Avertir le modérateur

matisse

  • Carnets de notes

    Appli dictaphone, ordinateur, tous les moyens sont bons pour noter les idées qui nous viennent à l’esprit et qui deviendront peut-être plus tard, un roman, ou pas. Mais depuis toujours les carnets et les cahiers sont les principaux refuges de nos pensées, inspirations et secrets. Des entreprises se sont spécialisées dans leur production.
    posizione1_notebook_230.jpgMoleskine, vous ne connaissez pas forcément le nom mais vous avez du voir leur présentoir à carnets dans une librairie ou à la FNAC. Difficile de résister à leur attrait (malgré le prix), même si, dans l’instant, on n’en a pas l’utilité.
    Un carnet « Un simple rectangle noir, des angles arrondis, une couverture retenue par un élastique, une pochette intérieure : un objet anonyme et parfait dans sa sobriété » utilisé par Hemingway, mais aussi Picasso, Matisse, Stéphane Mallarmé, Guillaume Apollinaire, Jean-Paul Sartre, selon un mythe entièrement inventé de la société milanaise Modo Modo puisque ces carnets ont été créés en 1997. Une légende dont le journaliste Pascal Riché a dévoilé en 2009 sur le site Rue 89 tous les secrets du marketing.

    carnets.jpgLe quotidien 20 minutes de son côté racontait très récemment l’aventure des trois créatifs qui ont lancé Papier Tigre : « Le papier est mort, vive le papier!» A l’heure du tout numérique, qui aurait parié qu’une petite entreprise allait apporter un nouveau souffle à la papeterie ?  Papier Tigre semble pourtant avoir réussi à le faire en moins de quatre ans. A ses débuts, la marque vendait 6.400 carnets. Maintenant, ils sont 12.000 à être achetés pour chaque collection. » Sur leur site, les fondateurs, Julien Crespel, Agathe Demoulin et Maxime Brenon, écrivent dans leur présentation « Nous concevons, fabriquons et distribuons des objets malins pour sublimer le quotidien. » Papier Tigre propose deux collections de carnets par an et édite d’autres objets, des agendas perpétuels, des étiquettes, ou encore Le Primeur qui liste les fruits et légumes de saison.

    Je terminerai cette revue de fabricants de carnets par LCK – La Compagnie du Kraft - qui se présente comme « la manufacture de carnets la plus improductive du monde occidental » mais, ajoutent ses dirigeants : «  C’est ce qui fait son charme ». Une société qui fournit depuis 1930 les carnets aux forestiers professionnels et aux bouchers, et qui aujourd’hui fait appel à des artistes pour créer les couvertures de ses colle­­ctions. LCK développe également un état d’esprit différent en se présentant comme « une petite poche positive de résistance à l’ultra-consommation », et le prouve en encourageant à ne plus acheter de carnets mais à en achetez un seul et à l’utiliser « lentement, totalement. » Dernier conseil sur leur site : « Allez, détendez-vous : écrivez, respirez. »

    LCK.png

     

  • Tout l’art du livre-objet

    Connaissez-vous les livres accordéon ? On en découvre quelques-uns sur le blog Livres objets qui nous montre par l’image que le livre peut prendre des formes originales. Car si on connaît le « produit » livre traditionnel, le livre sait aussi prendre du relief et exister en tant qu’œuvre d’Art. Pièces uniques ou tirages limités à quelques exemplaires, ces livres s’inscrivent dans la longue histoire du livre, depuis les incunables jusqu'au livre numérique.

    C'est un monde de l’édition à part, où les écrivains, très souvent les poètes, s'associent à des artistes pour créer des ouvrages hors du commun. Des auteurs comme André Breton, Marcel Duchamp, Man Ray, Dali, Matisse, s’y sont essayés. Michel Butor également, et le magazine Première écrit à son propos « Butor fait des livres d'artiste, de l'art pour des cochons (capitaliste, on l'imagine, vu les tirages limités de ses trucs). Comme il l'explique, ce n'est pas n'importe quoi, ni (tout le temps) une façon de jouer à l'avant-gardiste : Butor travaille sur la matière du livre, l'alliance de la forme, du format et du fond, depuis plus de quarante ans. Ses créations sont étonnantes et hautement signifiantes. » Dans une video à voir sur Youtube l’écrivain donne sa définition et explique son travail sur ces recueils très particuliers.

    Cet art est pratiqué dans le monde entier, comme en témoigne l’œuvre de l’australien Nicholas Jones (lien en anglais) qui joue avec la matière et sculpte le papier. En France, Philippe Ug (Philippe Huger), diplômé de l'École supérieure des arts appliqués Duperré à Paris, illustrateur, sérigraphe, imprimeur, professeur de dessin, ingénieur papier, est un grand créateur de livres animés, ou pop-up, qui puisent leur inspiration dans la BD alternative, la culture rock et le jeu vidéo. Son talent est reconnu dans le monde entier où il présente des expositions et anime des ateliers, comme récemment en Corée du Sud.

    Dans un domaine plus « littéraire », l’Atelier des Grames à Gigondas dans le Vaucluse est à découvrir. Celui-ci édite des livres-objets et participe à de nombreuses expositions, de Montpellier à Paris. L’Atelier aura notamment un Stand au 31ème Marché de la Poésie qui se déroulera du jeudi 6 au dimanche 9 juin 2013 Place St-Sulpice à Paris.

    Le grand rendez-vous du livre-objet dans l’hexagone est Biblioparnasse, biennale internationale du livre d’artistes organisée par Artlibris, dont la 5ème édition se déroulera à Dives-sur-Mer les 21, 22, 23 septembre 2013.

    Le livre-objet peut enfin être source de jeu, de création, et d’intérêt pour les enfants, comme le propose Cécile Picquot dans Réaliser un livre-objet, une façon comme un autre de démontrer aux futurs lecteurs que le livre est avant tout un objet vivant et porteur d’imaginaire.

    En complément : à lire un dossier très complet sur « Le livre d’artiste, un objet d’art », sur le site Almanart.com

    Photo : Stellations explosives, un livre de Philippe Ug.

    UG_244stella1.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu