Avertir le modérateur

philippe val

  • Les éditeurs sont encore Charlie

    Le drame du 7 janvier 2015 suscite encore l’intérêt des éditeurs. Autour du drame lui-même mais aussi sur les origines du journal Charlie Hebdo. Plusieurs titres sont déjà parus, de nombreux autres vont arriver en librairie d’ici le premier anniversaire de cet événement tragique.

    Premier album, « L’anthologie Tignous » (éditions du Chêne), dessinateur de l’hebdomadaire, assassiné dans les locaux du journal dont la femme Chloé Verlhac présente une sélection de dessins accompagnée de textes de ses amis.

    A paraître le 12 novembre, « C’était Charlie » (Grasset) de Philippe Val qui fût durant 20 ans le directeur du journal satirique. Dans le texte de présentation l’auteur écrit : « Après les attentats du 7 janvier 2015, je me suis réveillé dans un cauchemar : rien de ce que j’entendais ne correspondait plus à la réalité.Certains, effrayés par l’horreur, ou habités par d’obscurs ressentiments, se sont permis de réinventer notre histoire : “Ils sont morts, mais ils l’ont quand même  bien cherché.”Puis, la presse et Internet se sont mis à grouiller d’articles, de dossiers, de tribunes où les fondateurs du second Charlie, dont il ne reste que trois survivants, étaient représentés comme des petits malins qui avaient publié les caricatures de Mahomet pour gagner de l’argent et disparaître avec la caisse.»

    « Deux semaines avec Charlie » (Presses universitaires de la Méditerranée) dont l’auteur Pascal Moliner, m’a annoncé la parution : « Essai de décryptage psychosocial des évènements de janvier 2015. Les tueries des 7, 8 et 9 janvier 2015 ont bouleversé l’opinion française et déclenché une série de mouvements collectifs, de réactions médiatiques et de débats publics rarement observés dans notre pays. Au-delà des explications rapides en termes de choc émotionnel, de sursaut citoyen ou de défense des valeurs républicaines, cet ouvrage porte sur ces évènements un regard original, différent de celui suggéré par les commentateurs médiatiques et les responsables politiques. »

    Plus distancié, « Mohicans » (Julliard), du journaliste écrivain Denis Robert, rend hommage à François Cavanna et au Professeur Choron, créateurs des journaux Hara-Kiri mensuel, Charlie mensuel  et L’Hebdo Hara-Kiri qui deviendra Charlie Hebdo, après son interdiction en 1970. L’auteur propose également une enquête sur les derniers avatars internes de ce titre qui paraît toujours.

    Hara-Kiri mensuel, L’Hebdo Hara-Kiri, des journaux mythiques dont les coulisses ont été immortalisées en leur temps par les photographes Arnaud Baumann et Xavier Lambours et que l’on revoit dans l’album « Le ventre de Hara-Kiri » (éditions de La Martinière).

    On retrouve aussi le Professeur Choron (Georges Bernier) dans « ça c’est Choron ! », un ouvrage volumineux des éditions Glénat, très illustré, qui donne un aperçu de ses nombreuses créations.

    Enfin, on citera « L’après-Charlie » (éditions de l’Atelier), de Jean-Louis Bianco, Lylia Bouzar, et Samuel Grybowski, dont la couverture indique « 20 questions pour en débattre sans tabou ».

     

    Apres Charlie 2015-10-04.png

  • La tragédie de Charlie Hebdo en livres

    Comment exprimer l’indicible lorsqu’on a vécu une tragédie comme le massacre de 12 personnes le 7 janvier 2015 dans les locaux du journal Charlie Hebdo ? Si la rédaction a décidé de poursuivre la publication du journal, certains de ses membres et anciens collaborateurs ont décidé de traiter le traumatisme à travers un livre.

    Ce sera le cas du dessinateur Luz arrivé en retard à la conférence de rédaction, ce qui lui a sauvé la vie, et dont Livres Hebdo annonce la parution pour le 21 mai 2015 d’un « album personnel et thérapeutique, Catharsis, dans lequel il revient sur les événements, relate son quotidien dévasté par la disparition de ses collègues et amis, et livre ses doutes sur son envie et sa capacité de dessiner. » (Futuropolis).

    Charlie Hebdo, Charb, Philippe Val, Caroline Fourest, Joann Sfar, Luz, "Catharsis", Jeannette Bougrab, Cabu, Joann Sfar va publier le 27 mai « Si Dieu existe » (Delcourt) où il évoque cette sinistre journée du 7 janvier pendant laquelle il n’a pas pu dessiner. Europe 1 qui l’a interviewé à ce propos écrit « C'est plus tard, dans les jours qui ont suivi l'attentat, que l'auteur du Chat du Rabbin s'est posé la question de savoir "comment parler" après les événements. A l'image de ses hésitations, le dessinateur "trébuche d'une page à l'autre" de son carnet Si Dieu existe. "Parfois c'est drôle, parfois c'est paumé", résume-t-il, mais le procédé "permet de s'ouvrir au lecteur et de se planter avec lui". Joann Sfar avoue avoir eu le sentiment qu'il fallait continuer à dessiner à ce moment-là, "sans cacher ni la colère, ni le chagrin", dit-il. »

    Caroline Fourest, elle aussi ancienne collaboratrice du journal, va publier (4 avril) « Eloge du blasphème » (Grasset). L’éditeur présente ainsi le livre : « Après l’immense émotion qui a suivi l’attentat contre Charlie Hebdo, Caroline Fourest revient sur ces voix qui, au nom de la « responsabilité », de la peur d’ « offenser » ou du soupçon d’ « islamophobie », n’ont pas voulu « être Charlie ». Dans cet essai pédagogique sans concessions, elle recadre les débats sur la liberté d’expression et alerte sur les dangers d’une mondialisation de l’intimidation. Elle clarifie la ligne de fracture entre laïcité à la française et relativisme anglo-saxon. Entre droit au blasphème et incitation à la haine. Entre Charlie et Dieudonné. Entre rire du terrorisme, et rire avec les terroristes. »

    Charlie Hebdo, Charb, Philippe Val, Caroline Fourest, Joann Sfar, Luz, "Catharsis", Jeannette Bougrab, Cabu, Déjà paru : « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes »  (Les Echappés) dernier livre posthume de Charb, dessinateur et directeur du journal, assassiné le 7 janvier et qui répond à tous les détracteurs de l’hebdomadaire.

    Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo de 1992 à 2009 dédie son dernier livre « Malaise dans l’inculture » (Grasset) au dessinateur Cabu qu’il a côtoyé au sein de la rédaction et à qui il consacre quelques pages.

    Enfin, on annonce la parution d’un livre de Jeannette Bougrab. Peut-être aura-t-on des explications sur la polémique qui a suivi ses apparitions dans les médias après le massacre, et où elle se présentait comme la compagne de Charb, une affirmation démentie par la famille. « Maudites » (Albin Michel), à paraître le 13 mai 2015.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu