Avertir le modérateur

mathias enard

  • L’univers vivant du livre

    « Le livre a de beaux jours devant lui » a déclaré au quotidien Le Monde, Bruno Racine qui fût pendant neuf ans président de la BnF (Bibliothèque nationale de France). Un livre dont plusieurs événements récents démontrent qu’effectivement, il a un passé, un présent, et un avenir. Mais qui en douterait encore ?

    Dans Le Figaro on apprend que « La plus vieille bibliothèque du monde va bientôt rouvrir » : « Édifié il y a plus de 1000 ans, le célèbre temple des livres al-Quaraouiyine situé au Maroc ouvrira à nouveau ses portes en mai prochain, après quatre années de travaux de restauration. Les manuscrits qu'elle abrite ont plus de 1200 ans. Fondée en 859, le temple des livres marocain al-Quaraouiyine est sans conteste la plus vieille bibliothèque du monde entier. Ce beau monument de style arabo-andalou est la réalisation d'un serment : celui de Fatima el-Fihriya, la fille d'un riche commerçant tunisien qui avait émigré à Fez. La pieuse femme s'était engagée à consacrer tout son héritage à la construction d'une mosquée et d'une bibliothèque pour sa communauté. À la mort de ses parents, elle tint parole, lança le chantier et pour s'assurer les bénédictions divines, jeûna chaque jour jusqu'à la fin des travaux. » Réhabilitée par la fondation TED sous la conduite de l’architecte Aziza Chaouni, elle devrait rouvrir ses portes en mai 2016 (photo).

    Bruno Racine, BnF, Fatima el-Fihriya, al-Quaraouiyine, fondation TED, Aziza Chaouni, Actes Sud, Françoise Nyssen,Mathias Enard, Kamel Daoud, Svetlana Alexievitch, Hubert Nyssen, Bibliothèques sans frontières, Ideas Box, Patrick Weil, Google.org,

    L’éditeur Actes Sud, dirigé aujourd’hui par Françoise Nyssen, s’est vu décerner le Prix du meilleur éditeur dans le cadre des « London Book Fair International Excellence Awards » de la Foire de Londres. Le journal Les Echos rappelle qu’en 2015, Actes Sud « a réussi un triplé historique avec le prix Goncourt (Mathias Enard), le Goncourt du premier roman (Kamel Daoud) et le prix Nobel (Svetlana Alexievitch) ». L’article précise : « Le choix final s’est porté sur la maison d’édition d’Arles, créée en 1978 par Hubert Nyssen, le père de Françoise, en raison de «l’ampleur et la profondeur de son catalogue, sa ligne graphique sans égal, la qualité de sa production et de son fonds ».

    « Offrir des espaces sécurisants accueillants et reposants pour les enfants, adolescents et les personnes les plus vulnérables, et lutter ainsi contre leur état de stress et leur sentiment d'insécurité », est un des objectifs des Ideas Box développées par Bibliothèques sans frontières déployées sur la route des Réfugiés en Europe. Un programme soutenu par Google.org et qui a débuté ses activités début mars, en Grèce, sur l’île de Lesbos et à Athènes. Selon Patrick Weil, Président de Bibliothèques Sans Frontières, « Pour les centaines de milliers de femmes, d'enfants et d'hommes réfugiés qui ont fui vers l'Europe au péril de leur vie, l'urgence c'est aussi d'avoir accès à une information de qualité dans leur langue, à des moyens de communiquer et à un espace de repos et de sociabilité. L'Ideas Box permet d'apporter cette réponse adaptée et innovante et de donner à des populations parmi les plus démunies les premiers outils pour se reconstruire. »

  • Des auteurs s’engagent pour les migrants

    Le problème des réfugiés venant des pays du Moyen Orient en guerre semble monopoliser un peu moins les médias, mais continue à mobiliser les écrivains, loin des polémiques.
     
    C’est le cas en Angleterre, où la romancière J.K. Rowling a utilisé début septembre son compte Twitter et ses 5,3 millions d'abonnés pour alerter le premier ministre David Cameron et l’inciter à accueillir davantage de réfugiés dans son pays. Elle a écrit : « Si vous ne pouvez pas vous imaginer sur l'un de ces bateaux, vous manquez quelque chose. Ils sont en train de mourir pour une vie digne d'être vécue »


    En France, début décembre, le journal La Croix faisait état de l’initiative prise par 34 écrivains, dessinateurs,  réunis dans le livre « Bienvenue » dont les bénéfices des ventes (5 € le volume) seront reversés au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) : Patrick Gambache, directeur général de Points, les éditions à l’origine du projet. » indique au quotidien, « Après la sidération, il nous a semblé urgent de donner la parole à des personnalités publiques afin de constituer un recueil de textes et de dessins sur le thème de l’asile et de ceux qu’on appelle désormais les réfugiés et les migrants ».
    Parmi les participants à cette initiative on relève les signatures de Pénélope Bagieu, Geneviève Brisac, Philippe Claudel, Marie Darrieussecq, Philippe Delerm, Mathias Enard, prix Goncourt 2015, Jul, Alain Mabanckou, Plantu, Claude Ponti, Lydie Salvayre, Joann Sfar, Olivier Tallec et Lewis Trondheim.

    J.K. Rowling, Pénélope Bagieu, Geneviève Brisac, Philippe Claudel, Marie Darrieussecq, Philippe Delerm, Mathias Enard, prix Goncourt 2015, Jul, Alain Mabanckou, Plantu, Claude Ponti, Lydie Salvayre, Joann Sfar, Olivier Tallec, Lewis Trondheim, Wazi Mohammadi, Waris Dirie,Mende Nazer, Patrick Gambache,Olivier Adam, Djavann Chahdortt, Damien Lewis

    De son côté l’UNCHR Belgique publie une liste d’ouvrages pour adolescents et adultes qui abordent les conditions de vie en temps de conflits et le déracinement. Sur ce document on peut lire « Il existe une grande variété de livres sur les réfugiés – y compris des livres de fiction primés – et des ouvrages écrits par des réfugiés. Que diriez-vous d'emprunter l'un de ces livres à la bibliothèque près de chez vous ou de vous rendre chez votre libraire pour en acheter ?
    Faites-vous partie d'un club de lecture ? Vous pourriez peut-être envisager d'inclure l'un de ces livres dans votre liste de lecture.
    Parmi les titres :
    De Kaboul à Calais, de Wazi Mohammadi (Robert Laffont).
    Fleur du désert, Waris Dirie (J’ai lu).
    Ma vie d'esclave par Mende Nazer et Damien Lewis (L’Archipel).
    Comment peut-on être français ? Djavann Chahdortt (Flammarion).
    A l'abri de rien, Olivier Adam (Points).

    J.K. Rowling, Pénélope Bagieu, Geneviève Brisac, Philippe Claudel, Marie Darrieussecq, Philippe Delerm, Mathias Enard, prix Goncourt 2015, Jul, Alain Mabanckou, Plantu, Claude Ponti, Lydie Salvayre, Joann Sfar, Olivier Tallec, Lewis Trondheim, Wazi Mohammadi, Waris Dirie,Mende Nazer, Patrick Gambache,Olivier Adam, Djavann Chahdortt, Damien Lewis

  • Le livre au-delà du prix Goncourt

    Quelques brèves informations sur le monde du livre et de l’édition :

    A Paris, la célèbre librairie Shakespeare and Company ouvre son café. Le Figaro précise : « Dans le décor simple et convivial - tables et bancs en bois, fenêtres à guillotine d'origine -, on déguste du café artisanal torréfié chez Lomi (XVIIIe), des cookies, bagels, crumpets et scones préparés par Marc Grossman, l'Américain de Bob's Kitchen, patron des cantines végétaliennes/riennes à succès (8 à 9,50 € le sandwich du jour). Comme à Brooklyn, on trouve du no gluten, des livres de recettes en anglais (of course!), du cidre normand, du thé anglais et des jus faits à la minute. »

    Sur le site Rue89 Bordeaux, on peut lire à propos d’une « alternative à Amazon » : « Après le lancement en décembre 2014 de la plateforme de géolocalisation et de réservation de livres en ligne commune à 38 librairies indépendantes d’Aquitaine, près de 1350 livres ont trouvé lecteurs. Un bilan jugé encourageant par l’association à l’origine du projet, Les Librairies Atlantiques. »

    A Toulouse, la Médiathèque des Abattoirs présente du 16 octobre 2015 au 16 janvier 2016, l’exposition « Le livre dans le livre » : « Dans sa quête incessante de nouveauté, la modernité a vu se tisser des liens privilégiés entre peintre et poète. Mais depuis les années 1960, les artistes ont noué un tout autre dialogue avec le livre. Leurs gestes ont naturellement trouvé leur place dans leurs propres ouvrages, les livres d'artistes. »

    Le 26ème Salon du livre de Colmar se déroulera les 21 et 22 novembre 2015, avec pour thème « A suivre… » L’affiche de l’événement est signée Serge Bloch, illustrateur à succès de la série pour enfants Max et Lili.

    Enfin pour ceux qui ne liraient que ce blog pour s’informer sur l’actualité littéraire, le prix Goncourt 2015 a été attribué à Mathias Enard pour « son roman « Boussole » Les journalistes qualifient cet ouvrage de 500 pages d’ « érudit ».

    Pour finir une vidéo plutôt drôle sur la difficulté à arriver à lire tranquillement :

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu