Avertir le modérateur

l'express

  • Secrets d’écriture / 1

    Les ateliers d’écriture sont à la mode mais ce n’est pas toujours évident de mettre les mots les uns après les autres et de raconter des histoires, d’autres ont essayé :

    Patrick Modiano

    Patrick Modiano, Gallimard, Libération, Philippe Djian, L'Express, Amélie Nothomb, Enviedécrire, albin Michel« Le plus facile pour moi, le plus agréable, c’est une sorte de rêverie initiale. Une fois qu’il faut concrétiser, c’est toujours le même problème : il y a un moment où il faut sauter et c’est un peu désagréable. Après, on n’est pas sûr d’avoir pris le bon chemin. Pendant au moins un mois, on continue à écrire, il y a des moments de découragement. Mais on se rend compte qu’il suffit d’une petite modification, de rayer, et ça repart. Tout paraît informe, et puis il suffit de supprimer trois mots. C’est là où c’est un peu difficile, cette période. Une fois qu’on a fini, c’est l’inverse, on se dit qu’on n’a pas développé assez, on a l’impression d’avoir travaillé par segments alors qu’il aurait fallu enrichir une seule chose. C’est toujours une insatisfaction. » Libération

    Paru en 2019 : Encre sympathique, Gallimard.

    Philippe Djian

    Patrick Modiano, Gallimard, Libération, Philippe Djian, L'Express, Amélie Nothomb, Enviedécrire, albin Michel« Je dis parfois à ma femme : "Laisse-moi pendant une semaine, que je m'assoie. Je ne veux pas de bruit, je vais réfléchir." Mais je n'arrive pas à aller plus loin que... rien. Il faut que j'écrive la première phrase. Si je ne l'ai pas écrite, je ne peux rien faire. Dans un roman, l'histoire n'a pas beaucoup d'importance. De toute façon, toutes les histoires sont toujours les mêmes : la mort, l'égoïsme, la passion, la jalousie... On a tous lu ça cent fois ! Si vous avez lu Shakespeare, vous avez tout lu. Moi, ça me bloque et je ne sais plus quoi raconter. Tandis qu'une phrase, ce n'est pas pareil. Ça débloque, une phrase. Et là jaillissent les bouts d'histoires que je porte en moi. » L’Express

    Paru en 2019 : Les Inéquitables, Gallimard.

    Amélie Nothomb

    Patrick Modiano, Gallimard, Libération, Philippe Djian, L'Express, Amélie Nothomb, Enviedécrire, albin Michel« J’écris toujours à jeun, or j’ai toujours faim. Et l’ascèse, c’est se réveiller tous les jours à 4 heures du matin, même l’hiver – j’ai essayé de travailler plus tard, ce n’est pas la même écriture. Je maudis mon destin ! Mais après avoir allumé la machine, c’est la volupté la plus totale. En vingt ans, je me suis donné une fois des vacances pour connaître le confort des gens normaux. Ç’a été l’horreur absolue, j’ai eu l’impression de revivre ma crise d’adolescence de 13 ans.» Enviedécrire

    Parus en 2019 : Soif (Albin Michel).

  • Exposition Jean Giono au Mucem de Marseille

    Paul Greveillac, Mucem Marseille, Jean Giono, Marcel Pagnol, Jean-Paul Rappeneau,L'Express, Didier Sénéchal, Les organisateurs écrivent : « À la veille des commémorations du cinquantenaire de sa disparition, le Mucem présente une grande rétrospective consacrée à Jean Giono (1895-1970). Loin de l’image simplifiée de l’écrivain provençal, cette exposition suit le trajet de son œuvre écrite et filmée en lui rendant toute sa noirceur, son nerf et son universalité. Poète revenu des charniers de la Première Guerre mondiale, Giono s’est en effet autant attaché à décrire la profondeur du Mal qu’à en trouver les antidotes : création, travail, pacifisme, amitié des peintres, refuge dans la nature, évasion dans l’imaginaire. »

    L’écrivain Jean Giono est connu pour ses romans, entre autres, Regain, Le chant du monde, Le Hussard sur le toit, L'Homme qui plantait des arbres dont certains ont été popularisés par leur adaptation au cinéma notamment par Marcel Pagnol ou Jean-Paul Rappeneau.

    Auteur prolifique, né et mort à Manosque il n’a jamais voulu quitter sa Haute-Provence ce qui l’a longtemps classé parmi les auteurs régionalistes.

    En 1995, Didier Sénéchal écrivait dans L’Express : « Bien sûr, Jean Giono n'est pas un écrivain provençal. Bien sûr, il dépasse de la tête et des épaules le cadre étriqué du régionalisme. Mais cet infatigable créateur - dont les rivaux se comptent sur les doigts de la main au XXe siècle - a tout de même choisi de comprimer l'univers dans un coin de terre bien délimité. Au sud, la Durance; au nord, le Vercors et le Trièves; dans le ciel, un vent soufflant d'Italie et des effluves venus de la Grèce homérique. Il est donc parfaitement légitime d'aller chercher un écho de ses romans sur le plateau de Valensole ou dans la montagne de Lure. »

    Il existe un prix littéraire Jean Giono créé en 1990 par la femme et la fille de l’écrivain. Celui-ci récompense « un ouvrage en français laissant une large place à l’imagination, dans l’esprit de Jean Giono. » En 2018 il a été attribué à Paul Greveillac pour Maîtres et esclaves, publié chez Gallimard.

    L’exposition du Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée,
    7 promenade Robert Laffont 13002 Marseille) amorce une série d'hommages à Jean Giono
    qui se poursuivra en 2020 dans sa région et à Paris.

    Sur Internet : le Centre Jean Giono.

    A écouter : une série d’émissions sur France Culture (2017).

    Les titres de Jean Giono sont disponibles dans la collection Le livre de Poche et Folio.

  • Quelques livres dans l’actualité de l'édition

     Edward Snowden, Le Monde, Le Seuil, librairie Mollat, Colin Thibert, Livres Hebdo, colin thibert, L'Express, Héloïse d'Ormesson,  Le quotidien Le Monde n‘a pas hésité a consacrer quatre grandes pages (édition du 14.9.2019) à Mémoires vives l’autobiographie d’Edward Snowden, ancien informaticien de la CIA et de la NSA aujourd’hui réfugié en Russie après ses révélations en 2013 sur le système de surveillance de masse mis en place par les Etats-Unis. Le livre est publié simultanément dans une vingtaine de pays, en France le premier tirage annoncé par Le Seuil est de 70 000 exemplaires. Par une plainte devant la justice, le gouvernement américain veut récupérer les droits mondiaux du livre, celui d’éventuelles adaptations cinématographiques, et les sommes touchées pour ses interventions publiques arguant que l’auteur s’est enrichi au détriment des organismes auxquels il appartenait.

    Comment attirer l’attention sur un livre ? La librairie Mollat à Bordeaux a choisi une vidéo où l'auteur Colin Thibert présente lui-même son dernier livre Torrentius (Héloïse d’Ormesson) paru cet automne :

     Edward Snowden, Le Monde, Le Seuil, librairie Mollat, Colin Thibert, Livres Hebdo, L'Express, Héloïse d'Ormesson,

    edward snowden,le monde,le seuil,librairie mollat,colin thibert,livres hebdo,l'express,héloïse d'ormessonQuels sont les livres qui se vendent le plus en cette rentrée ? Livres Hebdo nous dévoile chaque semaine son Top 20, mais on trouve également un classement dans L’Express (article abonnés) qui écrit dans les commentaire de son palmarès : « Un mois après son coup d'envoi, la rentrée littéraire trouve un certain rythme de croisière, et les lecteurs confirment leur attachement aux valeurs sûres : Soif d'Amélie Nothomb, le sixième tome de Millénium, le nouveau roman de Jonathan Coe et celui de Jean-Paul Dubois continuent de se disputer les premières places de notre palmarès. S'y invitent, cette semaine, d'autres auteurs réputés tels Julia Deck ou Jean-Philippe Toussaint, mais également le livre initiatique et très applaudi de la discrète Bérengère Cournut, De pierre et d'os, récemment couronné par le prix du roman Fnac. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu