Avertir le modérateur

l'express

  • Le combat des librairies indépendantes

    Certes, Amazon peut vous livrer rapidement un livre, mais qui mieux qu’un libraire peut vous recevoir dans un cadre agréable et vous conseiller sur vos lectures.

    Les lecteurs ne s’y trompent d’ailleurs pas qui, dans une enquête réalisée pour le mensuel Que Choisir auprès de 4163 de ses abonnés, plébiscitent à 36 % la librairie, 29% Internet et 27 % les grandes surfaces spécialisés.

    Une tendance intégrée par le groupe Cultura proclamant dans une campagne de recrutement de vendeurs, notamment de livres « Vos passions font nos métiers ». La chaîne de produits culturels annonce par ailleurs l’ouverture en octobre de 5 magasins, à Tourcoing, Evreux, Amiens, Saint-Brieuc, Toulon, de quoi susciter quelques inquiétudes chez les libraires. Livres Hebdo, qui précise qu’en 2017 Cultura aura inauguré au total 10 magasins, cite Anne Martelle, cogérante de Martelle, principale librairie d’Amiens, elle estime que malgré tout« le vrai danger vient d’Amazon qui détruit des circuits entiers de distribution et menace à terme la création éditoriale. »

    Face à cette concurrence les libraires s’organisent aussi sur internet à Paris avec ParisLibrairies.fr et en régions. Parmi d’autres, on peut signaler la présence sur la toile du site Les librairies indépendantes de Nouvelle-Aquitaine qui rassemble 92 enseignes, ou en Bretagne Kenstroll, groupement des librairies indépendantes spécialisées en culture bretonne.

    Une tendance de fond puisqu’en juin 2017 le Syndicat de la librairie française (SLF) annonçait le lancement d’une plateforme de recherche de livres sur Internet, librairiesindependantes.com. Dans L’Express Guillaume Husson, délégué général du syndicat, expliquait : « C'est comme pour les billets d'avion. Il existe des sites internet qui regroupent toutes les offres du marché et qui redirigent ensuite vers les sites marchands. Librairiesindependantes.com fonctionne de la même manière. »

    Mais rien ne vaut le contact humain comme le souligne l’enquête de Que Choisir qui parmi les attraits de la librairie relève d’abord « la compétence et l’implication du personnel, l’ambiance du lieu et, enfin, l’étendue et l’originalité de l’offre. » Les efforts pour valoriser les livres sont également un facteur de satisfaction comme en témoigne un participant au sondage : « Nous avons un libraire talentueux qui invite régulièrement des auteurs et ça c’est merveilleux », sans oublier, comme le note un autre lecteur, que « La visite d’une librairie fait découvrir d’autres livres que celui pour lequel on était entré ».

    L’aventure de la lecture se vit aussi en librairie.

    Que Choisir.png

    Photo, document Que Choisir.

  • 20 Minutes, les livres au quotidien

    Souvent cité sur ce blog comme source d’articles, le quotidien 20 Minutes démontre qu’il s’intéresse au livre et lance une initiative auprès de ses lecteurs qui aiment lire.

    Explication : « Depuis ce vendredi, 20 Minutes a ouvert sa plateforme contributive dédiée aux livres de fiction. Avec une double ambition : vous aider à choisir les livres qui vous parleront, vous donner la possibilité de nous recommander les ouvrages qui vous ont marqué. Pour développer notre espace, nous nous sommes associés à 2minBooks, une plateforme de passionnés de bouquins qui envoient chaque semaine les meilleures citations d'un livre du moment. Un essai ou une bio dont tout le monde parle, un manuel de créativité ou un manifeste politique qui fait le buzz. Restait à créer son équivalent pour les romans... Et le voici! Vous pouvez d’ores et déjà y retrouver quelques fiches rédigées par nos pionniers et soumettre votre propre critique de roman. »

    La rédaction précise cependant qu’elle continuera à « couvrir du mieux possible l’actualité du secteur en vous apportant témoignages, analyses et entretiens, tout au long de l’année. »

    Parallèlement au lancement de cette plateforme le quotidien publie un article titré : « Publie-t-on assez de romans en France? », et s’interroge « Ne passe-t-on pas à côté du nouveau John Kennedy Toole, auteur de la géniale Conjuration des imbéciles s’étant donné la mort sept ans avant de voir son manuscrit accepté. Ne néglige-t-on pas, compte tenu du cours du feuillet dans certaines revues de qualité, un levier de croissance déterminant pour notre pays ? »

    Dans l’article, on apprend que selon un sondage Le Figaro littéraire - OpinionWay de 2009 plus de 1,4 million de Français âgés de 18 ans et plus auraient rédigé un manuscrit, et que près de 400 000 personnes ont déjà envoyé leur texte à une maison d'édition.

    Et qui sait si un de ces auteurs ne se retrouvera pas un jour dans la liste des plus gros vendeurs de livres, comme celle proposée début février par 20 Minutes et reprise du Palmarès 2016 L’Express-RTL? Aux trois premières places on découvrait Leïla Slimani « Chanson Douce » (Gallimard), Prix Goncourt, Gaël Faye « Petit Pays » (Grasset), Prix Goncourt des lycéens, et Guillaume Musso, « La Fille de Brooklyn » (XO).

    Gaël Faye « Petit Pays », Guillaume Musso, « La Fille de Brooklyn », 20 Minutes, John Kennedy Toole,Le Figaro littéraire, L'Express, RTL,  Leïla Slimani « Chanson Douce »,

  • La lecture influencerait notre cerveau

    C’est Le Figaro étudiant qui le révèle , une étude menée en mai 2016 par The international Journal of Business Administration démontre qu’une lecture d’œuvres littéraires pointues influe sur la mémoire et le niveau d’écriture.

    Pour devenir intelligent mieux vaut abandonner la lecture assidue des aventures de Oui-Oui ou celle de la collection Harlequin. Toujours selon Le Figaro : « L’étude démontre en effet qu’une lecture d’œuvres sophistiquées, qu’elles soient littéraires ou scientifiques, permet de développer et d’améliorer sa mémoire. De plus, ce type de lecture oblige à une réflexion et une analyse qui permettront, en plus, d’améliorer son niveau d’écriture. Les étudiants ayant participé à cette étude relayée par Qwartz étaient d’autant plus brillants en rédaction que leur niveau de lectures était poussé. À l’inverse, dérouler votre page Facebook ou lire la liste des 12 invitations de mariages les plus ringardes ne renforcera évidemment pas votre talent d’écrivain. »

    La lecture est donc une activité bénéfique et stimulante pour notre cerveau. Une constatation que faisait déjà en 2011 le site ThotCursus.edu se basant bien évidemment sur une étude dirigée par une équipe internationale de chercheurs :

    « L'apprentissage de la lecture augmente l'activité des aires visuelles du cortex, l'aire visuelle primaire et l'aire spécialisée pour la forme écrite des lettres. Autrement dit, les personnes sachant lire répondent plus facilement à des stimuli visuels,

    L'alphabétisation augmente aussi les réponses aux stimuli sonores, au langage parlé, dans la région impliqué dans le codage des phonèmes,

    Enfin, savoir lire entraine une extension des aires du langage et une communication entre les voies d'échanges des langages parlé et écrit. Cela signifie notamment qu'une personne sachant lire va voir son aire du langage parlé activée en observant simplement une phrase écrite alors qu'un analphabète limitera le traitement du langage à la modulation auditive. »

    Alors, autant s’y prendre tôt comme le souligne L’Express avec cet article « La lecture pendant l’enfance influence la croissance du cerveau. » Un apprentissage précoce qui aboutit, selon les chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, à des résultats « les enfants qui avaient reçu le plus de stimulations mentales à 4 ans présentaient (dix ans plus tard) un cortex cérébral plus fin, plus stylisé, ce qui engendre un processus de l’information plus efficace. »

    C’est donc scientifiquement prouvé la lecture rend plus intelligent, pourquoi s’en priver.

    Photo Lecture Active.

    Le Figaro étudiant, L'Express

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu