Avertir le modérateur

guide du routard

  • Le livre en 2018 dans toute sa diversité

    Télérama nous apprend, malgré une campagne de financement participatif, la fermeture définitive de la librairie parisienne L’Œil écoute : « On n’a jamais caché que c’était pour éponger certaines dettes. Des retards de loyers ont pu être réglés, des fournisseurs ont été payés. Mais, en novembre, nous avons de nouveau perdu 18 000 euros de chiffres d’affaires. Ce n’était plus tenable et le propriétaire n’a pas souhaité renouveler le bail », explique la directrice. Armelle Lainé-Vairet employait six personnes depuis qu’elle avait racheté le fonds de L’Œil écoute en 2007, afin d’éviter que cet espace de 250 mètres carrés ne soit transformé, à l’époque, en un cybercafé. Après le 15 janvier, c’est un magasin de prêt-à-porter qui occupera la devanture rouge si caractéristique de cette librairie indépendante, point incontournable du patrimoine culturel et populaire du quartier depuis une quarantaine d’années. »

     

    Connaissez vous les noms des 11 auteurs qui vont tomber en 2018 dans le domaine public ? Livres Hebdo en dévoile la liste : Antonin Artaud, Georges Bernanos, Tristan Bernard, Angela Brazil, Al Capone, Winston Churchill, Aleister Crowley, Charles Ferdinand Ramuz, Victor Serge, Ellen Wilkinson, Willa Cather.

     

    Faut-il rééditer les pamphlets antisémites de Louis Ferdinand Céline, Bagatelles pour un massacre, L'école des cadavres et Les Beaux draps, écrits entre 1937 et 1941 ? Le débat va sans doute faire rage en 2018 et a déjà été entamée. Le Figaro écrit : « Grâce à un accord passé avec sa veuve, Lucette Destouches, aujourd'hui âgée de 105 ans, Gallimard devrait publier ces œuvres sous le titre Écrits polémiques pour le printemps 2018. Lucette Destouches s'y était jusqu'alors toujours opposée, conformément aux souhaits de Céline. Une décision qui révolte Serge Klarsfeld, défenseur de la cause des déportés juifs de France. Dans un entretien publié mercredi par L'Obs, l'écrivain et historien demande que soit interdite cette prochaine réédition.

     

    Sur Europe 1, Philippe Gloaguen, fondateur du Guide du Routard, nous livre ses trois escapades « coup de cœur », en France, en Europe, et en Asie, à l’occasion de la parution du livre « Tout un monde à explorer » (Hachette), un excellent programme pour la nouvelle année 2018.

    Voyage-s.jpgVoyage-s 2.jpg

  • Lonely guides

    Au mois de mars on apprenait que la BBC Worldwide se séparait pour des raisons économiques de Lonely Planet, une maison d’édition de guides de voyages qu’elle avait acquise en partie dès 2007 et en totalité en 2011.

    Fondé en 1972 par Tony et Maureen Wheeler, Lonely Planet, longtemps maison d’édition indépendante, est aujourd’hui le numéro 1 des guides touristiques aux Etats-Unis, en Australie et au Royaume-Uni et est distribué dans le monde entier.

    Une aventure qui débute par un voyage de noces : « Le jeune couple aventurier achète un minivan pour 65 livres sterling et part en lune de miel en direction de l'Australie, via l'Europe et l'Asie. A leur retour, tout le monde les interroge : « Comment avez-vous fait pour mener un tel périple avec si peu d’argent ? ». Heureux de partager leurs connaissances, Tony et Maureen se lancent dans l’écriture de ce qui deviendra le premier guide Lonely Planet : Across Asia on the Cheap. Ils le rédigent sur la table de leur cuisine, en font des copies et l’agrafent eux-mêmes. En l’espace de trois mois, les ventes de ce livre atteignent 8000 exemplaires. Le second livre South-East Asia on a Shoestring est écrit dans une petite chambre d’hotel de Singapour et connaît le même succès. »

    Il faut noter qu'un an plus tard, en 1973, Michel Duval et Philippe Gloaguen créeront le Guide du Routard une collection de guides touristiques destinée au marché français. Le projet refusé par 19 maisons d’édition sera finalement édité par le petit éditeur Gedalge. Depuis 1975, ces guides sont édités par Hachette.

    Lonely Planet, dont le siège est à Melbourne, a vendu depuis sa création plus 120 millions d’exemplaires en 8 langues. En France, on trouvera les guides dès 1993, et depuis 2004 ils sont dans le catalogue de Place des éditeurs (filiale d’Editis) qui propose 130 guides sur l’Europe, la France et le monde. Lonely Planet, c’est aussi une série de documentaires de voyages diffusés dans 100 pays dans le monde.

    Lonely Planet est présent sur Internet depuis 2006. Sur le site français on trouve non seulement des conseils et des informations sur les destinations, mais aussi un forum de voyageurs où ces derniers peuvent publier leurs photos de voyage. Divers blogs présentent des informations par thèmes, Astuces voyages, Randonnée, Santé et sécurité ou Tour du monde.

    Si l’on en croit les informations publiées lors du rachat par la société américaine NC2 Media, spécialiste de l'édition numérique, le nouveau propriétaire ne devrait rien changer au contenu éditorial et il serait même convaincu que le guide papier aura encore de beaux jours devant lui. 

    Photo, Tony et Maureen Wheeler les fondateurs de Lonely Planet dont le nom est inspiré du titre d’une chanson de Joe Cocker.

     

    tony_et_maureen_wheeler.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu