mal aux oreilles », « Le roi de la grande  savane ». La plupart sont publiés aux éditions Thierry Magnier ou Circonflexe.

    Autre dessinateur d’humour dont on peut voir les dessins dans Le Point, André Bouchard signe en les-lions-ne-mangent-pas-de-croquettes.jpg2013 deux nouveaux albums « L’abominable sac à main » (Seuil Jeunesse), et « Avant, quand il n’y avait pas école », sur des textes de Vincent Malone, créatif multiforme avec qui il avait déjà publié « Quand papa était petit, y avait des dinosaures (Seuil jeunesse, 2003). André Bouchard est également l’auteur de « Beurk ! » (2004) et en 2012 de « Les lions ne mangent pas de croquettes » parus au Seuil Jeunesse.

    Jean_de_La_Lune01.jpgTomi Ungerer, 82 ans, ne dessine plus pour les enfants, mais ses livres imaginés dans les années 1960-1970, sont régulièrement réédités. Plusieurs générations se sont partagées le plaisir de lire « Les trois brigands » (L’école des loisirs), « Jean de la lune », « Allumette », « Le géant de Zeralda », ou « Le chapeau volant ». Si dans ce domaine le grand format est plus valorisant pour les images, nombre des titres de Tomi Ungerer sont aussi disponibles en poche. Le talent de cet alsacien d’origine, reconnu dans le monde entier, a mis un peu plus de temps à l’être en France, mais aujourd’hui, il a à Strasbourg – et de son vivant – un musée qui rend hommage l’ensemble de son œuvre.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu