Avertir le modérateur

mollat

  • Quel avis sur les livres ?

    Les commentaires des Internautes favorisent-ils la commercialisation des livres cités ? La question se pose à nouveau avec le problème soulevé par Actualitté.com qui reprend un article de The Bookseller.

    Actualitté explique : « Amazon semble avoir envoyé aux oubliettes des centaines de critiques postées sur les pages de livres, sans raison apparente. L'auteure Isabella May a ainsi vécu « une semaine de l'enfer » au cours de laquelle ont disparu plusieurs critiques relatives à ses deux romans. Et pour une auteure indépendante comme elle, la disparition de critiques équivaut à une perte majeure de visibilité et de crédibilité. L'auteure a vu engloutie une dizaine de critiques en une semaine, et ces disparitions l'inquiètent alors que son éditeur, l'indépendant Crooked Cat Books, « compte uniquement sur Amazon » pour les ventes en ligne. »

    En cause, la teneur trop souvent positive des commentaires soupçonnés d’être des avis de complaisance, mais plus pernicieux, la raison pourrait être la concurrence de ces livres avec ceux édités par les maisons d’édition liées… à Amazon.

    collage-coups-de-coeur.jpg

    Si Amazon justifie cette situation par des « problèmes techniques », le bon sens reste la meilleure méthode pour faire le tri dans les commentaires. L’argumentation du rédacteur, ses impressions, bonnes ou mauvaises, peuvent attiser notre curiosité et nous pousser à en connaître plus sur l’auteur-e, ou le contenu du livre. Certains sites non professionnels - Critique Livre - demandent aux commentateurs-trices de s’inscrire en mentionnant leur adresse e-mail (non publiée) et attribuent un mot de passe ce qui assure une certaine traçabilité.

    Et pourquoi ne pas faire tout simplement appel à l’avis des lecteurs avertis que sont les libraires. De plus en plus nombreux sont ceux qui présentent dans leurs rayons les ouvrages avec une note de lecture, ou les publient sur leur site Internet à l’image de la librairie Mollat à Bordeaux qui proposes ses blogs de libraires, ou Sauramps à Montpellier avec les plus classiques « Coups de cœur ».

    Terminons en laissant la parole à Tom Joad qui laisse se message sur Actualitté : « Je rêve d'un monde où la qualité des ouvrages serait le principal critère de succès, mais il ne faut pas rêver. Nous sommes dans un monde capitaliste d'offre et de demande, les auteurs sont aussi bien considérés que tous les petits producteurs face aux distributeurs... »

    Photos : Document Librairies Indépendantes en Nouvelle Aquitaine et La Griffe Noire à St Maur.

    Griffe-noire-2.png

  • Couples d’écrivains

    Dans un couple d’écrivains, qui fait les courses, la cuisine, le ménage, et s’occupe des enfants quand il y en a ? C’est étonnant mais ce n’est pas vraiment le type de questions que l'on se pose lorsqu’on évoque un couple d’écrivains. Une chose reste sûre, c’est l’amour qui les réunit, celui de la littérature bien évidemment, mais souvent l’amour tout court. Avec souvent quelques surprises.

    Si on connaît la liaison de Simone de Beauvoir avec Jean Paul Sartre, on connaît moins celle qu’elle eut en "parrallèle" avec Nelson Algren, écrivain nord-américain à qui elle enverra des lettres d’amour pendant plus de 15 ans. Ses courriers seront publiés par sa fille adoptive en 1997 sous le titre “Un amour transatlantique” (Folio)

    515S688TTTL.jpgLe couple Willy (Henry Gauthier-Villars) et Colette a lui aussi laissé des traces dans l’édition, et si le mari révélera et abusera du talent de sa femme, celle-ci dévoilera les hauts et les bas de cette vie commune en 1936 en publiant “ Mes apprentissages” (disponible en Livre de Poche). L’amour est également ce qui a uni George Sand à Alfred de Musset et leurs courriers enfiévrés et à double lecture en portent témoignage.

    Mais est-il si courant que deux créateurs unissent leurs destinées ? Le quizz organisé par Babelio.com permet de satisfaire notre curiosité dans ce domaine, le site de la librairie Mollat à Bordeaux également. Dans l’article consacré aux couples mythiques de la littérature sont notamment cités Francis Scott et Zelda Fitzgerald, source d’inspiration littéraire l’un pour l’autre mais « en proie à de grandes souffrances ». On y retrouve également Georges Pérec et Françoise Sagan, Marguerite Duras et Robert Antelme, mariés en 1939, ou encore les deux romanciers new-yorkais Paul Auster et Siri Hustvedt (dont la première femme Lydia Davis était déjà écrivaine).

    En 2012, Le Figaro sous le titre « Vivre d’amour et de littérature » a tenté de percer le secret de ces écrivains qui font cohabiter leurs talents. Pour la romancière Simonetta Greggio, citée dans l’article et qui vit avec un écrivain, « On parle de nos idées, de nos projets, et des manuscrits en cours d'écriture. C'est un des plaisirs qu'on partage, comme on partage les doutes. On peut même demander l'avis de l'autre. Ce n'est pas un secret, c'est une… activité permanente ». 

    Une relation de partage et de création que vivent Vincent Message et Cloé Korman, Philippe sollers et Julia Kristeva, ou Jean-Yves Cendrey et Marie NDiaye, tous répertoriés par le journal.

    On ne saura jamais vraiment quel est l’apport du talent de chacun dans la vie ou l’œuvre d’un couple d’écrivains, un métier généralement solitaire, mais dont les histoires donnent vie à des livres.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu