Avertir le modérateur

la dépêche

  • Ecrire sous la dictée

    Prosper Mérimée, Bernard Pivot, La Dépêche, Pour les Nuls, éditions First,Cali, Hachette, Pocket,  Les Dicos d’OrLa plus célèbre des dictées fut pendant longtemps celle écrite en 1857 par l’écrivain Prosper Mérimée « à la demande de l’impératrice Eugénie afin de distraire la cour » précise la fiche Wikipedia qui lui est consacrée. On y apprend aussi que Napoléon III aurait fait soixante-quinze fautes, l’impératrice soixante-deux, Alexandre Dumas fils vingt-quatre, Octave Feuillet dix-neuf et Metternich fils, ambassadeur d’Autriche, trois. Depuis le vocabulaire utilisé dans la première version a été mis à jour pour suivre l'évolution de la langue mais elle n’en demeure pas moins une dictée souvent qualifiée de « plus difficile au monde » encore aujourd'hui.

    Prosper Mérimée, Bernard Pivot, La Dépêche, Pour les Nuls, éditions First,Cali, Hachette, Pocket,  Les Dicos d’OrAutre personnalité à avoir popularisé l’exercice, Bernard Pivot, qui de 1985 à 2005 dans le cadre de l’émission Les Dicos d’Or organisa le Championnat de France d'orthographe. A propos de la dernière édition qui rassemblait 187 participants Bernard Pivot estimait qu‘il s'agissait d'une dictée d'un niveau qui n'a probablement jamais été aussi élevé ». Dans son compte rendu La Dépêche révélait que « Seuls trois finalistes, un professeur de lettres classiques, un informaticien et un typographe retraité parvinrent au « zéro faute », sur un texte mêlant calembours, termes liés à l'exercice physique, mais pas seulement. » L’aventure prit définitivement fin la même année avec une joute rassemblant les 19 finalistes des saisons précédentes.

    prosper mérimée,bernard pivot,la dépêche,pour les nuls,éditions first,cali,les dicos d’or,hachette,pocketEn 2019, on retrouvera ce type de concours dans le cadre du salon Livre Paris qui se déroulera du du 15 au 18 mars 2019, avec la 10ème édition de La Dictée pour les nuls organisé par la célèbre collection « Pour les Nuls » des éditions First. La dictée se déroulera le samedi 16 mars, à 12h, sur la Grande Scène et le texte sera lu par le parrain de cette 10e édition, le chanteur Cali. Trois catégories sont proposées : juniors (jusqu’à 15 ans), amateurs, et experts. Inscriptions sur le site de l’éditeur. Interrogé sur Europe 1, Cali, qui a publié en 2016 son premier roman Seuls les enfants savent aimer (Pocket), parle de son travail d’écriture et confie « Au début, c’était évidemment "qui suis-je pour écrire quelque chose ?" », « je suis tellement à genou devant les Hugo, Fante, Bukowski ou encore Salinger", et avoue qu’aujourd'hui « Je m’amuse, c’est un plaisir fou d’écrire ».

    Ladictée.fr un site spécialisé parmi tant d’autres, et pour les enfants une appli Hachette pour tablette et smartphone.

  • Vie quotidienne et difficultés du métier de libraire

    Un élan participatif pour aider la librairie de Cogolin

    La librairie de Cogolin victime de déboires financiers fait appel à un financement participatif pour se sortir de ce mauvais pas. Le quotidien Var matin explique : « Avec sa tentative de sauvetage, Nathalie espère aussi alerter et "remobiliser les gens autour des librairies et magasins de centre-ville". "Je peux comprendre la facilité d'aller dans les zones commerciales où l'on se gare, on achète son bouquet de fleurs, ses courses et son livre au même endroit. Mais beaucoup de commerçants s'investissent, et ils ont besoin de leurs clients. Avoir un centre-ville vivant, ce n'est pas acquis. Il faut un élan". »

    La vitrine qui fâche à Saint Sevran

    Ouest France relate les problèmes rencontrés par la librairie Droguerie marine de St Sevran près de St Malo qui a réalisé une vitrine sur des livres consacrés à l’extrême droite : « Nous avons reçu des menaces, des insultes, des injures, des dizaines de messages provenant de comptes Facebook plus ou moins existants, des « avis » infects sur notre page et sur notre compte Google, de l’intox à bloc. (…) Cela montre clairement ce qui arriverait demain si l’on laissait le F Haine prendre le pouvoir. Nous continuerons à défendre la liberté d’expression, la démocratie, les identités additives et non pas exclusives, ouvertes sur le monde. A faire notre travail de libraires. » Et le libraire Loïc Josse de rajouter « les librairies doivent être un lieu de dialogue, de promotion de culture ouverte sur le monde, de résistance à la haine et aux idéologies nauséabondes. »

    Fermeture définitive à Toulouse

    Aucun espoir en revanche pour la librairie Mot à mot créée en 1994 à Toulouse et qui a fermé ses portes le 31 mars comme le raconte La Dépêche : « Frédérique Azémar a voulu tirer le rideau « avant qu'il y ait trop de casse et payer les indemnités de licenciement avec la trésorerie que j'avais encore car je ne sais pas de quoi demain sera fait. Le fonds de commerce ne vaut plus rien ni le local ». Cette fermeture est, selon la propriétaire, la conséquence directe de la décision de la Région de rendre gratuit les manuels scolaires qui représentaient un tiers du chiffre d'affaires de Mot à mot. « Une librairie qui ferme c'est un coup de foudre qui n'aura pas lieu » alors, hier, la tristesse était immense. »

    Photo La Dépêche.

    Mot a mot.png

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu