Avertir le modérateur

ivan jablonka

  • Le plein de livres pour l'été

    Juillet, nous entrons dans la période estivale mais la vie trépidante du monde littéraire et de l’édition ne connaît pas de répit.

    Parmi les rendez-vous de l’été il y a les manifestations consacrées aux livres et à leurs auteurs dont ce blog se fait régulièrement l’écho (10 juin, 13 juin), mais il y a aussi les recommandations de lecture des médias.

    Un des premiers à le faire est Europe 1 qui nous propose une sélection de 10 titres. De Kenneth Cook N’essayez jamais d’aider un kangourou (éditions Autrement) à John Grisham Le cas Fitzgerald (éditions Jean-Claude Lattès), en passant par Ivan Jablonka avec Camping Car (éditions du Seuil), ou Jean-Christophe Grangé et La terre des morts (éditions Albin Michel). Europe 1 signale dans cette liste deux rééditions « D'abord 1984 de George Orwell, qui a fait l'objet d'une nouvelle traduction, signée Josée Kamoun, parue chez Gallimard. Fini l'imparfait et place au présent ! » et « chez 10/18. L'éditeur republie en poche les romans de John Fante : de Demande à la poussière, en passant par Mon chien stupide ou encore La route de Los Angeles. »

    Ces-dix-livres-qu-Europe-1-vous-conseille-pour-l-ete.jpgLe livre on le retrouvera sur les lieux de vacances avec la 4ème édition de l’opération Partir en livre, dont l’ambition est « de faire du livre un objet de plaisir en s’adressant aux plus jeunes. L’objectif est de construire une génération de lecteurs.»

    Parmi les temps forts de 2018 : du 11 au 17 juillet, Le parc d’attractions littéraires dans le parc Georges-Valbon de la Courneuve, du 11 au 17 juillet, lieu qui accueillera le lancement officiel de Partir en livre le 11 juillet, Le Livrodrome proposé par le CNL, à destination spécifique des adolescents dans 4 villes (voir programme détaillé ici).

    Au total 77 événements « labellisés » de niveau régional, portés par des acteurs sélectionnés par un comité d’experts, et 5000 événements locaux “référencés”. Partir en livre, est une création du ministère de la Culture et fait partie de ses 15 manifestations culturelles nationales annuelles, pensée et organisée par le Centre national du livre (CNL) avec le concours du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (SLPJ).

    Partir en livre, CNL, Europe 1, SLPJ, John Grisham, Ivan Jablonka, Jean-Christophe Grangé, George Orwell, John Fante, Josée Kamoun

  • Encore une rentrée littéraire

    Inrocks.pngSi l’on se réfère aux couvertures des magazines Les Inrocks et Lire qui consacrent leur Une à cet événement, c’est la rentrée littéraire. Pas moins de 560 titres sont proposés au public et la presse veut nous aider à faire notre choix.

    Les Inrocks permettent de lire le premier chapitre d'une sélection de 40 romans « Incontournables » (accès payant), et dès le 16 août, le journal avait ouvert le bal avec un entretien avec Salman Rushdie dont on pourra lire à la rentrée le dernier livre Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits (Actes Sud).

    Lire, annonce sur sa première page « Un guide complet » et un entretien avec l’écrivain Laurent Gaudé. Tout comme dans Les Inrocks, on peut y découvrir des extraits des livres de Yasmina Reza, Jim Harrison, Salman Rushdie et Ivan Jablonka.

    Lire.jpgL’Express tente un résumé, et donne « l’occasion de jeter un œil sur ces centaines de livres dans les starting-blocks avant les prix littéraires ».

    On apprend, entre autre, que « Le plus gros tirage est celui du roman d'Amélie Nothomb, Riquet à la houppe (Albin Michel), avec 200000 exemplaires. », mais aussi que Le titre le plus ambigu est signé par l'Américaine Chris Kraus, avec I love Dick (Flammarion), qui peut se traduire par "J'aime la bite", mais aussi par "J'aime Dick", ce qui n'est pas tout à fait la même chose. », et que « L'auteur le plus prolifique et protéiforme de l'année 2016 est incontestablement Joann Sfar. Après une BD, Tu n'as rien à craindre de moi, aux Editions Rue de Sèvres en avril, un polar, Le Niçois, publié chez Michel Lafon en mai, revoici le dessinateur réalisateur dès le 18 août avec un récit intimiste, Comment tu parles de ton père (Albin Michel). » 

    De son côté Le Monde nous annonce pour ce cru 2016 une « saison africaine », et de citer les auteurs Ali Zamir Anguille sous roche (Le Tripode), Imbolo Mbue Voici venir les rêveurs (Belfond). Le quotidient évoque aussi le livre de Kaoutar Harchi Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne (Fayard) » qui « retrace le parcours de cinq écrivains algériens de langue française (Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid Boudjedra, Kamel Daoud et Boualem Sansal) pour proposer une réflexion inédite et percutante sur la reconnaissance littéraire jamais pleine et entière dont ils ont fait l’objet. Avec, en creux, une question brûlante : c’est quoi un écrivain français ? »

    Une "question brûlante" que l'on peut se poser à chaque rentrée littéraire.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu