Avertir le modérateur

la pléiade

  • Un été à la recherche de Marcel Proust

    Le Monde, Marcel Proust, Le Figaro Hors-série, Christophe Ono-dit-Biot, Livre de Poche, La Pléiade, Le Point, En 2017, France Culture classait À la Recherche du temps perdu, de Marcel Proust, en troisième position du « Top 10 des livres que vous n'avez jamais réussi à finir ». Un auteur pourtant vénéré au point qu’une édition originale du roman Du côté de chez Swann s’est vendue aux enchères en 2018 à 1,51 million d'euros. Les lecteurs et lectrices eux aussi sont au rendez-vous et si Proust est entré dans la collection de La Pléiade ses titres sont aussi disponibles au Livre de Poche..

    Trois magazines parus cet été vont peut-être permettre aux réfractaires de mieux comprendre et d’apprécier l’œuvre de celui qui en décembre 1919 reçut le prix Goncourt pour A l’ombre des jeunes filles en fleurs une distinction qui le consacrait définitivement comme un grand écrivain.

    0e7f230_8gndNZmxQnufsSXAXZk8_3de.jpgLe premier à ouvrir le bal est Le Monde avec un hors-série titré « Le mystère Proust » : « Aujourd’hui, à l’heure où des hordes d’exégètes quasi talmudiques commentent à l’infini les trois mille pages d’A la recherche du temps perdu, nous avons pris, dans ce hors-série, le parti le plus simple : donner envie de (re)lire un chef-d’œuvre unique en son genre et éclairer la troublante personnalité du génie qui sut le concevoir, d’après nature, à travers mille souffrances.»

    Le Monde, Marcel Proust, Le Figaro Hors-série, Christophe Ono-dit-Biot, Livre de Poche, La Pléiade, Le Point, Le Figaro Hors-Série propose un « précis indispensable à la redécouverte du phénomène Marcel Proust » dont le contenu est décrit ainsi : « De ses premiers pas dans le monde parisien aux grands hôtels de Venise et de Cabourg, on y découvre en douze journées sa vie confinée et son infinie sensibilité ; son musée intérieur, les œuvres d’art qui l’ont inspiré et accompagné toute sa vie, mieux que des amies fidèles ; la généalogie littéraire dans laquelle il s’inscrit. Décryptage œuvre par œuvre de la Recherche, sa cathédrale de papier, dictionnaire des personnages, abécédaire de ses phrases serpentines les plus savoureuses, guide des parutions. »

    Le Monde, Marcel Proust, Le Figaro Hors-série, Christophe Ono-dit-Biot, Livre de Poche, La Pléiade, Le Point, Autre approche pour Le Point qui nous entraîne dans « Le grand monde de Proust » avec également un numéro hors-série. Dans son texte de présentation Christophe Ono-dit-Biot écrit : « Monarque absolu du royaume des lettres, révéré même par celles et ceux qui ne l'ont pas lu, c'est dire... C'est aussi en pensant à ces chanceux, trop longtemps intimidés par cette cathédrale de mots qu'est À la recherche du temps perdu et qui bientôt connaîtront le plaisir, mieux, l'illumination proustienne, que nous avons conçu ce hors-série comme le grand guide de ses principaux personnages. Pourquoi ? Parce que c'est la meilleure des portes d'entrée pour entrer dans l'œuvre.»

  • Georges Perec mode d'emploi

    « Il poussa un profond soupir, s'assit dans son lit, s'appuyant sur son polochon. Il prit un roman, il l'ouvrit, il lut; mais il n'y saisissait qu'un imbroglio confus, il butait à tout instant sur un mot dont il ignorait la signification.
    Il abandonna son roman sur son lit. Il alla à son lavabo ; il mouilla un gant qu'il passa sur son front, sur son cou.
    Son pouls battait trop fort. Il avait chaud. Il ouvrit son vasistas, scruta la nuit. Il faisait doux. »

    Vous n’avez rien remarqué ? La lettre « e » est absente de ces quelques lignes, mais aussi des 300 pages du roman de Georges Perec « La disparition » (1969) dont elles sont extraites.

    Perec Mag Litt.jpgLe site de l’Oulipo résume l’œuvre de cet auteur (1936-1982), longtemps qualifié d’ « inclassable » : « Il publie son premier roman, « Les Choses » en 1965. Ce roman « sociologique » de facture flaubertienne est couronné par le prix Renaudot. En 1966, il publie un bref récit truffé d’inventions verbales, « Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ? », et entre l’année suivante à l’Oulipo, dont il devient l’une des figures majeures. Il expérimente toutes sortes de contraintes formelles : « La Disparition » (1969) est un roman écrit sans la lettre e (lipogramme) ; « Les Revenentes » (1972), où la seule voyelle admise est le e. Son roman le plus ambitieux, « La Vie mode d’emploi » (prix Médicis 1978), est construit comme une succession d’histoires combinées à la manière des pièces d’un puzzle, et multiplie les contraintes narratives et sémantiques. »

    Autres ouvrages marquants, « La Boutique obscure » (1973), « W ou le souvenir d'enfance » (1975), « Un cabinet d'amateur » (1979). En 2016, « L’Attentat de Sarajevo » le premier roman de Georges Perec refusé par les éditeurs, est publié par les éditions du Seuil.

    En 1988, le comédien Sami Frey créera pour le Festival d'Avignon, le spectacle « Je me souviens », adapté du livre de Georges Perec paru en 1978 (Hachette).

    Au mois d’avril 2017, Georges Perec a fait son entrée dans La Pléiade et à cette occasion Le Magazine littéraire lui consacre sa couverture. Le journal dit à propos de « l’un des fantômes les plus influents de la littérature contemporaine » : « On le réduit trop souvent à un architecte virtuose, un horloger malicieux et joueur, en mettant de côté sa part la plus sensible. La machine Perec, pourtant, était nimbée de mélancolie, sinon d’angoisse. Notre dossier dévoile quelques-unes des vies secrètes de cet enfant blessé, qui voltigeait au-dessus d’un abîme. »

    Pour plus d’informations, le site de l’association Georges Perec qui recense toute l’actualité le concernant comme cette exposition à Paris « Perec au fil », du 3 mai au 12 août 2017, à la médiathèque Françoise Sagan, 8 rue Léon-Schwartzenberg, 75010 Paris.

  • Volcans, Pléiade, poètes, lecture, pépite, bashing, le monde des lettres en brèves

    Volcans en éruption

    La librairie de Clermont-Ferrand Les Volcans se porte bien et emploie même 8 personnes supplémentaires après avoir frôlé la fermeture définitive en 2014. Plus de précisions sur le site RCF radio : « Nouvelle entreprise, nouvelles idées: la librairie a donné un coup de jeune à son logo et à ses rayons, réaménagés. Martine Lebeau, gérante de la SCOP, insiste : « nos libraires mènent leurs rayons comme ils le souhaitent ». Une salariée abonde : « on commande ce qu'on aime donc c'est plus facile pour le défendre, forcément ».

    London dans La Pléiade

    La Libre Belgique écrit à ce propos : « "Il s’agissait de traiter Jack London avec tout le respect que l’on doit à un grand écrivain." Ainsi s’exprime Philippe Jaworski, maître d’œuvre de l’entrée de Jack London (San Francisco, 1876 - Glen Ellen, 1916) dans la Pléiade, qui a travaillé avec l’équipe précédemment réunie autour des parutions sur papier bible de Francis Scott Fitzgerald et de Mark Twain. » Le 22 novembre on célébrait le centenaire de la mort de cet auteur.

    Drôle de pistolet

    434.500 euros c’est prix du révolver à six coups vendu aux enchères par Christie's à Paris, et avec lequel le poète français Paul Verlaine tenta de tuer son amant Arthur Rimbaud, un après-midi de juillet 1873 à Bruxelles. L’acquéreur reste pour l’instant anonyme et l’authenticité de l’objet incertaine.

    Les mille raisons de lire

    France Inter a consacré l’émission Grand bien vous fasse ! de Ali Rebeihi à : « Les romans qui nous aident à vivre. » A réécouter : https://www.franceinter.fr/emissions/grand-bien-vous-fasse/grand-bien-vous-fasse-25-novembre-2016

    Pépites jeunesse

    La Pépite d’or du Salon du livre et de la presse jeunesse 2016 de Montreuil, a été décernée à « Dans la forêt sombre et mystérieuse » de Winshluss (Gallimard BD). Les ouvrages en compétition : https://www.youtube.com/watch?v=Kd957XERj6w

    Hollande bashing

    Les livres sur le Président François Hollande sont déjà pléthore, mais il faudra ajouter dès le 11 janvier 2017 « L’abdication » de Aquilino Morelle (Grasset) écrit par un de ses anciens collaborateurs viré de son poste à l’Elysée pour conflit d’intérêt. Le Point qui annonce sa parution indique : « l'auteur du discours du Bourget, le plus célèbre de la campagne de François Hollande en 2012, n'a depuis jamais caché son amertume vis-à-vis du chef de l'État, et le livre promet d'être « sanglant ».

     

    Photo : Les Volcans à Clermont-Ferrand © RCF radio.

    20161109_165723.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu