Avertir le modérateur

ocean'songs

  • La mer comme elle nous parle

    Le fait qu’il ait remporté trois fois le trophée de navigation Jules Verne était déjà peut-être un signe ? Olivier de Kersauson navigateur, disciple émérite d’Eric Tabarly avec qui il a navigué plus de 10 ans, publie ces jours-ci  Le monde comme il me parle (Cherche midi).

    Qui aurait pu croire que ce marin breton, forcément bourru, vicomte Kersauson de Pennendreff, deviendrait un jour un best-seller du monde de l’édition ?

    Car s’il a vaincu les océans et fait la Une des médias pour ses multiples victoires, sa notoriété il la doit à sa participation à des émissions radio comme les Grosses têtes sur RTL ou sur Europe 1 où son franc parler et ses improvisations lyriques réjouissent les auditeurs.

    Après avoir publié plusieurs livres sur le monde de la mer et du voyage, souvent co-écrits, c’est en 1997 qu’il connaît avec Tous les océans du monde son premier gros succès de librairie - plus de 100 000 exemplaires vendus. De Kersauson y raconte au quotidien le Trophée Jules Verne où il pulvérise en 71 jours, 14 heures, 22 minutes et 8 secondes, le record du Tour du monde détenu jusqu’à lors par le néo-zélandais Peter Blake. Exploit qui se doublera d’une prouesse éditoriale, l’ouvrage paraît quelques jours seulement après son arrivée victorieuse.

    41PNxul3XxL._SY445_.jpgEn 2008, le Cherche midi, récidive avec Ocean’s Songs qui dépassera très largement les 300 000 exemplaires. Son éditeur prolonge en 2009 ce raz de marée avec une édition « collector » du titre accompagnée d’un DVD contenant l’émission Empreintes « 20 000 lieues sur les mers » que France 5 lui avait consacré (film de Muriel Coulin). Le titre est également disponible en poche (Arthaud).

    Annoncé avant sa parution sous le titre Ocean’s Songs 2, Le monde comme il me parle propose un retour sur son parcours à travers les pensées qu’il lui inspirent. Celui que L’Express – qui publie quelques bonnes feuilles – nomme le « philosophe des océans » est désormais retiré du monde de la compétition, s’est récemment remarié, et réside dans les îles Tuamotu en Polynésie.

    41DQENC5D1L._SY445_.jpgAu mois de juillet Paris Match consacrait un article à sa nouvelle vie. A propos de la navigation, il déclare : « Quand un cargo passe à un demi-mille de toi, ça sent le métal. Quand tu arrives à 60 milles (120 kilomètres) dans le nord de Tahiti et que le vent est sud, tu vas sentir l’île avant de la voir. Dans le détroit de Torres, avec la Nouvelle-Guinée à 300 milles, il t’arrive des vapeurs, l’air est chargé d’odeurs végétales. Tu passes ensuite dans la mer d’Arafura, à 150 milles des côtes, le vent du désert te ramène des odeurs de pierre chaude. »

    Cela semble évident, Kersauson sait trouver les mots pour nous faire voyager.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu