Avertir le modérateur

pef

  • Brèves informations sur le livre

    Le livre fait salon à Paris

    Ticket Livre Paris.pngLivre Paris, anciennement salon du livre de Paris se déroule du 24 au 27 mars 2017 toujours à la Porte de Versailles. Cette année l’invité d’honneur est le Maroc. Le prix d’entrée, 8 euros, et 10 euros le week-end, est toujours aussi élevé surtout si on y va pour acheter des livres. Plus d’informations : https://www.livreparis.com/Livre2017/Conferences/#

    Un malheureux concours de circonstances

    Lu dans La Nouvelle République : « Les étudiants ont été révoltés de découvrir 6 m3 de livres jetés dans une benne. « J'ai honte…, a confié un étudiant. Tous ces livres sont peut-être dépassés mais ils font partie de la culture scientifique. Balancer des livres, ça ne se fait pas. » Avec plusieurs camarades, il a tenté de sauver quelques ouvrages mouillés par les averses. Mais des responsables de la BU leur ont signalé l'interdiction d'en prélever. Ce qui a ajouté à l'incompréhension générale. « Nous sommes soumis à une réglementation stricte, en qualité d'établissement public. Nous pouvons donner des ouvrages à des associations, pas à des particuliers », s'est justifiée la direction de l'université. » Un des responsables de la bibliothèque a déclaré « « Je comprends l'émoi. Habituellement, on ne jette pas les livres dans une benne… celle-ci n'était pas censée se trouver ici. C'est un malheureux concours de circonstances. »

    Topor_cover_web.jpgUn créateur génial à la BnF

    Roland Topor a disparu en 1996 laissant « une œuvre protéiforme : dessins, romans, nouvelles, chansons, pièces de théâtre, films, série télévisée ». La BnF lui consacre une grande exposition du 28 mars au 16 juillet 2017. A cette occasion la BnF et Les Cahiers dessinés éditent un catalogue de ses dessins accompagnés de textes de Céline Chicha-Castex, Alexandre Devaux, Philippe Garnier, Dominique Noguez, Frédéric Pajak, et Bertrand Tillier.

    Le livre d'une femme étudié pour le Bac

    Pour la première fois un livre d’une écrivaine est au programme du baccalauréat littéraire, il s’agit de La Princesse de Montpensier de Madame de La Fayette. En 2006, Françoise Cahen, professeure de lettres dans le Val-de-Marne, avait lancé une pétition pour que l'Education nationale accorde enfin une place aux grandes figures féminines de la littérature. Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale avait alors répondu « J'ai donné des consignes pour que toutes les commissions en charge de l'élaboration de sujets, de sources pédagogiques ou d'énoncés d'examen soient sensibilisées à l'égalité femmes-hommes. » (Source FranceTvInfo)

    17362368_1457586874293167_4117447866750162719_n.jpg

    Ci-dessus, photo du livre Travailler moins pour lire plus de Alain Serres et Pef (Rue du monde - 2010) emprunté à la page Facebook Improbables librairies Improbables bibliothèques.

  • Le père Noël apporte chaque année des livres aux enfants

    Du 27 novembre au 2 décembre le Salon du livre et de la presse jeunesse de Seine-Saint-Denis ouvrira ses portes à Montreuil-sous-Bois dans la banlieue parisienne. Un rendez-vous annuel qui, en 2013, s’intéresse aux héros et héroïnes récurrents de cette littérature, à Bruno Heitz, à l’Afrique du Sud ou encore à Grégoire Solotareff. Pas facile pourtant d’affirmer une œuvre dans ce secteur de l’édition lui aussi malmené par la crise, mais paradoxalement en pleine vitalité. Quelques auteurs y réussissent à l’instar des Pef, Quentin Blake, Claude Ponti, Serge Bloch ou Soledad, pour le plus grand plaisir des enfants et... des parents. C’est le cas de Voutch, d'André Bouchard et de Tomi Ungerer.

    pourquooaa.jpgLes adultes connaissent les dessins de Voutch dans Psychologie, ou Madame Figaro, les plus jeunes adorent ses albums pour enfants avec ses histoires insolites et ses images très colorées : « La planète bizarre », « Pourquôôââ » (collection Tête de lard), « La petite grenouille qui avait mal aux oreilles », « Le roi de la grande  savane ». La plupart sont publiés aux éditions Thierry Magnier ou Circonflexe.

    Autre dessinateur d’humour dont on peut voir les dessins dans Le Point, André Bouchard signe en les-lions-ne-mangent-pas-de-croquettes.jpg2013 deux nouveaux albums « L’abominable sac à main » (Seuil Jeunesse), et « Avant, quand il n’y avait pas école », sur des textes de Vincent Malone, créatif multiforme avec qui il avait déjà publié « Quand papa était petit, y avait des dinosaures (Seuil jeunesse, 2003). André Bouchard est également l’auteur de « Beurk ! » (2004) et en 2012 de « Les lions ne mangent pas de croquettes » parus au Seuil Jeunesse.

    Jean_de_La_Lune01.jpgTomi Ungerer, 82 ans, ne dessine plus pour les enfants, mais ses livres imaginés dans les années 1960-1970, sont régulièrement réédités. Plusieurs générations se sont partagées le plaisir de lire « Les trois brigands » (L’école des loisirs), « Jean de la lune », « Allumette », « Le géant de Zeralda », ou « Le chapeau volant ». Si dans ce domaine le grand format est plus valorisant pour les images, nombre des titres de Tomi Ungerer sont aussi disponibles en poche. Le talent de cet alsacien d’origine, reconnu dans le monde entier, a mis un peu plus de temps à l’être en France, mais aujourd’hui, il a à Strasbourg – et de son vivant – un musée qui rend hommage l’ensemble de son œuvre.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu