Avertir le modérateur

marabout

  • A vos crayons (de couleurs) !

    Pour se détendre l’esprit ou combattre le stress, on peut se plonger dans un recueil de poésie, ou parcourir l’intégrale des 24 aventures de Oui-Oui d’Enid Blyton. On peut aussi désormais pratiquer l’art du coloriage comme nous le proposent des éditeurs tels que Marabout, Hachette Pratique, Dessain et Tolra (Larousse).

    Michel Briat « Art-thérapeute » explique dans le Nouvel Observateur « Le soin et l'art, deux notions universellement comprises, deux nobles activités de l'homo-sapiens sapiens, deux invariants qui participent à la définition de notre humanité. C'est peut-être pour cette raison que l'art-thérapie est mondiale. Elle est pratiquée sur tous les continents (y compris, j'en suis sûr, parmi les 1500 habitants de l'Antarctique, qui trouvent là un bon moyen d'échapper à la dépression et à l'angoisse de la longue nuit australe). Elle connait un succès grandissant, de Rio à Wellington, en passant par Paris. Les ventes de livres de coloriage pour adultes sont une des manifestations de ce succès.»

    Un succès que confirme en mai 2014 à l’AFP Anne Le Meur, éditrice d'Hachette Pratique « Nous avons lancé un ballon d'essai en juin 2012 avec « 100 coloriages anti-stress », acheté à l'éditeur britannique Coloring for grown-ups. Le succès a été immédiat, un vrai coup de foudre ! », « L'engouement est international. Nous avons vendu les droits de nos livres de coloriages dans plusieurs pays européens, dont la Grande-Bretagne qui devrait diffuser les livres aux Etats-Unis, mais aussi en Chine, en Corée, en Russie... En France, les ventes de la collection « Art-Thérapie », qui compte dix titres, atteignent près de 300.000 exemplaires à ce jour ! »

    Et Livres Hebdo recense cinq livres de coloriages parmi les meilleurs ventes de la catégorie « Pratique ». Un tel engouement éditorial ne pouvait pas non plus échapper à la presse qui lui consacre de nombreux articles – Le Parisien, Le Monde, Le Figaro (qui signale que le phénomène gagne même les sites Instagram et Twitter, où les « artistes » partagent leurs « œuvres d'art » sous les hashtags #coloriage et #ArtThérapie).

    Les jeunes amateurs de coloriage peuvent aussi se consacrer à leur passion sur Internet avec, entre autres, le site Jedessine.com qui propose parmi de nombreuses activités de coloriage (Mandalas, Oui-Oui – photo ci-dessous), de mettre en couleur les portraits de François Hollande, Jacques Chirac, le général De Gaulle, ou Louis Napoléon Bonaparte. Sans dépasser des traits, bien évidemment.

    Oui-Oui.jpg

  • Pour vivre mieux lisons heureux

    Connaissez-vous l’effet « feel good » ? Se sentir bien, un phénomène de positivité indécrottable contre la déprime générale, qui gagne le cinéma, la télévision et, forcément, l’édition.

    « Le bonheur s’achète aussi (beaucoup) en librairie, titrait en février  2013 Télérama qui constatait « Nul ne sait si ces livres rendent vraiment heureux les lecteurs. Les éditeurs, eux, ont l'air ravis. N'importe quel fascicule de développement personnel, même déguisé en roman, trouve aujourd'hui sa place en librairie, entre méthode Coué et méthode Coelho. Cette alchimie commerciale est payante. Mixant bon sens, optimisme, sagesse et coaching, les ouvrages « positifs » prolifèrent dans les rayons – et rayonnent dans les palmarès des meilleures ventes. « Le Sel de la Vie », (joli) petit texte de François Héritier est le quatrième « essai » le plus vendu en 2012. « Méditer, jour après jour », énième opuscule du psychiatre Christophe André se classe cinquième, avec 100 000 exemplaires écoulés (à la 47e position du palmarès Livres Hebdo, on trouve aussi « Les Joyeux guérissent toujours », de Patrick Sébastien !). »

    On connait déjà Gilles Legardinier qui écrit et vend des centaines de milliers de livres réjouissants, mais on peut aussi citer « L'analphabète qui savait compter » de Jonas Jonasson (Presses de la Cité), « L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea » de Romain Puértolas (Le Dilletante), et « Bourrasques et accalmies » de Sempé (Denoël), recommandés par le journal Elle dans la catégorie (du week-end) : « feel good books » !

    Les "feel good books" ont aussi leurs propres collections. Ainsi les éditions Marabout proposent une série d’ouvrages plus « techniques » dont les titres sont à eux seuls une vraie leçon de félicité : « Comment conserver un bronzage à faire pâlir ses collègues de bureau », « Comment s’habiller jolie quand on n’a pas le compte en banque de Paris Hilton », ou « Comment entrer dans son jean quand on a pris des petits apéros tout l’été ».

    feel goog,télérama,christophe andré,françois héritier,gilles legardinier,romain puértolas,sempé,jonas jonasson,elle,feel good books,marabout,l'express,philippe bloch,éditions ventanaMais la recherche du bonheur absolu ne concerne pas que les femmes malheureuses.  Le succès du livre « Ne me dites plus jamais bon courage ! » sous-titré « lexique anti-déprime à usage immédiat des Français » (éditions Ventana) semble indiquer que nous sommes tous à la recherche de la recette de l’optimisme radical y compris au travail (quand on en a). Avec L’Express, on apprend que son auteur Philippe Bloch « en appelle donc au sursaut national pour mobiliser les enthousiasmes et passer à l'action. « Refusons la médiocrité et réapprenons à dire en toutes circonstances : la solution c'est... plutôt que le problème c'est que... ».

    Si vous vous sentez mieux après avoir lu cette chronique « feel good » n’hésitez pas à le faire savoir, le bonheur ne vaut que partagé.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu