Avertir le modérateur

gallimard

  • Pas de vacances pour la littérature

    Maisons d’écrivains

    Europe 1 nous propose dans le Club de l’été son « Top 3 des maisons d’écrivains à visiter ». Dans cette liste on trouve le château de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas à Port-Marly, dans les Yvelines, la maison natale de Jean Giraudoux à Bellac en Haute-Vienne, et l’ancienne dépendance du Château de la Bonde habité par Jean Cocteau à Milly-la-forêt dans l’Essonne.

    Château de Monte-Cristo.

    Maison de Jean Giraudoux.

    Maison de Jean Cocteau.

    Maison Cocteau.png

    Correspondance d’écrivain

    La correspondance entre l’actrice Maria Casarès et l’écrivain Albert Camus a été lue par Isabelle Adjani et Lambert Wilson dans le cadre du dernier festival d’Avignon. France Info qui fait le compte-rendu de ce spectacle donne la parole à la petite fille d’Albert Camus, Elisabeth Maisondieu Camus : « C’est très beau, mais c’est dur, c’est très difficile de réaliser quelque chose dont on n’a pas été le témoin. Ces voix très belles humanisent et viennent toucher. Cet amour, cette relation, est désormais complètement intégrée dans notre famille, que Camus ait aimé Maria Casarès. Maria fait partie de notre vie, de notre imaginaire. Il n’y a pas du tout de jugement. Cette relation, je n’avais jamais plongé dedans avant la publication de ces lettres. C’est une relation passionnelle qui est magnifique.

    Correspondance: (1944-1959) de Albert Camus, Maria Casarès, Gallimard 2017.

    Villes d’écrivains

    Début juillet, Livres Hebdo a consacré un article (payant) au tourisme littéraire et explique : « Associations, mairies, mais aussi offices du tourisme, tour­opérateurs et éditeurs se saisissent de l’engouement pour les best­sellers et de l’amour durable pour les classiques. Ils multiplient les propositions touristiques qui permettent d’arpenter les lieux réels ou fictionnels au cœur d’un roman adoré ou de mettre ses pas dans ceux d’un auteur inspirant. » Parmi les lieux cités on trouve Blanes, station balnéaire de la côte catalane non loin de Barcelone et lieu de lieu de pèlerinage pour les lecteurs de Roberto Bolaño auteur de 2066 et des Détectives sauvages, ou Stockholm ville qui a aménagé il y a dix ans déjà une promenade "Sur les traces de Stieg Larsson" auteur de la série Millénium.

    Livres Hebdo nous invite aussi a « Voyager depuis sa chambre grâce à Internet », et dresse la lise de « Dix maisons d’écrivains à voir en France »

  • Le patrimoine de Philip Roth

    Chaque mort d’écrivain célèbre donne lieu à un déluge d’articles, ci-dessous quelques lignes (et liens) pour tenter de résumer Philip Roth :

    Philip Roth.png« Monstre sacré de la littérature (…) Observateur lucide de la société américaine et de ses travers, il avait été régulièrement pressenti pour le Nobel de littérature, sans jamais l'obtenir. Il avait fait son entrée dans la prestigieuse Pléiade en octobre. L'écrivain Philip Roth, géant de la littérature américaine, est mort mardi à 85 ans des suites d'un problème cardiaque. France Info

    « Géant de la littérature américaine, à 85 ans. Avec "Pastorale américaine", il avait notamment remporté le prix Pulitzer de fiction en 1998. Tout au long de sa vie, et depuis ses premiers succès dans les années 1960, Philip Roth aura exploré de nombreux thèmes dont celui du fanatisme des Américains pour leur pays et pour les engagements en politique, la luxure et les excès du corps de l'Homme, mais aussi la vie dans les familles juives. » Son style était notamment empreint d'une forme d'humour sombre et caractérisé par une capacité à évoluer en fonction des récits. » Le Huffington.Post

    « L'écrivain juif américain Philip Roth se trouve toujours à la frontière surprenante entre l'exubérance et l'élégance. Philippe Jaworski parle de cette délicate frontière, et des thèmes clefs de son œuvre : le sexe, le chaos, le patrimoine, et surtout, le Moi. » France Culture

    « La première fois qu’elle a rencontré le grand écrivain américain, Josyane Savigneau était prévenue  : il déteste les journalistes, les expédie en moins d’une demi-heure et les femmes ne l’intéressent guère passé la trentaine. Un quart de siècle plus tard, la légendaire directrice du « Monde des livres » raconte l’histoire d’une amitié à laquelle ni elle ni lui ne s’attendaient. » Vanity Fair

    « Les cinq livres incontournables du romancier. Cinq romans de l’auteur américain, né en 1933, pour entrer dans un monde où cohabitent ironie féroce et puissant sens du tragique : « La Plainte de Portnoy » (1969, Gallimard 1970), « Ma vie d’homme » (1974, Gallimard, 1976), « Le Théâtre de Sabbath » (1995, Gallimard, 1997), « La Tache » (2000, Gallimard 2002), « Exit le fantôme » (2007, Gallimard, 2009). Le Monde

    Photo : la couverture de Libération pour l’annonce de la mort de Philip Roth.

  • Plantu à la Bibliothèque nationale de France

    Le dessinateur Plantu (Jean Plantureux) fête ses 50 ans de métier à la Bibliothèque nationale de France (BnF) et offre aux visiteurs une exposition de dessins publiés dans Le Monde et dans L’Express.

     Dans l’hebdomadaire Le 1 qui lui a consacré un numéro entier sous le titre « Plantu, 50 ans de politique », François Hollande témoigne : « Il m’est arrivé de fulminer contre des éditoriaux, des articles ou des manchettes. Mais j’avais toujours l’espoir que le lecteur ne les lirait pas… Impossible, en revanche, d’échapper à un dessin. La scène est familière : quand Le Monde arrive à l’Assemblée nationale, c’est Plantu qui est d’abord « lu ». C’est sans effort, un coup d’œil suffit. La force d’une caricature est qu’elle est intelligible par tous. »

    Plantu, Le Monde, Le 1, Kofi Annan, Gallimard, Flammarion, Laurent Martin, Cartonning for peace, Plantu c’est aussi un album annuel qui rassemble ses dessins sur l’actualité. Pas moins de 56 titres sont parus depuis ses débuts dans Le quotidien Le Monde en 1972. Ceux-ci sont désormais édités par le Seuil.

    Fondateur avec Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, de l’association internationale de dessinateurs Cartooning for Peace, Plantu a récemment initié avec les éditions Gallimard une collection dédiée aux dessins. Chaque ouvrage est préfacé par un expert et développe sur 120 pages et à travers 60 dessins de presse du monde entier une thématique : « Place au femmes ! », « Tous migrants ! », « DéTrumpez-vous ! », ou « Ça chauffe pour la planète ! », et « Poutine super star », pour les deux derniers titres parus.

    Plantu, Le Monde, Le 1, Kofi Annan, Gallimard, Flammarion, Laurent Martin, Cartonning for peace,

    On retrouve aussi nombre des dessins présentés à la BnF dans l’album catalogue co-édité par la BnF et Calmann-Levy. Les éditions Flammarion, elles, publient « Les almaniaks », un éphéméride reprenant les « meilleurs dessins de Plantu dans Le Monde ».

    Dans le numéro de l’hebdomadaire Le 1, Laurent Martin, spécialiste de l’histoire de la presse et du dessin satirique, écrit à propos du dessinateur : « Plantu est devenu au fil des décennies une institution dans le paysage médiatique national et la figure la plus connue à l’étranger du dessin de presse à la française. » Tous ces livres sont là pour en témoigner. 

    plantu, calmann-levy, le monde,le 1,kofi annan,gallimard,flammarion,laurent martin,cartonning for peace

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu