Avertir le modérateur

kamel daoud

  • La rentrée littéraire 2017, à quelques jours près

    Tout doucement on s’achemine vers l’inévitable « rentrée littéraire » et la presse commence déjà à nous distiller quelques informations la concernant.

    Les Inrocks, Claire Vaye Watkins, Marc Dugain, Sorj Chalandon, Michel Le Bris, Marie Darrieussecq, Raphaël Georgy, , Le Magazine littéraireChanceaux-près-Loches, Gonzague Saint Bris,, Romain Puértolas, Anna Gavalda, Dominique GaultierAmélie Nothomb, Kamel Daoud,Europe 1, Alan Moore,Le magazine Les Inrocks propose une Une estivale consacrée à Alan Moore, scénariste de bandes dessinées (« Watchmen », « V for Vendetta »), mais également romancier avec notamment « La Voix du feu » et « Jérusalem » son prochain titre à paraître fin août aux éditions Inculte : « Mélange d’autobiographie, de fantastique et d’histoire, Jérusalem est aussi philosophique, poétique, métaphysique, ésotérique, mystique : en un seul mot, magnifique.». L’hebdo offre aussi à ses lecteurs, dans ce numéro daté du 16 au 22 août, 12 extraits des « meilleurs » livres de l’automne ».

    Europe 1 met en avant les « 20 livres qui vont marquer la rentrée littéraire 2017 ». Une sélection dans laquelle on trouve les signatures de Claire Vaye Watkins, Marc Dugain, Sorj Chalandon, Michel Le Bris, Marie Darrieussecq, Kamel Daoud, mais également celle de l’incontournable Amélie Nothomb.

    Le magazine spécialisé Livres Hebdo dénombre 581 romans à paraître cet automne. A lire dans le même magazine ou sur son site, le dossier « Rentrée littéraire : le roman du réel », et la série consacrée aux succès inattendus de l’édition (articles payants). Un des articles raconte l’aventure des éditions du Dilettante et de Dominique Gaultier et « P-DG, standardiste, caissier, l’heureux éditeur d’Anna Gavalda et de quelques autres gros succès de librairie comme "L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" de Romain Puértolas.»

    Avant la rentrée

    Les Inrocks, Claire Vaye Watkins, Marc Dugain, Sorj Chalandon, Michel Le Bris, Marie Darrieussecq, Raphaël Georgy, , Le Magazine littéraireChanceaux-près-Loches, Gonzague Saint Bris,, Romain Puértolas, Anna Gavalda, Dominique GaultierAmélie Nothomb, Kamel Daoud,Europe 1, Alan Moore,Après le décès accidentel le 8 août 2017 de l’écrivain Gonzague Saint Bris, fondateur de la rencontre littéraire La Forêt des livres, les organisateurs ont annoncé que la 22e édition de cette manifestation littéraire se tiendra bien le dimanche 27 août en hommage à son créateur. Plus de 200 auteurs et quelques 70 000 visiteurs sont attendus dans le village de Chanceaux-près-Loches en Touraine.

    Un article de Raphaël Georgy sur Gonzague Saint Bris dans Le Magazine littéraire qui nous apprend que son dernier livre, "Les Aristocrates rebelles", doit paraître le 30 août (éditions des Arènes).

  • Encore une rentrée littéraire

    Inrocks.pngSi l’on se réfère aux couvertures des magazines Les Inrocks et Lire qui consacrent leur Une à cet événement, c’est la rentrée littéraire. Pas moins de 560 titres sont proposés au public et la presse veut nous aider à faire notre choix.

    Les Inrocks permettent de lire le premier chapitre d'une sélection de 40 romans « Incontournables » (accès payant), et dès le 16 août, le journal avait ouvert le bal avec un entretien avec Salman Rushdie dont on pourra lire à la rentrée le dernier livre Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits (Actes Sud).

    Lire, annonce sur sa première page « Un guide complet » et un entretien avec l’écrivain Laurent Gaudé. Tout comme dans Les Inrocks, on peut y découvrir des extraits des livres de Yasmina Reza, Jim Harrison, Salman Rushdie et Ivan Jablonka.

    Lire.jpgL’Express tente un résumé, et donne « l’occasion de jeter un œil sur ces centaines de livres dans les starting-blocks avant les prix littéraires ».

    On apprend, entre autre, que « Le plus gros tirage est celui du roman d'Amélie Nothomb, Riquet à la houppe (Albin Michel), avec 200000 exemplaires. », mais aussi que Le titre le plus ambigu est signé par l'Américaine Chris Kraus, avec I love Dick (Flammarion), qui peut se traduire par "J'aime la bite", mais aussi par "J'aime Dick", ce qui n'est pas tout à fait la même chose. », et que « L'auteur le plus prolifique et protéiforme de l'année 2016 est incontestablement Joann Sfar. Après une BD, Tu n'as rien à craindre de moi, aux Editions Rue de Sèvres en avril, un polar, Le Niçois, publié chez Michel Lafon en mai, revoici le dessinateur réalisateur dès le 18 août avec un récit intimiste, Comment tu parles de ton père (Albin Michel). » 

    De son côté Le Monde nous annonce pour ce cru 2016 une « saison africaine », et de citer les auteurs Ali Zamir Anguille sous roche (Le Tripode), Imbolo Mbue Voici venir les rêveurs (Belfond). Le quotidient évoque aussi le livre de Kaoutar Harchi Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne (Fayard) » qui « retrace le parcours de cinq écrivains algériens de langue française (Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid Boudjedra, Kamel Daoud et Boualem Sansal) pour proposer une réflexion inédite et percutante sur la reconnaissance littéraire jamais pleine et entière dont ils ont fait l’objet. Avec, en creux, une question brûlante : c’est quoi un écrivain français ? »

    Une "question brûlante" que l'on peut se poser à chaque rentrée littéraire.

  • L’univers vivant du livre

    « Le livre a de beaux jours devant lui » a déclaré au quotidien Le Monde, Bruno Racine qui fût pendant neuf ans président de la BnF (Bibliothèque nationale de France). Un livre dont plusieurs événements récents démontrent qu’effectivement, il a un passé, un présent, et un avenir. Mais qui en douterait encore ?

    Dans Le Figaro on apprend que « La plus vieille bibliothèque du monde va bientôt rouvrir » : « Édifié il y a plus de 1000 ans, le célèbre temple des livres al-Quaraouiyine situé au Maroc ouvrira à nouveau ses portes en mai prochain, après quatre années de travaux de restauration. Les manuscrits qu'elle abrite ont plus de 1200 ans. Fondée en 859, le temple des livres marocain al-Quaraouiyine est sans conteste la plus vieille bibliothèque du monde entier. Ce beau monument de style arabo-andalou est la réalisation d'un serment : celui de Fatima el-Fihriya, la fille d'un riche commerçant tunisien qui avait émigré à Fez. La pieuse femme s'était engagée à consacrer tout son héritage à la construction d'une mosquée et d'une bibliothèque pour sa communauté. À la mort de ses parents, elle tint parole, lança le chantier et pour s'assurer les bénédictions divines, jeûna chaque jour jusqu'à la fin des travaux. » Réhabilitée par la fondation TED sous la conduite de l’architecte Aziza Chaouni, elle devrait rouvrir ses portes en mai 2016 (photo).

    Bruno Racine, BnF, Fatima el-Fihriya, al-Quaraouiyine, fondation TED, Aziza Chaouni, Actes Sud, Françoise Nyssen,Mathias Enard, Kamel Daoud, Svetlana Alexievitch, Hubert Nyssen, Bibliothèques sans frontières, Ideas Box, Patrick Weil, Google.org,

    L’éditeur Actes Sud, dirigé aujourd’hui par Françoise Nyssen, s’est vu décerner le Prix du meilleur éditeur dans le cadre des « London Book Fair International Excellence Awards » de la Foire de Londres. Le journal Les Echos rappelle qu’en 2015, Actes Sud « a réussi un triplé historique avec le prix Goncourt (Mathias Enard), le Goncourt du premier roman (Kamel Daoud) et le prix Nobel (Svetlana Alexievitch) ». L’article précise : « Le choix final s’est porté sur la maison d’édition d’Arles, créée en 1978 par Hubert Nyssen, le père de Françoise, en raison de «l’ampleur et la profondeur de son catalogue, sa ligne graphique sans égal, la qualité de sa production et de son fonds ».

    « Offrir des espaces sécurisants accueillants et reposants pour les enfants, adolescents et les personnes les plus vulnérables, et lutter ainsi contre leur état de stress et leur sentiment d'insécurité », est un des objectifs des Ideas Box développées par Bibliothèques sans frontières déployées sur la route des Réfugiés en Europe. Un programme soutenu par Google.org et qui a débuté ses activités début mars, en Grèce, sur l’île de Lesbos et à Athènes. Selon Patrick Weil, Président de Bibliothèques Sans Frontières, « Pour les centaines de milliers de femmes, d'enfants et d'hommes réfugiés qui ont fui vers l'Europe au péril de leur vie, l'urgence c'est aussi d'avoir accès à une information de qualité dans leur langue, à des moyens de communiquer et à un espace de repos et de sociabilité. L'Ideas Box permet d'apporter cette réponse adaptée et innovante et de donner à des populations parmi les plus démunies les premiers outils pour se reconstruire. »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu