Avertir le modérateur

jean birnbaum

  • Etre ou ne pas être Charlie : les polémiques

    Le 11 janvier 2015, étiez-vous dans la rue avec 4,5 millions de concitoyens parce que vous vouliez partager avec eux l’émotion suscitée par la fusillade à Charlie Hebdo, ou parce qu’il faisait exceptionnellement beau ce jour-là ?

    Todd.jpgEmmanuel Todd, présenté par la presse comme historien, démographe, sociologue, géographe, anthropologue, ou « l’un des intellectuels français majeurs de la fin du XXe et du début du XXIe siècles » (L’Obs), sait lui pourquoi toutes ces personnes, toutes tendances confondues, ont défilé ensemble. Il en donne l’explication dans son livre « Qui est Charlie ? » qualifiant la journée du 11 janvier d’imposture, et estimant que la manifestation était xénophobe (France Inter).

    Comme toute controverse qui se respecte, nombre de personnalités publiques s’y sont engouffrées, du premier ministre Manuel Valls, à Laurent Joffrin de Libération, en passant par Alain Finkielkraut, de l’Académie française. Sans doute pour le plus grand bonheur de l’éditeur, le Seuil, et de ses attachées de presse.

    Bougrab.jpgLa polémique soulevée par le livre d’Olivier Todd à peine épuisée, un nouveau titre va sûrement rallumer l’intérêt des médias (et des lecteurs ?). C’est celui que publie Jeannette Bougrab : « Maudites » (Albin Michel). Si le livre est un « réquisitoire contre ceux qui demeurent silencieux face aux violations les plus criantes des droits des femmes », toute la promotion est faite sur les passages où l’auteur évoque la relation amoureuse qu’elle entretenait avec Charb, assassiné le 7 janvier, et que la famille du directeur de Charlie Hebdo conteste. Jeannette  Bougrab ne veut pas être présentée comme le « plan cul » de Charb, une formule imagée qu’elle utilise dans un entretien à Paris Match.

    J'ai déjà recensé quelques titres d’ouvrages qui vont paraître sur les évènements de janvier 2015. Le Figaro de son côté en recensait récemment plus de quarante, rajoutant : « Rarement, la république des lettres a travaillé aussi rapidement. Forcément, parmi ce que l'on pourra trouver en librairie, il y aura des livres bâclés qui veulent surfer sur l'onde de choc provoqué par la mort d'une grande partie de l'équipe du journal satirique. Heureusement, on trouvera aussi des analyses de haute tenue et des témoignages qui apportent quelque chose. »

    Les deux titres précités n’en font peut-être pas partie.

    A voir, l’analyse du livre d’Emmanuel Todd par Jean Birnbaum du Monde.

    11.1 FranceBleu.jpg

    Photo France Bleu.

  • Dur d’être un auteur reconnu

    Peut-on vivre de son écriture ? J’ai déjà abordé le problème de ceux qui tentent de vivre de leur écriture. Un objectif de plus en plus difficile à atteindre si l’on en croit l’article du Monde « Inédit défilé d’auteurs en colère au Salon du livre ».

    « Romanciers, essayistes, illustrateurs, dramaturges, scénaristes ou encore traducteurs : entre 200 et 300 auteurs ont défilé samedi 21 mars à Paris dans les allées du Salon du livre afin d’alerter l’opinion sur les menaces qui pèsent sur leur métier. Jamais en 34 ans d’existence le traditionnel rendez-vous du monde de l’édition n’avait été le théâtre d’une telle manifestation. Organisée par le Conseil permanent des écrivains (CPE) – qui regroupe 17 syndicats et associations d’auteurs – celle-ci fait suite à une lettre ouverte rendue publique cette semaine, signée à ce jour par plus de 1700 personnes et titrée : « A ceux qui oublient qu’il faut des auteurs pour faire des livres » »,  peut-on lire dans le compte rendu de cet événement rédigé par le journaliste Frédéric Potet. « Revenus dérisoires, incertitudes sociales, menace européenne, ... auteurs en danger ! Pas d’auteurs, pas de livres » peut-on également lire sur la banderole qui ouvre le cortège. (cf photo de l’article).

    jean d’ormesson,amélie nothomb,bertrand morisset,salon du livre de paris,victor hugo,eve roger,marc levy,françois bégaudeau,verticales,emmanuelle allibert,léo scheer,frédéric potet,jean birnbaum,conseil permanent des écrivains,selfiesDes auteurs dont le grand public a du mal à cerner le statut. Dans une vidéo qui accompagne l’article du Monde, le journaliste Jean Birnbaum évoque les « dédicaces et le désarroi » auxquels sont confrontés le auteurs présents au Salon du livre, et cite deux ouvrages : « Hommage de l’auteur absent de Paris » d’Emmanuelle Allibert (Leo Scheer) et « La politesse » de François Bégaudeau (Verticales), qui en parlent.jean d’ormesson,amélie nothomb,bertrand morisset,salon du livre de paris,victor hugo,eve roger,marc levy,françois bégaudeau,verticales,emmanuelle allibert,léo scheer,frédéric potet,jean birnbaum,conseil permanent des écrivains,selfies

    Autre problème, d’un autre ordre, celui des selfies avec les auteurs qui tendent à remplacer les dédicaces. Sur Europe 1, Eve Roger dévoile que Marc Levy « joue le jeu » des selfies. La star de l’édition (qui se classe parmi les écrivains préférés des Français avec Victor Hugo) déclare que « les séances de signatures deviennent des séances de gym », car précise-t-il « il faut se lever 200 à 300 fois, c’est hyper bon pour les abdos ».  Cependant, Marc Levy « quelque part trouve ça dommage » et raconte « On passe plus de temps à faire des photos qu’à dédicacer des livres ou à converser. avant on discutait autour des personnages, maintenant on discute autour de la façon de faire marcher l’appareil photo ».

    Un problème qu’évoque, toujours sur Europe 1, Bertrand Morisset, directeur du Salon du livre de Paris : « J’entends dire que les selfies on en a marre. Eh bien moi personnellement, j’en ai pas marre et je trouve personnellement que se photographier avec Jean d’Ormesson ou Amélie Nothomb, c’est plutôt sympa. Après, c’est bien d’acheter leur livre et de les lire ». ça leur permet aussi de vivre décemment de leur métier et de ne pas avoir à manifester dans les allées du salon du livre.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu