Avertir le modérateur

rue de sèvres

  • Quelques éditeurs / 2

    Ce post continue la série consacrée aux éditeurs, connus et moins connus... Aujourd'hui, Philippe Héraclès, Cherche Midi, Louis Delas, L'Ecole des loisirs, et
    Arnaud Nourry, Hachette Livre.

    ChercheMidi.JPGLes éditions du Cherche midi sont nées en 1978 dans une librairie de la rue du Cherche midi à Paris, fondées par Jean Orizet et Philippe Héraclès. Si le premier a vendu ses parts lors du rachat par Editis en 2005 (racheté ensuite par le groupe espagnol Planeta), le second est toujours à la tête de cette entreprise au catalogue très éclectique, qui publie avec succès aussi bien les romans de Jim Fergus (« Mille femmes blanches »), que les livres de Charlotte Valandrey, Olivier de Kersauson, Jean Yanne, ou les albums de Piem, Cabu, et du dessinateur Voutch. Le patron des éditions n’hésite pas à publier lui-même des livres d’humour noir comme « Eternellement vôtre », recueil d’épitaphes imaginaires, ou « Le petit livres des épitaphes les plus drôles ». Une passion étonnante pour un éditeur très vivant.


    Pour résumer le parcours de Louis Delas, on peut écrire que son arrière-grand-père était le créateur des éditions de l’École des loisirs, qu’il a été éditeur chez Vent d’Ouest et Glénat, avant d’entrer en 1999 aux éditions Casterman dont il a été le directeur général jusqu’en 2012. Lors du rachat de Casterman par Gallimard, il quitte le groupe pour prendre la tête de... l’école des loisirs, succédant à son père Jean, 73 ans, qui partait à la retraite, et retrouvant ses cousins Jean-Louis et Guillaume Fabre. Les deux familles possèdent 80 % de Nova Groupe, la holding Max et les Maximonstres.jpgfamiliale regroupant l'Ecole des loisirs, des filiales en Allemagne, en Belgique et en Suisse, et les trois librairies Chantelivre.

    L’histoire pourtant ne se termine pas là. Au sein de cette maison, il crée début 2013 le label Rue de Sèvres spécialisé dans la bande dessinée qui publie parmi ses premiers auteurs Zep, Hugo Pratt, Mari Yamazaki et Soledad. Au Monde il déclarera après cette prise de fonction « J'entends consacrer la moitié de mon cerveau à la création, l'affectif, l'irrationnel, et conserver l'autre moitié à la gestion et la finance ».

     

    hachette-2014.jpgArnaud Nourry, lui, dirige Hachette Livre, maison fondée en 1826 et aujourd’hui 3ème éditeur mondial et 1er en France. Sa fiche Wikipedia indique qu’il est le fils d'un ingénieur et d'une libraire, qu’il est titulaire d'un DEA de sociologie des organisations obtenu à l'université Paris-Dauphine, et diplômé de l'ESCP Europe. Son parcours dans la maison débute en 1990 comme chargé de mission auprès du président et lui permet d’en connaître tous les rouages jusqu’en 2003, année où il est nommé Président directeur général. « L'homme de finance, le gestionnaire, se révèle finalement un redoutable négociateur » écrit en 2012 Challenges. Effectivement, il mènera un farouche combat contre la firme Google qui voulait numériser les livres sans payer de droits et contre Amazon, le géant de l’e-commerce qui voulait imposer ses prix de vente aux livres. C’est lui aussi qui s’est battu pour publier les mémoires de Steve jobs, qui a racheté à Uderzo les aventures d’Astérix et a su le convaincre de prolonger ces histoires avec d’autres auteurs.

    Bonnes fêtes de fin d'année à tous les lecteurs de ce blog !

  • Editeurs de père en fils

    L’éditeur Rue de Sèvres, vous connaissez ? Peut-être pas car cette nouvelle maison d’édition spécialisée dans la bande dessinée vient tout juste des publier ses premiers titres.

    Son histoire :

    Après le rachat en 2012 de Casterman (par Gallimard) maison appartenant au groupe Flammarion, Louis Delas, directeur général de Casterman depuis 1999, (mais aussi à la tête des éditions Fluide Glacial, et de Flammarion Jeunesse et Père Castor), démissionne de son poste pour rejoindre L’école des Loisirs, une maison d’édition spécialisée dans la littérature jeunesse, créée en 1965 par son arrière-grand-père et co-dirigée alors par son père Jean Delas, proche de la retraite.

    Au quotidien Le Monde il explique avoir « proposé une alliance entre Casterman et l'Ecole des Loisirs, étant donnée l'évolution de nos métiers, avec un aspect promotion, diffusion, développement, en particulier dans les nouvelles technologies, et une dimension capitalistique » [...] « Mais Antoine Gallimard n'a pas souhaité donner son accord à cette proposition. Je respecte cette décision, mais je regrette que cette alliance n'ait pu aboutir ».

    Son itinéraire dans le milieu de la bande dessinée : il a travaillé pour Glénat (éditeur de Titeuf) et créé en 2003 avec Steinkis Groupe les éditions Jungle!. Il va donc poursuivre dans ce domaine avec Rue de Sèvres. Une structure montée en 5 mois, selon Le Monde, qui précise que trois millions d'euros ont été investis, et que Louis Delas a recruté quatre proches de Flammarion et de Casterman, dont une éditrice jeunesse et une éditrice adulte. Le Monde précise aussi qu’il a « a conservé un credo : la qualité, plus que la quantité. Il ne pratique pas la cavalerie éditoriale qui consiste à publier une myriade de tomes un qui ne sont que rarement suivis d'un tome deux. »

    detourage-livre.jpgParmi les premiers titres publiés par Rue de Sèvres Une histoire d’hommes de Zep*, le père de Titeuf, qui signe là sa première bande dessinée réaliste, la reprise mise en couleurs de Fanfulla, une BD signée Hugo Pratt parue dans les années 1980, et La Bd de Soledad dessinatrice de l’hebdomadaire Elle.

    De la Bd, mais pas seulement comme l’indique Actualitté.com : « En plus de son catalogue ado-adulte, la filiale BD proposera rapidement des titres jeunesse qui rappellent la ligne éditoriale de la société mère. Zita, un récit sympathique à découvrir en trois tomes – à l'origine publié par First Second aux États-Unis. [...]

    Au rayon des adaptations, on signalera Loulou, la star du catalogue de l'Ecole, qui profite d'une déclinaison BD en plus du nouveau film qui lui est dédié, le portage du Horla de Maupassant par Guillaume Sorel, ainsi qu'une nouvelle adaptation graphique d'Alice au pays des merveilles. »

    Si la nouvelle aventure de Louis Delas semble passionnante, il faut aussi noter qu’il prend également la direction de L’école des loisirs.


    * Zep (Philippe Chappuis) parle de son travail pour Une histoire d'hommes dans Télérama.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu