Avertir le modérateur

salman rushdie

  • Bob Dylan, prix Nobel, littérature, et fausses notes

    1507-1.jpgC’est Alain Finkielkraut, membre de l’Académie Française qui le proclame « "Bob Dylan n'a rien à voir avec la littérature". L’attribution prix Nobel de littérature à Robert Zimmerman, plus connu sous le pseudonyme de Bob Dylan, a provoqué toutes sortes de réactions. Pour ou contre ce choix ne lasse pas indifférent. Petit florilège :

    « En Suède aussi, les temps changent. Pas en bien. L'Académie Nobel décrit Dylan comme « un grand poète dans la pure tradition anglophone » et l'inscrit, rien moins, en filiation directe d'Homère, se souvenant vaguement que L'Iliade et L'Odyssée – que les académiciens n'ont pas dû beaucoup lire – est divisée en chants. Tout est culture, mais tout n'est pas art. Le Nobel de littérature à Bob Dylan, c'est un peu comme si on décernait le Nobel de physique aux Bogdanov. » Michel Schneider dans Le Point.

    « Bob Dylan était « un super choix ». « D'Orphée à Faiz, chanson et poésie ont toujours été intimement liées. Dylan est le brillant héritier de la tradition des bardes», Salman Rushdie sur Twitter, faisant référence au héros grec et au poète pakistanais Faiz Ahmed Faiz ( cité par Le Figaro ).

    « Le nom de Dylan a souvent été cité ces dernières années, mais ça a toujours été pris pour un canular », « Lui attribuer le Nobel de littérature, c'est affligeant », « J'aime Dylan, mais il n'a pas d'œuvre. Je trouve que l'Académie suédoise se ridiculise. C'est méprisant pour les écrivains », Pierre Assouline cité par Le Point dans l’article « Dylan nobélisé : le triomphe d'un barde ou l'assassinat de la littérature ? Le Figaro relaie également l’indignation de Pierre Assouline.

    « Si Dylan n’est pas officiellement étiqueté comme “écrivain”, s’il n’est pas un “professionnel de la profession” comme dirait Godard, nous le considérons nous comme un écrivain à part entière dès lors que le statut d’écrivain se mérite à partir du moment où l’on crée avec les mots, où l’on joue avec la langue, où l’on suscite images, pensée, émotions avec le verbe. Dylan a porté le verbe plus haut, plus fort et plus beau que n’importe quel chanteur et que beaucoup de plumitifs labellisés “écrivains”. », Serge Kaganski dans Les Inrocks.

    Parmi les « soutiens » on notera aussi celui de Hughes Aufray, auteur, compositeur et interprète, sollicité par l’AFP et cité par Actualitté: « Beaucoup de poètes n’avaient pas compris le signal envoyé par Rimbaud, qui à 20 ans avait jeté son carnet de notes et était parti sur les routes, créant cette philosophie de la poésie vécue. C’est dans cette tradition que s’inscrit Dylan : il a redonné de la vie à la poésie qui était, à mon avis, en train de mourir, trop élitiste. »

    A l’instant où je rédige ces quelques lignes, Bob Dylan, lui, n’a toujours pas réagi à l’honneur qui lui était fait.

    Photo : Bob Dylan vu aussi par la bande dessinée (éditions Delcourt).

  • Salman Rushdie à propos de son dernier livre

    Deux-ans-huit-mois-et-vingt-huit-nuits-de-Salman-Rushdie.jpgA l’occasion de la parution en France de son dernier livre "Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" (Actes Sud) l’écrivain Salman Rushdie s’est exprimé dans de nombreux médias dont Les Inrocks et France Culture. Petit florilège :

    "J'essaie d'écrire de la fiction mais c'est le monde qui prévaut." France Culture

    " Normalement, j’ai besoin d’une forme, d’une structure à l’avance pour écrire, c’est la première fois que mon approche est aussi souple, que je m’autorise des expériences : des personnages disparaissent, d’autres changent, etc. J’ai adoré travailler comme ça. J’ai découvert une nouvelle façon d’écrire. " Les Inrocks.

    "Je n’aime pas les livres ou les textes qui m’expliquent ce que je dois faire." France Culture

    " Les gens ont commence à se méfier de la fiction, comme si elle était liée au mensonge, donc qu’on ne pouvait la « croire ». Cela m’inquiète, mais je crois que la littérature, comme n’importe quel domaine, a ses modes, et les modes changent. Et puis du moment que les gens lisent toujours des livres, c’est tout ce qui m’importe. Dans mon parcours personnel, mon livre précédent était tellement non fictionnel que j’ai eu envie d’écrire quelque chose de différent. " Les Inrocks.

    "Il faut se moquer de la religion, car la religion est absurde avant tout" France Culture

    " Qu’on me donne le droit d’être juste un écrivain. Je ne veux plus être « l’écrivain à la fatwa ». J’ai écrit « Joseph Anton » pour donner aux gens tout ce qu’ils voulaient savoir sur la façon dont j’ai vécu cette fatwa et en finir une bonne fois pour toutes. " Les Inrocks.

    Présentation du livre par France Culture : « Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits est un conte merveilleux qui interroge notre vie contemporaine à la lumière de l’histoire et de la mythologie. Échappés de leur univers aussi fabuleux qu’ennuyeux, des djinns viennent mêler leur immortalité fascinée à la finitude des hommes, et partager la folle aventure de leur active et permanente déraison.À la fois inspirée par une tradition narrative deux fois millénaire et enracinée dans les multiples préoccupations du temps présent, portée par une langue où l’épique le dispute au comique et la légende à la méditation philosophique et politique, une fiction fastueuse et envoûtante, d’une puissance narrative et imaginaire à couper le souffle. »

    L’intégralité de l’entretien dans Les Inrocks (article payant).

    L’intégralité de l’émission de France Culture.

  • Encore une rentrée littéraire

    Inrocks.pngSi l’on se réfère aux couvertures des magazines Les Inrocks et Lire qui consacrent leur Une à cet événement, c’est la rentrée littéraire. Pas moins de 560 titres sont proposés au public et la presse veut nous aider à faire notre choix.

    Les Inrocks permettent de lire le premier chapitre d'une sélection de 40 romans « Incontournables » (accès payant), et dès le 16 août, le journal avait ouvert le bal avec un entretien avec Salman Rushdie dont on pourra lire à la rentrée le dernier livre Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits (Actes Sud).

    Lire, annonce sur sa première page « Un guide complet » et un entretien avec l’écrivain Laurent Gaudé. Tout comme dans Les Inrocks, on peut y découvrir des extraits des livres de Yasmina Reza, Jim Harrison, Salman Rushdie et Ivan Jablonka.

    Lire.jpgL’Express tente un résumé, et donne « l’occasion de jeter un œil sur ces centaines de livres dans les starting-blocks avant les prix littéraires ».

    On apprend, entre autre, que « Le plus gros tirage est celui du roman d'Amélie Nothomb, Riquet à la houppe (Albin Michel), avec 200000 exemplaires. », mais aussi que Le titre le plus ambigu est signé par l'Américaine Chris Kraus, avec I love Dick (Flammarion), qui peut se traduire par "J'aime la bite", mais aussi par "J'aime Dick", ce qui n'est pas tout à fait la même chose. », et que « L'auteur le plus prolifique et protéiforme de l'année 2016 est incontestablement Joann Sfar. Après une BD, Tu n'as rien à craindre de moi, aux Editions Rue de Sèvres en avril, un polar, Le Niçois, publié chez Michel Lafon en mai, revoici le dessinateur réalisateur dès le 18 août avec un récit intimiste, Comment tu parles de ton père (Albin Michel). » 

    De son côté Le Monde nous annonce pour ce cru 2016 une « saison africaine », et de citer les auteurs Ali Zamir Anguille sous roche (Le Tripode), Imbolo Mbue Voici venir les rêveurs (Belfond). Le quotidient évoque aussi le livre de Kaoutar Harchi Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne (Fayard) » qui « retrace le parcours de cinq écrivains algériens de langue française (Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid Boudjedra, Kamel Daoud et Boualem Sansal) pour proposer une réflexion inédite et percutante sur la reconnaissance littéraire jamais pleine et entière dont ils ont fait l’objet. Avec, en creux, une question brûlante : c’est quoi un écrivain français ? »

    Une "question brûlante" que l'on peut se poser à chaque rentrée littéraire.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu