Avertir le modérateur

michel crépu

  • Couleurs de Pierre Lemaître

    Pierre Lemaître, Albert Dupontel, Albin Michel, "Au revoir là-haut", Christian de Metter, éditions de Sèvres, prix Goncourt, "Couleurs de l'incendie", Michel Crépu, Le Masque et la plume, France Inter, Audiolib, La vie d’un livre est souvent étonnante, et même s’il reçoit le prestigieux prix Goncourt rien ne garantit qu’il passera à la postérité. Ce ne semble pas être le cas de « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaître (Albin Michel) qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires, a été adapté en bande dessinée et au cinéma, un long métrage vu par deux millions de spectateurs.

    On reparlera du film, qualifié de « farce anarcho-historique sur fond de boucherie de la Grande Guerre » par L’Obs, le 2 mars au cours la 43e cérémonie des Césars. Réalisé par Albert Dupontel, il a déjà obtenu 13 nominations avec entre autres, celle du meilleur film, du meilleur acteur, des meilleurs décors, mais également la meilleure adaptation, à laquelle a participé Pierre Lemaître.

    Le magazine Première a écrit à propos de ce film : « Du pur Dupontel, un peu voyou, politiquement incorrect, grotesque, édifiant. L’acteur-réalisateur, impeccable dans le rôle d’Albert, s’empare de ce sujet en or - hélas authentique - qu’il passe à la moulinette de son mauvais esprit avec ce sens viscéral de la justice sociale qui l’anime. Zorro meets Tex Avery comme d’habitude, mais aussi, cette fois, Eugène Sue. »

    Pierre Lemaître, Albert Dupontel, Albin Michel, "Au revoir là-haut", Christian de Metter, éditions de Sèvres, prix Goncourt, "Couleurs de l'incendie", Michel Crépu, Le Masque et la plume, France Inter, Audiolib, Autre adaptation, en 2015, la bande dessinée de Christian de Metter pour les éditions de Sèvres, là encore réalisé avec la complicité de l’écrivain pour le scénario.

    Enfin, ce titre revient aussi dans l’actualité avec la parution de « Couleurs de l’incendie » présenté comme la suite du prix Goncourt 2013. Une nouveau roman qui fait l’unanimité, en tout cas celle des critiques littéraires de l’émission de France Inter Le Masque et la plume. Michel Crépu dit : « Je n’avais pas apprécié le précédent. Comme quoi, on peut avoir le Goncourt et bien écrire encore après. On est dans les années 1930, ce livre apporte une pierre au débat sous l’angle romanesque. Ce n’est pas tant que ça à l’ancienne : il y a une ironie en filigrane de chapitre en chapitre qui montre que Pierre Lemaître sait ce qu’il fait et s’amuse beaucoup. »

    Pierre Lemaître, Albert Dupontel, Albin Michel, "Au revoir là-haut", Christian de Metter, éditions de Sèvres, prix Goncourt, "Couleurs de l'incendie", Michel Crépu, Le Masque et la plume, France Inter, Audiolib, De son côté Europe 1 nous apprend que cet ouvrage sera le deuxième tome d'une trilogie, dont le dernier opus "arrivera 18 mois plus tard", et précise « La trilogie traite de l'ensemble de l'entre-deux-guerres. « Au revoir là-haut » pour les années 1920, « Couleurs de l'incendie » pour les années 1930 et le troisième livre se passera en 1940, pendant l'exode ».

    Extrait de « Couleurs de l'incendie » de Pierre Lemaitre lu par l'auteur ©Editions Audiolib.

  • Connaissez-vous la Revue des deux Mondes ?

    Revue_des_Deux_Mondes_-_1829_-_tome_1.jpgL’indispensable Wikipedia nous dit d’elle : « La Revue des deux Mondes, recueil de la politique, de l'administration et des mœurs fut fondée le 1er août 1829 par Prosper Mauroy et par Pierre de Ségur-Dupeyron, et éditée par François Buloz pour donner une tribune aux idées en France en relation avec les autres pays d'Europe et avec le continent américain en particulier » … « En janvier 1830, son titre devient Revue des deux mondes. Journal des voyages, de l'administration et des mœurs, etc., chez les différents peuples du globe ou archives géographiques et historiques du XIXe siècle ; rédigée par une société de savants, de voyageurs et de littérateurs français et étrangers. ».

    A son propos Europe 1 écrivait il y a peu : « La Revue des deux mondes, l'une des plus anciennes revues d'Europe, s'appuie sur un passé littéraire brillant avec des collaborateurs comme George Sand, Chateaubriand, Sainte-Beuve, Dumas ou Musset. Désormais tournée surtout vers la politique et l'Histoire, la publication mensuelle fait sa une ce mois-ci sur François Fillon. Ses "dîners du Cercle" accueillent des personnalités politiques éclectiques dont, depuis 2014, Anne Hidalgo, Bruno Le Maire, Valéry Giscard d'Estaing ou encore Emmanuel Macron, selon le site de la revue. » Et ajoutait cette précision : « Après Michel Crépu, parti à la NRF chez Gallimard, sa direction est désormais assurée par Valérie Toranian, ex-patronne de Elle. »

    A l’occasion de son changement de direction en 2015, Le Monde des livres lui consacrait un article dans lequel on pouvait lire : « Depuis cinq mois – depuis, exactement, que Valérie Toranian, ancienne directrice du magazine Elle, en a repris les rênes – la revue modérée a pris un drôle de tournant, servant à ses lecteurs des plats particulièrement relevés avec des interventions ou interviews d’Eric Zemmour, Michel Onfray, Michel Houellebecq, Régis Debray : c’est un festin du pessimisme prophétique et réactionnaire. Les couvertures agressives et la mise en scène des dossiers ne font pas dans la dentelle, ­tirant la revue vers la polémique à l’arme lourde. Le virage inquiète plusieurs ­contributeurs : ils y voient une rupture avec le patrimoine génétique de la revue. Il est vrai que sont désormais aux commandes deux anciens patrons de la presse magazine. Deux, oui, car Franz-Olivier Giesbert, 38.jpegancien directeur du Point, compagnon à la ville de Valérie Toranian et ami du propriétaire de la revue Marc Ladreit de Lacharrière, a fait irruption en mars au comité de rédaction de façon specta­culaire puisque, aux dires de témoins ­effarés, ce fut pour FOG l’occasion d’une grande bouffée d’anti-intellectualisme ponctuée par ce mot d’ordre : « Il faut arrêter d’enculer les mouches. » Lancée dans l’un des lieux les plus policés du débat ­intellectuel français, la phrase a fait sensation. »

    En janvier 2017, la Revue des deux Mondes à fait parler d’elle à propos de la collaboration dans le passé de la femme d’un candidat à l’élection Présidentielle, mais c'est un autre histoire.

    Photo : la couverture du numéro daté de février-mars 2017.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu