Avertir le modérateur

secours populaire

  • Le livre au service de la générosité

    Nicolas Mathieu, Leïla Slimani, Michel Bussi, Philippe Jaenada, Yasmina Khadra, François d'Epenoux, Restos du cœur, Pocket, GFK, Donner à lire, SNE, Ouest-France, la Briqueterie de Schiltigheim, Secours Populaire,  « 17 écrivains s’engagent pour les Restos du cœur » titre Livres Hebdo  qui annonce le renouvellement de cette l’opération initiée en 2014.

    Sous le titre "13 à table !" un livre rassemble des nouvelles, cette année sur le thème du voyage, de Nicolas Mathieu, Leïla Slimani, Michel Bussi, Philippe Jaenada, Yasmina Khadra, François d'Epenoux. Ce recueil dont la couverture est signée Riad Sattouf est vendu 5 euros en librairie et permet aux Restos du cœur de financer quatre repas.

    Livres Hebdo précise « les cinq précédentes éditions de 13 à table! ont permis aux Restos du cœur de distribuer près de 4 millions de repas supplémentaires. Tous les acteurs de la chaîne du livre (auteurs, distributeurs, libraires, imprimeurs...) participent bénévolement à cette opération. L'intégralité des recettes générées par la vente du livre est reversée aux Restos du cœur. ». Selon les chiffres de GFK ce livre caritatif se vend à 200000 exemplaires. Il est édité par Pocket.

    Nicolas Mathieu, Leïla Slimani, Michel Bussi, Philippe Jaenada, Yasmina Khadra, François d'Epenoux, Restos du cœur, Pocket, GFK, Donner à lire, SNE, Ouest-France, la Briqueterie de Schiltigheim, Secours Populaire,  Autre opération généreuse avec Donner à lire, une initiative mise en place dans toute la France par 200 librairies indépendantes et le Secours populaire en direction des enfants. Donner à lire, dont c’est la quatrième édition, permet d’offrir des livres neufs achetés par des clients à des jeunes qui n’y ont pas accès. Ouest France explique : « Les clients choisissent un album qui pourrait plaire à des enfants ou d’autres livres pour des adolescents. Le 20 novembre, tous les livres destinés à l’opération Donner à lire seront remis à l’antenne locale du Secours populaire. »

    Donner à lire est soutenu par le Syndicat National de l’Edition.

    A signaler également des actions plus permanentes comme à Poitiers (2 bis, rue de Slovénie) où le Secours Populaire propose à longueur d’année une librairie de 8.000 et 9.000 ouvrages d’occasion et à bas prix permettant « d’ouvrir la culture au plus grand nombre. »

    En Alsace on se mobilise aussi pour l’accès des livres aux jeunes et notamment dans le cadre de « Schilick on carnet », 8ème Salon de l'illustration à la Briqueterie de Schiltigheim. Un événement qui se déroule, les 8, 9 et 10 novembre, pendant lequel l'association culturelle Tôt ou t'art organise une grande collecte de livres jeunesse, destinée à alimenter la ronde des livres. Ces dons permettent aux structures comme au public d'accéder à des ouvrages gratuitement. (source France 3).

  • Livres de vacances

    Les vacances sont, dit-on, propices à la lecture et même si les éditeurs ne publient plus de « best-seller de l’été », les journaux continuent à proposer des listes de livres pour passer quelques heures sur la plage ou sous la pluie.

    Actualitté écrit à ce sujet « Lit-on plus l’été ? C’est ce que tendent à prouver les statistiques. Le temps libre incite donc les gens qui ne sont pas des lecteurs assidus à entrer dans la librairie de leur lieu de villégiature ou lors de leurs courses dans les super ou hypermarchés à acheter le « fameux livre de l’été. Il suffit de regarder les clients des librairies ou des grandes surfaces. Les têtes de gondole attirent l’œil et l’acheteur va, dans une espèce de réflexe quasi pavlovien se diriger vers ceux qui s’y trouvent. Lira-t-il de la qualité, un auteur ? Nul ne le sait, il ira vers ce qu’on lui a conseillé et généralement vers les couvertures attractives. »

    Le quotidien Sud-Ouest recense toutes les sélections proposées aussi bien par l’Académie Goncourt, l’association ACBD de critiques de bandes dessinées, que les journaux Le Point, Marianne, L’Obs ou Le Monde. Des choix éclectiques qui vont du dernier Guillaume Musso « L’instant présent » au deuxième tome de « L’arabe du futur » de Riad Sattouf. Il faut remarquer que trois journaux Le Monde (article payant), Le Point, et L’Express privilégient les livres de poche.
    A voir également en video les conseils de Jean Birnbaum, du Monde des livres.

    Livres de poche toujours dans la sélection de Gérard Collard (libraire à St Maur) et Marina Carrère d'Encausse de la rédaction de Allo Docteurs sur le site de FranceTVinfo.

    Daniel Martin dans Le Journal du Centre rappelle que « contrairement à une idée fausse comme toutes les idées reçues : en été, on ne lit pas que léger » et propose une liste qui débute par « Tu n'es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens » (Grasset) et se termine par « un superbe hommage à la langue française : « Au péril du lieu », de Luba Jurgenson (Verdier). Prix Valery-Larbaud 2015. »

    Dans un genre, disons moins littéraire, Le Figaro a trouvé « sept idées pour prolonger le plaisir du Tour de France cet été » avec parmi elles « Antoine Blondin – La légende du Tour » (éditions du Rocher) qui rend hommage à un écrivain hors-normes dont les chroniques ont grandement contribué à la légende de l’épreuve cycliste.

    Enfin, il faut signaler l’initiative de l’éditeur Rue du monde qui s’associe au Secours Populaire Français pour offrir fin août à Paris, 50 000 livres aux enfants qui ne partiront pas en vacances cet été. Une initiative lancée en 2004 et qui associe 500 libraires. Les détails de l’opération expliqués parFrance Inter et Paris Match. Voir photo ci-dessous.

     

    lete-des-bouquins.jpg

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu