Avertir le modérateur

grasset

  • L’actualité des livres en bref

    Un Sagan inattendu

    Parution surprise le 19 septembre de Les Quatre coins du cœur (Plon) de Françoise Sagan qualifié par Le Figaro de « roman inédit et si inégal ». L'écrivaine est décédée en 2004 et ce texte posthume est publié par son fils unique Denis Westhoff qui écrit dans la préface : « ouvrage inédit d’un auteur iconique dont la sortie laisse présager un cyclone littéraire mêlé à celui d’un tremblement médiatique ». Le livre a été imprimé à 80 000 exemplaires.

    La famille Moix

    Alexandre Moix, frère cadet de l’écrivain Yann Moix était l’invité de l’émission Quotidien pour répondre aux diverses polémiques suscitées par la parution du livre de son frère Orléans (Grasset). Il était accompagné de son avocat Emmanuel Pierrat, spécialisé dans les droits d’auteur.

    Alex Moix.png

    Une dessinatrice à l’honneur

    L’illustratrice Lyonnaise Aurélie Neyret, est la première femme invitée d’honneur de la 43ème édition du Festival BD de Chambéry, qui se déroulera les 4, 5, 6 octobre 2019. Plus de 60 auteurs venus d'Europe et du monde entier sont attendus.

    Petit Ours Brun pleure

    Aurélie Neyret, Alexandre Moix, Yan Moix, Grasset, Denis Westhoff, Plon, Le Figaro, Claude Lebrun, Petit ours brun, 20 minutes, Marie Aubinais, éditions Bayard, Françoise Sagan, Claude Lebrun, professeure de Lettres à Rennes qui avait créé le personnage de Petit Ours Brun dans les années 1970 (éditions Bayard), est décédée le 21 septembre 2019 à l'âge de 90 ans. Les histoires des albums dessinés par Danièle Bour, ont été adaptées en spectacle, en série animée (photo) pour la télévision, et ont été traduites en espagnol, en russe, en néerlandais et en breton. Depuis 30 ans les histoires étaient imaginées par Marie Aubinais ancienne rédactrice en chef de Pomme d'Api, journal qui publie les aventures de Petit Ours Brun depuis leur début.

    20 Minutes Livres tourne une page

    Le quotidien 20 Minutes nous informe qu’il a « profité de l'été pour rafraîchir sa plateforme littéraire et invite de nouveau ses lecteurs à partager leurs coups de cœur ».  Le même journal propose à ses lecteurs une rubrique sur l’actualité des livres et de l’édition.

  • L'automne 2019 des festivals du livre et des auteurs

    Dans les journaux on appelle ça "un marronnier", un événement qui revient tous les ans. Il en est de même dans le monde de l'édition et les manifestations dédiées au livre et à la littérature revivent à chaque automne pour promouvoir la lecture avec toujours une forte tendance à y intégrer la bande dessinée. Petite sélection, parmi beaucoup d’autres :

    Lisle-sur-Tarn

    Les 21 et 22 septembre 2019. L’édition 2019 du festival inTarnational Lisle Noir est dédiée à Claude Mesplède, auteur du Dictionnaire des littératures policières (éditions Joseph K.), disparu à 78 ans en décembre 2018. Lisle noir reçoit plus de 40 auteurs, et l’éditrice Anne-Marie Métailié en est cette année la marraine. Le festival est co-produit par la municipalité avec l’association Polars sur Garonne.

    Affiche-2019-.jpg

    Lille

    Du 25 au 30 septembre avec pour thème "Dominations". L'événement présenté par ses organisateurs : « Festival dédié à la traduction littéraire, D’Un Pays l’Autre est né d’un constat : sans traduction, pas de littérature étrangère. Puis d’un désir : porter sur le devant de la scène ceux et celles qui, selon le mot de Valéry Larbaud, sont " assis à la dernière place " : les traducteurs et les traductrices. Leur donner la parole. Et questionner par ce biais non seulement des poétiques, mais aussi des politiques. Le festival interrogera cette année la traduction sous l’angle des dominations, qu’elles soient linguistiques ou sociétales.» Entrée libre.

    www.lacontreallee.com

    dpa_2019_hd_-_jpeg2_3.jpg

    Nérac

    12ème édition, samedi 5 et dimanche 6 octobre 2019. Les Rencontres Chaland invitent de très nombreux auteurs de bandes dessinées avec en vedette cette année la dessinatrice Catel auteure de très nombreuses biographies dont celle de René Goscinny Le roman des Goscinny (Grasset) qui vient de paraître. Elle signe également l'affiche. Entrée libre. La manifestion propose aussi plusieurs expositions (Catel, Yves Chaland, Lorenzo Mattotti, "Le banquet d’Astérix", un hommage pour les 60 ans d’Astérix), des spectacles, des joutes dessinées, des ateliers jeunesse, des conférences, des débats, et des dédicaces.

    xaffich_rc-catel_1024-35bdd.jpg,q1564636428.pagespeed.ic.Zj10GYqKHa.jpg

  • Moix, Moix, et Moix

    Comment vendre un livre ? On peut diffuser des publicités sur les réseaux sociaux comme c’est le cas actuellement avec Soif le prochain Amélie Nothomb (Albin Michel), ou on peut aussi lancer une belle polémique avec des déclarations fracassantes sur le contenu du futur ouvrage, une stratégie semble-t’il adoptée par Yann Moix ?

    Le « roman » Orléans (Grasset) est paru le 21 août et aussitôt les médias lui ont déroulé le tapis rouge avec des émissions telles que 7 à 8, ou On n’est pas couché de Laurent Ruquier (le 31 août), dont l’écrivain était la saison passée un des célèbres chroniqueurs. Promotion et… controverse.

    Premier épisode, Yann Moix témoigne sur TF1 des sévices qu'il aurait subis durant son enfance orléanaise et qu’il raconte dans le livre.

    Deuxième épisode, son père mis en cause, publie dans L’Obs une lettre qui réfute fermement les allégations de son fils et précise «l'éditeur prend le soin de le classer dans la catégorie "roman", confirmant ainsi qu'il ne s'agit pas d'une autobiographie.»

    Troisième épisode, le frère Alexandre Moix prend la parole dans Le Parisien pour expliquer que les sévices racontés par son frère aîné, son ceux que l’auteur lui infligeait plus jeune : « J’ai subi 20 ans durant des sévices et des humiliations d’une rare violence de sa part. Ceux-là mêmes qu’il décrit dans son roman, en les prêtant à nos parents ». le tout est accompagné d’une salve de qualificatifs peu élogieux : « Petit Prince déchu. Machiavel cynique et névrosé prêt à tout », « nombriliste », et n’ayant que « deux obsessions », « obtenir le Prix Goncourt et m’annihiler. »

    Une aubaine pour les journaux qui s’emparent aussitôt de ce déballage public de haines familiales. Cela faisait longtemps qu’un tel tohu-bohu n’avait accompagné la parution d’un livre et provoqué une telle déferlante d’articles. Il y a peu les attachées de presse de l’édition s’interrogeaient dans Livres Hebdo sur la façon de promouvoir les livres, Orléans restera sans doute comme un cas d’école de « plan com’ » inespéré.

    Quant à la qualité du livre on laissera le dernier mot au père, José Moix : « C'est un magnifique roman. Mais c'est une pure œuvre de fiction ».

    Yann Moix présente Orléans en vidéo :yann moix,josé moix,alexandre moix,amélie nothomb,albin michel,grasset,l'obs,livres hebdo,orléans,le parisien

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu