Avertir le modérateur

la croix

  • L'autre grande bibliothèque de François Mitterrand

    Que faire d’une bibliothèque au décès d’un proche ? La récupérer chez soi si on a un grand appartement ou une grande maison ? La donner ? Les héritiers de François Mitterrand ont choisi de vendre une partie de la sienne aux enchères. Un événement qui a eu lieu le 30 octobre 2018.

    François Mitterrand homme politique français, président de la République de 1981 à 1995, mais également écrivain – il a publié plus d'une vingtaine de livres et essais - et grand amateur de littérature. Il fut aussi l’initiateur de la très grande bibliothèque de France qui porte aujourd’hui son nom. On aurait pu croire que son fonds aurait pu y trouver une place ce n’est peut-être pas aussi simple.

    Pourtant le contenu de la bibliothèque « moderne » que son fils Gilbert met en vente semblait riche en documents chaque ouvrage étant accompagné d’une note rédigée par François Mitterrand. Parmi les auteurs on trouve Jacques Chardonne, Maurice Barrès, Robert Brasillach, Jules Romains, mais également Albert Camus, François Mauriac, Marguerite Duras, Gabriel Garcia Marquez.

    Jean-Baptiste de Proyart, expert de cette vente, rappelle que « François Mitterrand a été bibliophile. Il aimait les exemplaires sur grands papiers et les reliures. Il était connu pour arpenter les librairies et dévorer les catalogues de libraires. Il s’échappait ainsi des dures réalités politiques par ses fameuses promenades littéraires dans le Quartier Latin. C’était l’une de ses parts les plus secrètes, la source spirituelle de son action ».

    Jacques Chardonne, Maurice Barrès, Robert Brasillach, Jules Romains, mais également Albert Camus, François Mauriac, Marguerite Duras, Gabriel Garcia Marquez, François Mitterrand, Archimah, La Croix,Bettina Rheims, Jean-Baptiste de Proyart, Le Monde, Le site Archimag précise « Cette vente ne représente cependant qu'une partie modeste des livres de l'ancien président de la République. En 1990, il avait offert près de 20 000 ouvrages à la médiathèque Jean Jaurès de Nevers. »

    Au final, la vente des 683 lots comportant livres et lettres manuscrites, le tout pour une valeur estimée de 450.000 euros a atteint 1,5 million d’euros (avec frais), soit trois fois plus que les estimations les plus hautes, note le quotidien La Croix et Le Monde rappelle « De tous les présidents de la Ve République, François Mitterrand est le seul à poser un livre à la main, Les Essais de Montaigne, lors du rituel de la photo officielle. »

    Photo de François Mitterrand par Bettina Rheims.

  • Ces librairies qui font vivre le livre

    Les librairies et les libraires ont suscité un regain d’intérêt dans les médias à l’occasion du dernier salon du livre à Paris. Il faut espérer que cet engouement dépassera le cadre de cet événement (qui aurait attiré cette année plus de 170 000 visiteurs.

    La Croix évoque la publication du rapport américain de l’Institute for Local Self-Reliance (ILSR) traduite par le Syndicat de la librairie française (SLF) et qui cible « l’hégémonie d’Amazon et la mise en péril des librairies et des centres-villes ». L’article relaie le point de vue de la SFL : « Les pratiques commerciales agressives du géant du commerce concourent selon eux à l’asphyxie des commerces indépendants des centres-villes. Les librairies françaises, qui jouent un rôle crucial dans l’animation des centres-villes et des zones semi-rurales, doivent aussi faire face depuis quelques années à une hausse des loyers difficile à absorber, qui est le premier poste de fonctionnement avec les salaires. »

    Les librairies sont également soutenues par France Info qui titre que « la France est un paradis pour les libraires » une constatation émise par Matthieu de Montchalin, directeur de la librairie L'Armitière à Rouen. Celui-ci rajoute : « nous sommes le pays qui compte le plus de librairies au monde par habitant : 3 200 librairies indépendantes. Le monde entier nous envie ce réseau, il est lié à la loi Lang adoptée en 1981 [loi relative qui instaure un prix unique du livre en France], le prix du livre est le même partout, que vous l'achetiez chez le plus petit des libraires ou le plus gros des centres de vente sur internet [...] C'est un métier qui est difficile parce que les librairies sont les commerces de centre-ville les moins rentables et en même temps c'est un métier de passion. On ne choisi pas ce métier par hasard, on ne le choisi pas pour faire fortune c'est évident. »

    Télérama fait le choix de publier « la carte de nos 50 librairies préférées dans la capitale » une sélection faite parmi les 700 librairies que compte Paris.

    Le Berry Républicain présente les trois libraires indépendants de Bourges qui « exercent un métier de passion et d’échange » : Annick Bernon et Françoise Hallépée qui font vivre la librairie Point Virgule, rue d’Auron, Marion Defigier de La Poterne, rue Moyenne, et Isabelle Le Cleac'h de La Plume du Sarthate, avenue Arnaud-de-Voguë qui témoigne : « Ce métier est difficile. Les années qu'il me reste à faire seront peut-être encore plus dures. Nous sommes grignotés par les grandes surfaces du livre ; la vente en ligne s'est développée. À nous de faire face à cela, avec nos différences : l'accueil, le conseil et la convivialité ».

    Photo : La Caverne aux livres à Auvers-sur-Oise.

    IMG_2197.jpg

  • Galeries d’art et édition

    Antoine Gallimard, Jacques Glénat, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson, André François, Savignac, Actes Sud, Photo Poche, La Croix, Patti Smith, Livres HebdoRobert DelpireFin septembre disparaissait Robert Delpire, 91 ans, éditeur, directeur artistique, et créateur de la collection Photo Poche (qui continue à être publiée par Actes Sud). Fondateur du Centre national de la photographie il fut aussi un éditeur qui exposa dans sa galerie au cœur de St Germain des prés à Paris, les œuvres de photographes, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson mais également de dessinateurs, André François, Savignac. Le quotidien La Croix écrivait à son propos : « Directeur artistique de la revue L’Œil à ses débuts, fondateur d’une agence de publicité, producteur de films, Robert Delpire fut enfin le commissaire de plus de 150 expositions photographiques qui ont circulé dans le monde entier. En 2017, ses textes sur la photographie ont été rassemblés et publiés sous le titre « C’est de voir qu’il s’agit » aux éditions Robert Delpire. »

    Autre éditeur, autre domaine, la bande dessinée. En 2009, Jacques Glénat, a racheté et rénové à grand frais le couvent Sainte-Cécile à Grenoble, des bâtiments historiques du XVIIème siècle. Il en fera son siège social mais aussi un lieu d’expositions. Grand amateur d’art, c’est en 2013 qu’il ouvre à Paris une galerie pour présenter le travail de ses auteurs. Situé sur le Carreau du Temple au centre de la Capitale, l’espace accueille les planches originales d’albums édités par Glénat, mais également des travaux plus personnels des dessinateurs. A signaler que la galerie ouvre en janvier et pendant quelques jours une antenne à Angoulême lors d’un festival de la bande dessinée.

     Le site de la Galerie Glénat.

    Antoine Gallimard, Jacques Glénat, Robert Doisneau, Brassaï, Cartier-Bresson, André François, Savignac, Actes Sud, Photo Poche, La Croix, Livres HebdoRobert Delpire

    Le 11 novembre 2017, ce sera au tour des éditions Gallimard d’ouvrir les portes de leur galerie au 30-32 rue de l'Université 75007 Paris. Selon Livres Hebdo qui annonce l’événement la première exposition "Autour de Patti Smith : Rimbaud, Genet, Camus, etc." sera consacrée, du 11 au 18 novembre, à l'artiste à l'occasion de la parution le 26 octobre de l'édition intégrale illustrée de Just Kids. On pourra y voir une sélection de pièces originales inédites, issues des Archives historiques de l'éditeur, mises en lien avec l'univers de la chanteuse. Livres Hebdo conclut ainsi son article : « Fruit d'un projet porté depuis plusieurs mois par Antoine Gallimard, la Galerie Gallimard s'inscrit dans une longue tradition de dialogue entre l'art et la littérature au sein de la maison. En 1931, Gaston Gallimard avait créé la Galerie de la NRF, qui s'est maintenue durant trois ans, avant de lancer dans l'après-guerre la Galerie de la Pléiade, dont les portes se sont définitivement fermées en 1951. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu