Avertir le modérateur

patrick besson

  • La saison 2019 des prix littéraires

    Les prix littéraires décernés par des professionnels de l’édition peuvent servir de choix de lecture, une chance, la saison des distinctions est déjà ouverte.

    Livre sur la place de Nancy, Santiago H. Amigorena, P.O.L., prix Goncourt, Prix Stanislas, Victoria Mas, Albin Michel, Joffrine Dinnadieu, prix Blù-Jean-Marc Roberts, prix du RomanNews, Emma Becker, Bernard Pivot, Yann Moix, Amélie Nothomb, Albin Michel, Bibliobs, prix Femina, Ouest France, prix Renaudot, Valérie Manteau, Le Tripode, Patrick Besson, prix de Flore,   Gallimard, Le Livre sur la place de Nancy a récompensé Santiago H. Amigorena, avec le prix des libraires de Nancy pour Le Ghetto intérieur (P.O.L). L’auteur est mentionné sur la liste du Goncourt). Le prix Stanislas a été décerné à Victoria Mas pour Le Bal des folles (Albin Michel), son auteure est aussi présente dans la pré-sélection du prix Renaudot. Enfin, Joffrine Dinnadieu s’est vue attribuer le prix de la Feuille d'or de la ville de Nancy, pour son premier roman, Une histoire de France (Gallimard).

    Emma Becker a elle reçu le prix Blù-Jean-Marc Roberts et le prix du RomanNews 2019 (livre romancé s’inspirant de l’actualité) pour son livre La Maison, paru chez Flammarion écrit – « de l’intérieur, à l’intérieur » -, d’une maison close à Berlin. Le titre est également nommé pour le prix du Roman des Etudiants et pour le prix de Flore.

    Livre sur la place de Nancy, Santiago H. Amigorena, P.O.L., prix Goncourt, Prix Stanislas, Victoria Mas, Albin Michel, Joffrine Dinnadieu, prix Blù-Jean-Marc Roberts, prix du RomanNews, Emma Becker, Bernard Pivot, Yann Moix, Amélie Nothomb, Albin Michel, Bibliobs, prix Femina, Ouest France, prix Renaudot, Valérie Manteau, Le Tripode, Patrick Besson, prix de Flore,   Gallimard, Pour le Goncourt 2019, quinze auteurs ont été sélectionnés et le président du jury Bernard Pivot a précisé que Yann Moix n’y figurait pas expliquant : «Il y a trois raisons spécifiques. La première est littéraire, quelques-uns de mes camarades ont trouvé que la deuxième partie [de l’ouvrage] était nettement moins bonne que la première qui raconte les tortures qu’il aurait subies dans la maison familiale» et enfin « L’académie Goncourt n’aime pas trop lorsqu’un livre est contesté par le père, contesté par le frère». Le Figaro qualifie de « surprise » la présence dans la liste d’Amélie Nothomb avec son dernier livre Soif (Albin Michel) déjà en tête des meilleures ventes de livres cet automne.

    BibliObs publie la liste des 25 romans présélectionnés pour le Prix Fémina qui sera décerné le 5 novembre. Le site littéraire de L’Obs note que « Santiago H. Amigorena, présent sur presque toutes les listes des grands prix d’automne, n’y figure pas. »

    Livre sur la place de Nancy, Santiago H. Amigorena, P.O.L., prix Goncourt, Prix Stanislas, Victoria Mas, Albin Michel, Joffrine Dinnadieu, prix Blù-Jean-Marc Roberts, prix du RomanNews, Emma Becker, Bernard Pivot, Yann Moix, Amélie Nothomb, Albin Michel, Bibliobs, prix Femina, Ouest France, prix Renaudot, Valérie Manteau, Le Tripode, Patrick Besson, prix de Flore,   Gallimard, Ouest France nous présente la première sélection des ouvrages du prix Renaudot et du Renaudot Essais où figure encore Emma Becker pour La maison. L’an dernier, Le sillon de Valérie Manteau (Le Tripode) ne figurait plus dans la pré-sélection mais s’est vu au final décerner le prix. Le jury est présidé cette année par Patrick Besson.

    Le prix de Flore qualifié de « festif » par L’Obs, donne une place importante aux premiers romans. Sa sélection a été dévoilée le 12 septembre et l'annonce du résultat le 12 novembre clôt la saison des nombreux prix littéraires 2019.

  • Que serait le monde de l’édition sans Michel Houellebecq ?

    Il est paru. Et tout le monde - ou presque – a son mot à dire. Forcément.

    Arte joue la prudence et propose une animation (ci-dessous) qui permet de mieux connaître l’auteur :

    Houellebecq.png

    Le site Actualitté.com lui, étrille l’écrivain « L’événement littéraire de 2019 se nomme donc Michel Houellebecq : d’un côté les désastreuses déclarations d’admiration à Donald Trump, de l’autre, la parution du nouveau roman, Sérotonine. Et au milieu, coule une étrange rivière, qui charrie tout et n’importe quoi. », et cite Josyane Savigneau ancienne responsable du Monde des livres et membre du prix Fémina qui s’exprime sur Twitter : « Je viens d’entendre à la radio « le Houellebecq se vend comme des petits pains ». Je trouve inquiétant que le livre d’un homme qu’on dit être vraiment un écrivain et pas un fabricant de livres soit lancé comme un produit. Seuls @libe et le Canard ont fait critique et pas promo ».

    D’autres tentent de le qualifier : « « Houellebecq est un romancier ambigu » Bruno Viard, universitaire, auteur en particulier des « Tiroirs de Michel Houellebecq » (PUF, 2013) dans Le Monde (article abonnés).

    « Michel Houellebecq : écrivain antimoderne ou gourou moderne ? » Marc Weitzmann, Signes des temps sur France Culture.

    « Michel Houellebecq, le dernier des romantiques » Gilles Martin-Chauffier Paris Match qui, pour illustrer cette thèse, publie une photo de son récent mariage où on le voit portant chapeau melon et costume trois pièces.

    Enfin, il y a ceux qui ironisent comme Patrick Besson dans Le Point « Michel n'ira pas dans les médias où ses confrères rêvent d'être invités et ne répondra pas aux questions qui ne leur seront pas posées. », ou Man le dessinateur du Midi libre :

    Man Houellebecq.jpg

    L'essentiel étant qu’on en parle. Ce que je fais aussi.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu