Avertir le modérateur

pierre assouline

  • La saison des festivals du livre et des auteurs - suite

    Avec les beaux jours, reviennent les manifestations dédiées au livre et à la littérature. Suite d'une petite sélection, parmi beaucoup d'autres :

    Pessac

    2ème édition pour « La Grande Évasion, salon des littératures de voyage » du 20 au 21 Mai 2017. « Au programme : expositions, grands entretiens avec Irène Frain, Patrick Chamoiseau et Yann Queffélec, tables rondes d’auteurs et d’artistes, séances de dédicace, projections de documentaires, ateliers, visites, lectures, stands de libraires et d’éditeurs… À cette occasion, la Ville de Pessac remet les prix des lecteurs (adultes et jeunes) Philéas Fogg qui récompensent des auteurs et livres sur la thématique du voyage

    www.pessac.fr/

    Pessac.png

    Penmarc'h

    Goeland.jpgDu 1 au 5 Juin 2017, 17ème éditiondu festival « Le Goéland Masqué », à Penmarc’h (Finistère sud) : " a pour ambition ce qu’il ressent comme une mission de service public : promouvoir la lecture et tout ce qui a trait au livre, sous les formes les plus variées et en réseau avec d’autres associations. Avec une vitrine : le Festival international du Goéland Masqué (14e édition cette année), axé sur le roman noir et la BD. Mais aussi le prix littéraire du Goéland Masqué, et le prix Mor Vran de la BD noire. Et toute l’année : des interventions d’auteurs en milieu scolaire et en maison de retraite, des « Rencontres au bistrot » avec des auteurs, des « Jeux littéraires Masqués », des ateliers d’écriture »

    goelandmasque.fr

    Issy-les-Moulineaux

    « Rendez-vous samedi 10 juin 2017 au Festival du Livre d’Issy-les-Moulineaux pour un temps fort dédié à la littérature. Placé sous le parrainage de Bernard Pivot de l’Académie Goncourt, il réunira des auteurs renommés, comme Eric-Emmanuel Schmitt et Pierre Assouline de l’Académie Goncourt, mais aussi des auteurs et illustrateurs jeunesse.
    En partenariat avec Librairie Chantelivre, Folio, La République des Livres, Le Magazine Littéraire, L’Histoire. »

    festivaldulivredissy.com/

    AFFICHE-ISSY-2017.jpg

    St Maur-des-Fossés

    L'incontournable événement du médiatique libraire Gérard Collard : « Saint-Maur en poche », salon international du livre de poche organisé en Île-de-France par la Ville de Saint-Maur-des-Fossés et la librairie La Griffe Noire, investit le parvis de la gare RER de Saint-Maur–Créteil les 23 et 24 juin prochains. »

    saintmaurenpoche.com/

    STMAURPOCHE.jpg

    https://festivalcarnets

    Antheron.png

  • Bob Dylan, prix Nobel, littérature, et fausses notes

    1507-1.jpgC’est Alain Finkielkraut, membre de l’Académie Française qui le proclame « "Bob Dylan n'a rien à voir avec la littérature". L’attribution prix Nobel de littérature à Robert Zimmerman, plus connu sous le pseudonyme de Bob Dylan, a provoqué toutes sortes de réactions. Pour ou contre ce choix ne lasse pas indifférent. Petit florilège :

    « En Suède aussi, les temps changent. Pas en bien. L'Académie Nobel décrit Dylan comme « un grand poète dans la pure tradition anglophone » et l'inscrit, rien moins, en filiation directe d'Homère, se souvenant vaguement que L'Iliade et L'Odyssée – que les académiciens n'ont pas dû beaucoup lire – est divisée en chants. Tout est culture, mais tout n'est pas art. Le Nobel de littérature à Bob Dylan, c'est un peu comme si on décernait le Nobel de physique aux Bogdanov. » Michel Schneider dans Le Point.

    « Bob Dylan était « un super choix ». « D'Orphée à Faiz, chanson et poésie ont toujours été intimement liées. Dylan est le brillant héritier de la tradition des bardes», Salman Rushdie sur Twitter, faisant référence au héros grec et au poète pakistanais Faiz Ahmed Faiz ( cité par Le Figaro ).

    « Le nom de Dylan a souvent été cité ces dernières années, mais ça a toujours été pris pour un canular », « Lui attribuer le Nobel de littérature, c'est affligeant », « J'aime Dylan, mais il n'a pas d'œuvre. Je trouve que l'Académie suédoise se ridiculise. C'est méprisant pour les écrivains », Pierre Assouline cité par Le Point dans l’article « Dylan nobélisé : le triomphe d'un barde ou l'assassinat de la littérature ? Le Figaro relaie également l’indignation de Pierre Assouline.

    « Si Dylan n’est pas officiellement étiqueté comme “écrivain”, s’il n’est pas un “professionnel de la profession” comme dirait Godard, nous le considérons nous comme un écrivain à part entière dès lors que le statut d’écrivain se mérite à partir du moment où l’on crée avec les mots, où l’on joue avec la langue, où l’on suscite images, pensée, émotions avec le verbe. Dylan a porté le verbe plus haut, plus fort et plus beau que n’importe quel chanteur et que beaucoup de plumitifs labellisés “écrivains”. », Serge Kaganski dans Les Inrocks.

    Parmi les « soutiens » on notera aussi celui de Hughes Aufray, auteur, compositeur et interprète, sollicité par l’AFP et cité par Actualitté: « Beaucoup de poètes n’avaient pas compris le signal envoyé par Rimbaud, qui à 20 ans avait jeté son carnet de notes et était parti sur les routes, créant cette philosophie de la poésie vécue. C’est dans cette tradition que s’inscrit Dylan : il a redonné de la vie à la poésie qui était, à mon avis, en train de mourir, trop élitiste. »

    A l’instant où je rédige ces quelques lignes, Bob Dylan, lui, n’a toujours pas réagi à l’honneur qui lui était fait.

    Photo : Bob Dylan vu aussi par la bande dessinée (éditions Delcourt).

  • Nancy fête le livre

    « C’est le premier rendez-vous national de la rentrée littéraire : le Livre sur la Place, du 11 au 13 septembre, rassemble tout le gratin des lettres et de l’édition avec 170.000 visiteurs et 500 auteurs attendus. » L’Est Républicain.
     
    Le président de l’édition 2015 est Daniel Picouly qui vient de publier « Le Cri Muet de l’Iguane » (Albin Michel).
     
    Parmi les auteurs présents on peut citer dans le désordre : Jonathan Coe, Philippe Delerm, Frédéric Beigbeder, Didier Decoin, Tahar Ben Jelloun, Françoise Chandernagor, Patrick Rambaud, Pierre Assouline, Mathias Enard, Judith Perrigon, Bernard Pivot, Paule Constant, Edmonde Charles-Roux, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Ruffin, Edgar Morin, Delphine de Vigan, etc.
     
    Si le Livre sur la Place se déroule dans le centre de Nancy (place de la Carrière sous chapiteau) et dans divers endroits (à l'Hôtel de ville, à l'Opéra, à la Préfecture, au Palais du Gouvernement, au Conservatoire, au LEM, et au Musée-aquarium), les auteurs se déplacent aussi dans la périphérie, Laxou, Vandœuvre, Maxéville, pour aller dans les écoles ou les collèges qui en font la demande.
     
    La manifestation a été créée en 1978 et se déroulait à ses débuts sur la célèbre place Stanislas.
     
    Plusieurs prix sont décernés à l’occasion de cet événement : la « Feuille d’Or de la ville de Nancy » qui récompense un auteur lorrain ayant écrit sur sa région, le « Goncourt de la biographie », le prix « Livre et Droits de l’Homme », et le « Prix des libraires de Nancy ».
     
    Le magazine de bandes dessinées Fluide Glacial, créé par le dessinateur Gotlib, y fêtera cette année ses 40 ans d’existence avec un table ronde le 12 septembre à 10h, et le salon se terminera par une lecture publique d’extraits du livre « Victor Hugo vient de mourir »de Judith Perrignon (L’Iconoclaste) par le comédien Charles Berling, une lecture complétée par des textes de Victor Hugo à l’occasion du 130ème anniversaire de sa mort.
     
    Le programme complet sur le site du Livre sur la Place.
     
    LivrePlace.png
     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu