Avertir le modérateur

le figaro

  • Le livre vu sur Internet

    Une grande bibliothèque

    Des photos impressionnantes de la bibliothèque Clementinum à Prague ouverte en 1622 par les jésuites qui y ont transféré les livres de l’université Charles. Elle contient plus de 20.000 mètres carré de livres.

    the-klementinum-national-library-czech-republic-1.jpg

    Une amende incongrue

    Ce blog a souvent évoqué les livres voyageurs ou ces bibliothèques de rues où chacun dépose des livres pour d’autres. Il semble que le concept n’ait pas encore séduit la mairie de Paris. Une lectrice a publié sur la page Improbables librairies Improbables bibliothèques son PV de 68 euros pour « dépôt d'ordures » sur la voie publique (sic).

    16684386_1422691284449393_1123648484871225126_n.jpg

    La lecture comme punition

    Lu dans Le Figaro :

    Punition lecture.png

    Le goût de la lecture

    Sur Twitter, Augustin Trapenard animateur de l’émission Boomerang sur France Inter reprend une citation de Riad Sattouf, auteur de bandes dessinées à succès :

    Sattouf Tintin.png

    Speed dating d’auteurs

    5 minutes pour présenter votre projet de livre et convaincre un éditeur, c’est ce que proposera les 6 et 7 mai 2017 le Festival du livre de Charleroi.

    16649140_10211913579463723_2724557642994521289_n.jpg

  • Lire pour vivre vieux

    En vacances la lecture a un réel avantage. Elle permet de rester immobile pendant des heures pour bronzer, ou de patienter tout autant par temps de pluie. Désormais il faudra rajouter un autre intérêt, et Le Figaro nous le confirme qui titre : « Une étude prouve que lire des livres prolonge la vie ».

    Sur-La-Lecture-Proust-422216230_L.jpgL’article d’Alice Develey le confirme « Selon des chercheurs américains de la prestigieuse université de Yale, qui ont étudié la passion de plus de trois mille bibliophiles, lire quelques minutes par jour serait très bon pour la santé et même extrêmement salvateur. Un chapitre par jour, pourrait très certainement vous sauver la vie ou du moins la rallonger… »

    La journaliste explique « Pour établir ses chiffres, celle-ci a fait appel à 3635 volontaires de 50 ans et a étudié sur une certaine durée leurs habitudes en bibliophagie. Trois groupes ont ainsi pu être établis. Ceux qui ne lisent pas (du moins pas plus que le nécessaire vital), ceux qui lisent jusqu’à trois heures par semaine et enfin, ceux qui lisent plus de 3h30 chaque semaine. Selon toute vraisemblance, ceux qui ont été amenés à pratiquer la lecture plus longtemps que leurs confrères qui n’ouvrent jamais de livre (les magazines en papier glacé ne comptent donc pas vraiment) ont obtenu de meilleurs chiffres. »

    A lire les commentaires sur cette article ( repris du New-York Times ) on s’interroge cependant sur la pertinence de l’étude, certain jugeant que « on est clairement ici dans une relation de corrélation et non de causalité », et un autre, pas dupe, constate que « Lire du Christine Angot ne prolonge pas la vie, mais le temps semble plus long. »

    Dans l’expectative, on se contentera de ce qu’en disent les écrivains :

    937728399.jpg« La lecture était ma liberté et mon réconfort, ma consolation, mon stimulant favori : lire pour le pur plaisir de lire, pour ce beau calme qui vous entoure quand vous entendez dans votre tête résonner les mots d'un auteur. »
    Paul Auster

    « La lecture met en ébullition, dissipe la sécheresse, active les facultés, déchrysalide l'intelligence et met en liberté l'imagination. » Antoine Albalat

    « La vertu paradoxale de la lecture est de nous abstraire du monde pour lui trouver un sens. » Daniel Pennac

    Bonne lecture à tous !

  • Quand le Gaffiot fait encore parler de lui

    w1408.jpg

    Si l’enseignement du Latin venait à disparaître, nul doute que l’existence du Gaffiot serait fortement compromise, mais le Latin semble faire de la résistance et attire l’attention sur un dictionnaire pas comme les autres.

    Au mois de mai 2015 alors que le débat fait rage sur la suppression de l’enseignement du Latin, Le Figaro publiait une lettre de Félix Gaffiot, « l'un des plus grands latinistes du XXe siècle » en réalité un pastiche signé David Brunat. On pouvait lire dans ce courrier adressé à Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation : « le latin et le grec ne sont pas, comme vous le croyez, des disciplines par essence élitistes et par principe réservées aux rejetons des classes dirigeantes et dominantes, mais « parlent » aux jeunes du 9-3 et d'ailleurs, c'est aussi parce qu'elles ont prospéré depuis la plus haute Antiquité des deux côtés de la Méditerranée et ne sont pas, n'ont jamais été, le domaine réservé de l'histoire et de la culture européennes. ». Et l’auteur de la missive de rajouter « Penser, comme vous et ceux qui vous entourent, que le latin est un outil de reproduction des élites de la vieille Europe réac, c'est se méprendre. Se mettre l'index dans l'oculus. Et perdre davantage que son latin : oublier, faire oublier et saper sans vergogne nos racines communes, que nous venions du Nord ou du Sud de la Méditerranée. »

    Principal outil d’enseignement du Latin le fameux Gaffiot, lourd (même si on le trouve en version de poche) dictionnaire français-latin publié pour la première fois en 1934, à l’initiative des éditions Hachette. Celles-ci avaient confié cette tâche en 1923 à Félix Gaffiot, professeur de collège, puis de lycée, puis à la Sorbonne. En 1917, il écrivait dans « Pour faire la version latine », manuel destiné aux « jeunes filles » (sic) : « Il faut abandonner la conception du latin étudié pour lui-même par la grammaire et le thème : une telle étude qui ne répond plus aux besoins doit être réservée aux spécialistes. Il faut étudier le latin comme un moyen de formation intellectuelle, comme une discipline de l’esprit ». Dans la préface de la première GrandGaffiot.jpgédition il précisera : « Il me reste à souhaiter que ce livre, devenant un auxiliaire des études latines, contribue pour sa part à la défense du latin que beaucoup de bons esprits s’obstinent à considérer comme un des plus précieux éléments de notre culture » (Source citations : vni, e-mag de l’éducation).

    Depuis 2000, Hachette Education propose une version rénovée sous le titre « Le Grand Gaffiot », et en 2014 le Gaffiot est devenu accessible en version numérique et gratuite avec une application pour iPhone et iPad.

     

    Photo Gaffiot : http://www.bigmammy.fr/archives/2015/05/23/32099645.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu