Avertir le modérateur

jean d'ormesson

  • Certains livres ont du (grand) caractère

    Les lecteurs sur tablettes numériques connaissent bien cette possibilité technique d’augmenter la taille des caractères pour améliorer le confort de lecture. Les lecteurs plus traditionnels – sur papier - ont toujours la possibilité ou de se munir de lunettes adaptées, d’une loupe, ou... d’acheter des ouvrages imprimés en gros caractères.

    En 2016, le Huffington Post publiait un article sur cette particularité éditoriale et dévoilait qu’il existe 6 maisons d'édition en gros caractères en France. Celles-ci, précisait le journal, « éditent les ouvrages choisis à 8000 exemplaires minimum, pour approvisionner les 7000 bibliothèques du pays, les rares libraires qui les acceptent et les particuliers qui achètent en direct, auprès de la maison. » Et de citer en exemple le cas du livre Les grandes et les petites choses de Rachel Khan, blogueuse au HuffPost, vendu à 3000 exemplaires en format classique et qui a trouvé un nouveau public en étant réédité en corps 18.

    Le public visé est celui des déficients visuels, une population estimée à 1,5 million d’individus, selon une étude réalisée en 2005 par la Direction de la recherche des études de l’évaluation et des statistiques, mais également celui des « actifs de 30 ou 40 ans dont les yeux collés aux ordinateurs et autres appareils émettant une lumière bleue fatiguent ». Autre public celui des personnes âgées qui semble lui aussi porteur en raison de l’allongement de l’espérance de vie.

    éditions de La Loupe,Le Huffington Post, Jean d'Ormesson, Alban du Cosquer, les éditions Feryane, Large vision, Parmi les éditeurs spécialisés dans ce format on peut citer Large vision, le « pionnier de l'édition en gros caractères » selon le Huffington Post, les éditions Feryane, et les éditions de La Loupe dont le fondateur Alban du Cosquer déclare « C'est un marché de niche, mais on s'en sort » précisant que « On évalue entre 300 et 400.000 euros le chiffre d'affaires de chaque maison ».

    Créées en 2002, les éditions de la Loupe occupent ce marché avec « plus de 750 livres édités et 500 000 exemplaires vendus » (source Pleine vie). Leurs atouts, la présence de titres récents dans leur catalogue (y figure Un hosanna sans fin de Jean d’Ormesson – « Texte taille 20 »), et un site internet adapté aux malvoyants avec un test de lecture permettant à l’acheteur puisse de commander le livre correspondant à sa vision. Dès l'achat du second livre, les frais de port sont gratuits.

    Cet article est publié en corps 14.

  • Un nouveau livre de Cavanna

    Le 29 janvier 2019 à l’occasion du cinquième anniversaire de la mort de François Cavanna se déroulait à la Sorbonne, un hommage à l’écrivain organisé par le service culturel de la faculté des lettres. Plusieurs personnalités se sont succédées sur scène pour évoquer des souvenirs ou lire ses textes. Parmi elles, Denis Robert qui, avec sa fille Nina, lui a consacré un film documentaire Jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai, mais également Sylvie Caster, Delfeil de Ton, Bruno Gaccio, François Ruffin, Pacôme Thiellement, Coraly Zahonero de la Comédie-française.

    François Cavanna se fait connaître dans les années 60 avec la création du magazine iconoclaste Hara-Kiri mensuel. Ancien dessinateur, il en est avec le Professeur Choron le principal animateur et surtout le plus prolifique rédacteur. C’est dans ce journal qu’il commence à publier nombre de ses souvenirs qui seront réunis plus tard en livres.

    Sylvie Caster, Delfeil de Ton, Bruno Gaccio, Pacôme Thiellement, Coraly Zahonero, François Cavanna, Professeur Choron, Jean d'Ormesson, Charles Bukowski, Gallimard, Jean-Marie Laclavetine, L'Obs, Bruno Putzulu, Les Ritals, Bernard Pivot, François Ruffin,Auteur à succès, il sera très souvent invité dans l’émission littéraire Apostrophes animée par Bernard Pivot, presque autant que Jean d’Ormesson dit-on. Une séquence désormais culte le montre aux prises avec un autre invité l’écrivain américain Charles Bukowski passablement émêché.

    Parmi ses titres les plus connus on peut citer Les Ritals (adaptée pour la télévision par Marcel Bluwal, en 1991, et aujourd’hui au théâtre par le comédien Bruno Putzulu), Les Russkoffs, les Yeux plus grands que le ventre, et Bête et méchant (tous au Livre de Poche) livre qui raconte l’épopée journalistique de Hara-Kiri hebdo devenu ensuite Charlie Hebdo. Cavanna fera d’ailleurs partie de l’équipe qui redonnera vie à l’hebdomadaire en 1992 où il tiendra une chronique régulière.

    En 2011, il publie Lune de miel aux éditions Gallimard. Livre de souvenirs et d’anecdotes dans lequel il raconte ses démêlés avec la maladie de Parkinson et surtout ses difficultés à pouvoir continuer à écrire.

    Nombre de textes de Cavanna restent inédits en livres mais au cours de la soirée de la Sorbonne, Jean-Marie Laclavetine a annoncé la parution prochaine de Crève Ducon, ouvrage posthume, aux éditions Gallimard. L’Obs en publie les dernières lignes :

    « On va pas se mettre à ressasser le bon vieux temps. Le temps, il n’est ni bon, ni vieux. Ni mauvais, d’ailleurs. Ni jeune. Il est le temps. Il passe, c’est tout ce qu’il sait faire. Con comme le temps qui passe. (...) Travail de deuil. Pas besoin de le travailler, c’est lui qui fait le boulot. La vie est deuil. Un putain d’interminable deuil. Ou alors, ne t’attache pas. Comme si on pouvait… (...) Alors, qu’est-ce que tu fous là ? Crève, Ducon. »

     

  • Jean d’Ormesson, un livre inédit, une biographie, un film

    Laurent Delahousse, Sophie des Déserts, jean d'ormesson, bernard lehut, RTL, Europe 1, Le Point Paris Match, François d'ormesson, Nicolas Carreau, Héloïse d'ormesson, Un an ou presque après la disparition de l’écrivain Jean d’Ormesson le 5 décembre 2017, on apprend la parution de « Un hosanna sans fin", un roman terminé deux jours avant son décès à 92 ans.

    « Qui a décidé de publier le livre de Jean d’Ormesson après sa mort ? » s’interroge Nicolas Carreau sur Europe 1. Tout simplement sa fille, Héloïse d’Ormesson éditrice de son métier qui explique sur RTL : « C'est évidemment une énorme émotion mais une grande joie également, une fête en larmes comme il l'a écrit. J'ai eu un rapport très étrange à ce livre parce qu'il était fabriqué, on l'avait livré aux éditions mais je ne parvenais pas à l'envoyer à qui que ce soit. J'avais un sentiment de séparation ultime »

    Jean d’Ormesson journaliste, écrivain, académicien, toujours adulé par le public et les médias, comme en témoigne les articles que la presse lui consacre encore et notamment Paris Match - repris par Le Point. Ces magazines révèle à travers les confidences de sa femme Françoise « fille de Ferdinand Béghin, l'empereur du sucre », les dessous d’une union qui « n'avait rien de classique, de bourgeois… », 55 ans d’une vie de couple qui avait pourtant mal commencée « Elle le trouve prétentieux, il la courtise, la séduit, mais la prévient qu'il n'est pas fait pour le mariage : il tient trop à sa liberté, ses aventures, ses voyages… »

    A Bernard Lehut qui l’interroge sur RTL pour savoir si « Un hosanna sans fin » sera le dernier livre publié, Héloïse d’Ormesson répond "Je suis à peu près sûr que ce texte est le dernier de mon père. Je dois dire que je n'ai pas, pour l'instant, fouillé le bureau et ouvert tous les placards. Il y a plein de manuscrits qu'il conservait. Donc, c'est un travail qu'il va falloir que je fasse mais cette année je n'ai pas encore commencé. Mais je ne crois pas ». Jean d’Ormesson a également souhaité qu'on donne ses manuscrits à la Bibliothèque nationale de France.

    Jean d’Ormesson n’est pas près de quitter l’actualité. Avec cet inédit posthume, paraît un deuxième tome de la Pléiade, une biographie Le Dernier roi soleil, de Sophie des Déserts (Fayard), et dès le 5 décembre on pourra voir dans les salles de cinéma Monsieur, le film que lui a consacré Laurent Delahousse.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu