Avertir le modérateur

millenium

  • Françoise Nyssen d'éditrice à ministre

    Etonnant itinéraire que celui de Françoise Nyssen, éditrice puis ministre de la Culture, une grande première ce poste ayant rarement été occupé par un professionnel du domaine.

    Titulaire d’un doctorat en biochimie et d’un dîplome d’urbaniste elle rejoint en 1980 son père Hubert Nyssen, créateur d’Actes Sud une des maisons d’édition françaises les plus originales. Un des plus importantes également. Actes Sud doit son succès à une politique éditoriale tournée vers l’étranger avec des auteurs comme Nina Berberova ou Stieg Larsson, auteur de la série à succès Millenium.

    Aujourd’hui le catalogue compte près de 12 000 titres. Actes Sud, qui a obtenu quatre prix Goncourt, c’est aussi une collection de bandes dessinées, les éditions du Rouergue, Payot-Rivages, et « Actes Sud Junior » filiale spécialisée dans le livre jeunesse.

    Françoise Nyssen a été présidente du directoire d’Actes sud de 1987 à 2017, date à laquelle son mari a pris sa succession lorsqu’elle est devenue ministre.

    Plus d’un an après sa nomination, elle-même et le gouvernement devront reconnaître qu’il y a possibilité de conflit d’intérêt dans ses attributions. Le Premier ministre publiera un décret lui demandant de se mettre en retrait concernant «la société « Actes Sud », « l’exercice de la tutelle du Centre national du livre », « la régulation économique du secteur de l’édition littéraire ». Comme le souligne à l’époque Actualitté.com le décret ne précise pas si Françoise Nyssen peut s’occuper des questions relatives à l’édition scolaire, aux librairies et aux bibliothèques.

    Autre originalité d’Actes Sud, son ancrage dans la ville d’Arles où la société anime une librairie, un restaurant, et des cinémas. Une implantation en région qui n’empêche pas d’avoir des bureaux à Paris.

    Ceux-ci, ces dernières semaines on fait l’objet de nombreux articles polémiques pour des travaux non déclarés. Des mises en causes qui viennent s’ajouter à une campagne de presse récente qui mettant en doute les capacités de Françoises Nyssen à occuper son poste : « Ministre, ce n’est pas la culture de Françoise Nyssen » (Le Parisien), « Françoise Nyssen est-elle sur la sellette ? » (Europe 1).

    Ministre ou éditrice, les semaines à venir nous diront quel est le chemin que Françoise Nyssen empruntera pour poursuivre sa route au service de la Culture.

    AFFICHES_Page_1.jpg

  • Pas de vacances pour la littérature

    Maisons d’écrivains

    Europe 1 nous propose dans le Club de l’été son « Top 3 des maisons d’écrivains à visiter ». Dans cette liste on trouve le château de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas à Port-Marly, dans les Yvelines, la maison natale de Jean Giraudoux à Bellac en Haute-Vienne, et l’ancienne dépendance du Château de la Bonde habité par Jean Cocteau à Milly-la-forêt dans l’Essonne.

    Château de Monte-Cristo.

    Maison de Jean Giraudoux.

    Maison de Jean Cocteau.

    Maison Cocteau.png

    Correspondance d’écrivain

    La correspondance entre l’actrice Maria Casarès et l’écrivain Albert Camus a été lue par Isabelle Adjani et Lambert Wilson dans le cadre du dernier festival d’Avignon. France Info qui fait le compte-rendu de ce spectacle donne la parole à la petite fille d’Albert Camus, Elisabeth Maisondieu Camus : « C’est très beau, mais c’est dur, c’est très difficile de réaliser quelque chose dont on n’a pas été le témoin. Ces voix très belles humanisent et viennent toucher. Cet amour, cette relation, est désormais complètement intégrée dans notre famille, que Camus ait aimé Maria Casarès. Maria fait partie de notre vie, de notre imaginaire. Il n’y a pas du tout de jugement. Cette relation, je n’avais jamais plongé dedans avant la publication de ces lettres. C’est une relation passionnelle qui est magnifique.

    Correspondance: (1944-1959) de Albert Camus, Maria Casarès, Gallimard 2017.

    Villes d’écrivains

    Début juillet, Livres Hebdo a consacré un article (payant) au tourisme littéraire et explique : « Associations, mairies, mais aussi offices du tourisme, tour­opérateurs et éditeurs se saisissent de l’engouement pour les best­sellers et de l’amour durable pour les classiques. Ils multiplient les propositions touristiques qui permettent d’arpenter les lieux réels ou fictionnels au cœur d’un roman adoré ou de mettre ses pas dans ceux d’un auteur inspirant. » Parmi les lieux cités on trouve Blanes, station balnéaire de la côte catalane non loin de Barcelone et lieu de lieu de pèlerinage pour les lecteurs de Roberto Bolaño auteur de 2066 et des Détectives sauvages, ou Stockholm ville qui a aménagé il y a dix ans déjà une promenade "Sur les traces de Stieg Larsson" auteur de la série Millénium.

    Livres Hebdo nous invite aussi a « Voyager depuis sa chambre grâce à Internet », et dresse la lise de « Dix maisons d’écrivains à voir en France »

  • Les comptes de Millénium

    stieg larsson,millénium,david lagercrantz,zlatan ibrahimovic,eva gabrielsson,libération,le figaro,actes sudL’écrivain suédois Stieg Larsson auteur de la série «Millénium» vendue à plus de 75 millions d’exemplaires est décédé à 50 ans d’une crise cardiaque tout juste avant la parution du premier tome racontant les aventures de son héroïne Lisbeth Salander. Il prévoyait d’en écrire une dizaine.

    Si les trois tomes terminés ont été traduits dans le monde entier, ils ont aussi donné lieu à plusieurs adaptations filmées, aux Etats-Unis et en Scandinavie, à  une pièce de théâtre jouée à Copenhague, et à une bande dessinée, publiée en France chez Dupuis (5 tomes sont prévus). Autant dire que le pactole suscite des convoitises et attise les projets aussi divers que variés.

    Dans ce contexte, on apprend dans Libération que l’écrivain suédois David Lagercrantz  auteur d’une biographie de Zlatan Ibrahimovic, s’est vu confier par la maison d’édition Norstedts l’écriture d’un quatrième tome. Une initiative qui a déclenché une vive polémique en Suède.

    Anne-Françoise Hivert, la correspondante en Scandinavie de Libération écrit : « La compagne de Stieg Larsson, Eva Gabrielsson a fait savoir tout le mal qu’elle pensait de cette initiative «à la fois opportuniste et cupide de la part de Norstedts». Elle-même avait envisagé de poursuivre le manuscrit inachevé du quatrième tome. Dans un livre, écrit avec la journaliste française Marie-Françoise Colombani, Eva Gabrielsson évoque 200 pages déjà rédigées, qui se trouveraient sur l’ordinateur portable du journaliste, dont elle serait « peut-être » en possession. (...) Les héritiers de Stieg Larsson, selon sa compagne, se seraient opposés à ce qu’elle achève le livre. Eux démentent, précisant que tous les revenus liés à la publication du quatrième tome iront au magazine antiraciste Expo, où travaillait Larsson. »

    Le Figaro de son côté annonce que le livre devrait paraître en France au mois d’ août 2015, toujours publié par les éditions Actes Sud, lesquelles ont vendu 4 millions d’exemplaires de la trilogie et 700 000 exemplaires au format de poche.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu