Avertir le modérateur

michel delpech

  • Le cancer et des livres

    Longtemps maladie tabou, le cancer est aujourd’hui le sujet de nombreux livres. Le site Babelio recense pas moins de 890 ouvrages qui lui sont consacrés : témoignages, livres de spécialistes, romans ou livres illustrés.

    michel delpech,babelio,pascal brunner,sophie davant,lance amstrong,laurent fignon,lili sohn,gabd,zidrou,siné,anne goscinny,tahar ben jellounLe plus récent est « Vivre ! » (Plon) du chanteur Michel Delpech (à paraître le 19 mars) et qui parle de la récidive de son cancer à la gorge qu’il croyait avoir vaincu. Le décès récent d’un autre artiste, Pascal Brunner, a aussi permis de rappeler qu’il avait publié « Gloire, galère, cancer : Je paye la note » (Pygmalion).

    Dans la liste des personnalités médiatiques qui évoquent leur maladie ou celle d’un proche, on peut aussi citer Sophie Davant, animatrice télé, avec « Au-delà... : Grandir après la perte » (Michel lafon), ou les sportifs, tel le cycliste Lance Amstrong avec « Il n'y a pas que le vélo dans la vie » (Albin Michel), michel delpech,babelio,pascal brunner,sophie davant,lance amstrong,laurent fignon,lili sohn,gabd,zidrou,siné,anne goscinny,tahar ben jellounlongtemps impliqué dans la lutte contre le cancer avec sa fondation Livestrong aux États-Unis. Dans le même domaine, Valérie Fignon, a écrit « Laurent » (Grasset), avec la participation du docteur Michel Cymes, pour témoigner de la lutte de son mari Laurent Fignon contre le cancer. Des témoignages dont la publication ne date pas d’aujourd’hui.

    En 1975, l’actrice Françoise Prévost, elle même atteinte d’un cancer du sein, écrit « Ma vie en plus » (Stock). Yannick Bellon, en collaboration avec elle, en a tiré le film L'Amour nu (1981). Le roman est désormais disponible sous ce titre (Livre de Poche).

    Des écrivains s’emparent aussi du sujet. Tahar Ben Jelloun dans « L’ablation » (Gallimard) raconte l’opération de la prostate d’un ami, et Anne Goscinny en fait le thème du roman « Le voleur de mère » (Livre de Poche). Le combat contre la maladie est également mis en images.

    Récemment encore, les médias faisaient la promotion du livre « La guerre des tétons » (Michel Lafon) de la dessinatrice Lili Sohn qui a découvert son cancer du sein à moins de 30 ans, et a raconté son quotidien sur son blog. On peut également citer l’album du dessinateur humoristique Gabs « Mon père a un cancer » paru aux michel delpech,babelio,pascal brunner,sophie davant,lance amstrong,laurent fignon,lili sohn,gabd,zidrou,siné,anne goscinny,tahar ben jellounéditions de La Martinière, mais aussi « Boule à zéro » (Bamboo), une bande dessinée très touchante de Zidrou. Autre dessinateur a avoir écrit sur son combat contre le cancer, Siné, qui, à 83 ans, a publié « Mémoires pré-posthumes » (Cherche midi).

    Lili Sohn : « Les personnes les plus proches, tu leur annonces de vive voix. Et, quand tu l'as dit à dix personnes, tu commences à fatiguer. Toi, tu rends bien compte que tu as le cancer. Mais, les gens en face, il faut les consoler et ça devient un peu lourd. Alors, je me suis dit que plutôt de leur annoncer comme ça, j'allais leur expliquer la façon dont je voulais qu'ils me traitent. Je me suis mise à dessiner avec de la couleur et des paillettes » (Le Huffington Post).

  • "A quoi sert le Salon du livre de Paris ?"

    Le Salon du livre de Paris 2014 a fermé ses portes et comme tous les ans un communiqué des organisateurs se félicite de l’affluence « Avec 198 000 visiteurs, le Salon du livre de Paris augmente encore sa fréquentation et réaffirme sa place de leader parmi les grands salons internationaux. » ( Source Reed-Elsevier ).

    Malgré cela, ressurgissent les éternelles questions sur la pérennité de l’événement et sur son utilité pour le livre et les auteurs, comme le constate une éditrice citée par le Nouvel Obs « Rituellement, c'est une date importante. Mais plus les années passent, plus le people prime. La majorité des gens viennent voir des célébrités en vrai. » D’ailleurs c’est ainsi que Paris Match traite le sujet en publiant des photos du rappeur La Fouine, de Jean Rochefort, de Michel Drucker, de Michel Delpech, ou Laury Thilleman ex Miss France, tous auteurs d’ouvrages qui ne figureront peut-être jamais dans La Pléiade.

    De son côté Le Nouvel Observateur a organisé un débat intitulé « A quoi sert le Salon du Livre ? » et publié pendant le salon un article sur « Les pires souvenirs de 9 écrivains » parmi lesquels Mathias Enard, Boualem Sansal, Isabelle Monnin, Frédéric Beigbeder, Arnaud Viviant, Alix Girod de l'Ain, Julien Blanc-Gras, François Bégaudeau.

    Pierre Assouline, fin connaisseur du monde de l’édition, met lui les pieds dans le plat et raconte « mon pire souvenir, c’est de constater d’année en année que cette immense réunion que ses organisateurs présentent fièrement comme « la plus grande librairie de France » fait payer l’entrée au « Grand public ». 10 euros pour avoir le droit d’en débourser bien plus dans le but d’acheter des livres, de les faire dédicacer et d’écouter des écrivains en parler. Ce qui ne laisse pas de me scandaliser immanquablement d’année en année. Imagine-t-on de payer pour entrer dans une librairie, d’autant que souvent, de semblables « privilèges » y sont offerts ! ».

    En attendant la 35ème édition qui se déroulera du 20 au 23 mars 2015 et qui aura le Brésil comme pays invité, les amateurs peuvent toujours fréquenter l’autre salon du livre que leur proposent les libraires, il est ouvert toute l’année.

    salon_livre_paris_2014-2.jpgAddendum

    Lu dans Le Parisien :

    Apple accepte finalement de diffuser la version numérique du livre de Bénédicte Martin, « La Femme », paru mi-avril, que le géant américain avait censuré en raison de sa couverture montrant une femme aux seins nus, ont annoncé mercredi les Editions des Equateurs.
    « La société Apple a finalement accepté de diffuser cet ouvrage sur son magasin en ligne Apple Store », précise l'éditeur. La couverture est une création d'inspiration surréaliste du maquettiste Stéphane Rozencwajg.
    D'autres ouvrages ont déjà été interdits à la vente, mais « il semble que ce soit la première fois qu'Apple accepte de revenir, après une semaine de polémiques, sur cette censure qui constitue une entrave grave à la liberté d'expression et de création », soulignent les Editions des Equateurs, qui « prennent acte de ce changement d'attitude ».

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu