Avertir le modérateur

lucie montchovi

  • Quelques livres pour vivre mieux...

    Oui, les livres peuvent être porteurs d’espoir, de bonheur et nous offrir une vision différente de la vie.

    61bpmyMdMXL._SY445_.jpgSi vous ne pouvez pas participer au Concours national des jardins potagers vous pouvez toujours vous plonger dans Le Guide de survie joyeuse de Guylaine Goulfier et Jean-Luc Feat pour les photos (éditions Ulmer) dont l’éditeur écrit "En cette période de crise, Guylaine Goulfier et sa famille nous montrent comment retrouver facilement des « marges de manœuvre » en tirant parti de son environnement et de son jardin. Sans prétendre à l'autarcie, ce guide regorge de conseils pratiques, faciles à réaliser et compatibles avec une vie active :
    - créer un potager productif, un jardin de plantes médicinales...
    - reconnaître et utiliser les ressources de la nature (plantes sauvages comestibles, médicinales, champignons, escargots...)
    - élever des poules...
    - fabriquer ses conserves, ses confitures, son pain, ses laitages maison, des produits d'entretien... ".
     

    Une fois cet art de vivre redécouvert, on continuera à se désintoxiquer avec le  Livre antitoxique du Dr Laurent Chevallier (Fayard) qui met en garde contre les perturbateurs endocriniens (comme le bisphénol A ) contenus dans l’alimentation, les cosmétiques et à la maison (entre autres). Dans Le Point, le médecin nutritioniste précise à propos de ces poisons « Il faut penser en termes d'hygiène chimique, faire la révolution pasteurienne pour la chimie ! Le seul moyen qu'on a eu de limiter, dans le passé, la propagation des grandes épidémies, ça a été l'hygiène, et non le soin. Ce n'est pas par le soin que l'on arrive à endiguer ce genre de problème, c'est par la prévention, et la prévention, c'est de limiter absolument l'exposition à ces substances-là. » Nous voilà prévenus.

    Toujours dans le domaine de la santé, Le meilleur médicament, c’est vous de Frédéric Saldmann (Cardiologue, nutritionniste, spécialiste de la médecine prédictive) nous convaincra que la médecine et les pharmacies ne sont pas forcément les seuls remèdes à tous nos maux.

    Présentation de l’éditeur : « notre corps est en effet sans que nous le sachions notre plus grande ressource. Il détient des capacités inouïes, infiniment plus efficaces que nombre de médicaments. Ces pouvoirs, il suffit de les activer. En découvrant les mouvements qui soignent, les vrais aliments santé, le secret du jeûne séquentiel, en oubliant les régimes, en comprimant certains points névralgiques de notre corps, en changeant de posture…
    Ce livre donne les clés pour prendre sa santé en main et consolider tous les domaines qui la composent (alimentation, poids, allergies, sommeil, sexualité, vieillissement…) afin de mieux se protéger avec des moyens à notre portée, passer au travers des maladies et profiter pleinement de la vie. »

    Et puis, avoir la santé c'est bien, l'entretenir c'est mieux ! On peut alors se munir du Guide Ecofrugal « solutions économiques et écologiques » que Lucie Montchovi présente sur France Info « Alors que le pouvoir d'achat est en baisse en France, une 51xjqDJXBnL._SY445_.jpgtendance de consommation commence à faire des adeptes. Dépenser moins et mieux, faire des économies à tout prix c'est le concept de l'écofrugalité. Aujourd'hui, l'ex-banquier d'affaire, Phillipe Green est le porte-parole de cette nouvelle philosophie de consommation. »

    Enfin, pour se dire que tout va bien dans le meilleur des mondes et pour finir par des éclats de rire garantis, il faut parcourir Chers voisins (J’ai lu). L’ouvrage rassemble des centaines de mots vengeurs (à lire également sur le site Internet Chers voisins) rédigés et affichés par des personnes exaspérées par les turpitudes de toutes sortes de leurs voisins. Ou comment l’humour, à défaut de résoudre les problèmes, peut permettre d’en rire tous ensemble.

  • La deuxième vie du livre

    Rangés à jamais dans une bibliothèque, dans un carton, donnés, ou carrément jetés, que deviennent les livres une fois qu’ils ont été lus ? Le livre est un objet qui, comme le chat, a plusieurs vies. Même Amazon l’a compris en tentant de créer un marché de l’occasion... du livre numérique.

    Il y a quelques années était lancé le « book-crossing » ou « passe-livre » en français. Un phénomène devenu planétaire grâce à Internet et dont le principe expliqué sur le site Bookcrossing.com consiste à apposer sur un livre une étiquette (fournie gratuitement par le site) puis, soit à l’offrir à quelqu’un, soit à l’ «abandonner » dans un lieu public, jardin public, train, etc. On peut alors suivre son vagabondage à travers sa ville ou sur la planète. Selon Bookcrossing "plus de 850.000 BookCrosseurs actifs ont enregistré collectivement plus de sept millions de livres qui voyagent autour de 130 pays !"

    Au mois de février, sur France Info, Lucie Montchovi  a consacré sa chronique Initiative à Recyclelivre, une initiative qui se présente ainsi « un site internet de vente de livres d’occasion original qui crée un lien solidaire entre ses clients et les populations défavorisées. Le destin d’un livre dont on souhaite se séparer n’est ni la cave, ni la poubelle jaune, ni la déchetterie. » Cette société « eco-citoyenne » qui a « dépoussiéré le livre d'occasion » grâce au web est aujourd’hui présente à Paris et à Bordeaux, collecte les livres à domicile et reverse «10% du prix de vente reversé à des associations ayant des actions concrètes en faveur de l'éducation ».

    Autre débouché pour le livre d’occasion les librairies Gilbert Jeune – déjà évoquées sur ce blog – et qui se sont spécialisées depuis des années dans le livre de deuxième main, du roman au livre scolaire, sans oublier la bande dessinée. Implantées à Paris et dans nombre de villes de province, ces librairies achètent et vendent plus d’un million de livres d’occasion.

    Les bouquinistes et les soldeurs participent également à la pérennité du livre. Mona lisait est une des chaînes de magasins à Paris et en province les plus connues. On peut y trouver de très beaux livres d’art, de photo,ou de peinture, qui n’ont pas toujours connus la réussite commerciale espérée en librairie.  Les livres sont neufs et proposés à des prix défiant toute concurrence pour ce type d’ouvrages. Ces titres sont également diffusés sur le site Internet de la librairie.

    Enfin, dernière possibilité pour donner une deuxième vie à un livre, le relire.

    mesnager-librairie-mona-lisait_c.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu