Avertir le modérateur

gabriel garcia marquez

  • L'autre grande bibliothèque de François Mitterrand

    Que faire d’une bibliothèque au décès d’un proche ? La récupérer chez soi si on a un grand appartement ou une grande maison ? La donner ? Les héritiers de François Mitterrand ont choisi de vendre une partie de la sienne aux enchères. Un événement qui a eu lieu le 30 octobre 2018.

    François Mitterrand homme politique français, président de la République de 1981 à 1995, mais également écrivain – il a publié plus d'une vingtaine de livres et essais - et grand amateur de littérature. Il fut aussi l’initiateur de la très grande bibliothèque de France qui porte aujourd’hui son nom. On aurait pu croire que son fonds aurait pu y trouver une place ce n’est peut-être pas aussi simple.

    Pourtant le contenu de la bibliothèque « moderne » que son fils Gilbert met en vente semblait riche en documents chaque ouvrage étant accompagné d’une note rédigée par François Mitterrand. Parmi les auteurs on trouve Jacques Chardonne, Maurice Barrès, Robert Brasillach, Jules Romains, mais également Albert Camus, François Mauriac, Marguerite Duras, Gabriel Garcia Marquez.

    Jean-Baptiste de Proyart, expert de cette vente, rappelle que « François Mitterrand a été bibliophile. Il aimait les exemplaires sur grands papiers et les reliures. Il était connu pour arpenter les librairies et dévorer les catalogues de libraires. Il s’échappait ainsi des dures réalités politiques par ses fameuses promenades littéraires dans le Quartier Latin. C’était l’une de ses parts les plus secrètes, la source spirituelle de son action ».

    Jacques Chardonne, Maurice Barrès, Robert Brasillach, Jules Romains, mais également Albert Camus, François Mauriac, Marguerite Duras, Gabriel Garcia Marquez, François Mitterrand, Archimah, La Croix,Bettina Rheims, Jean-Baptiste de Proyart, Le Monde, Le site Archimag précise « Cette vente ne représente cependant qu'une partie modeste des livres de l'ancien président de la République. En 1990, il avait offert près de 20 000 ouvrages à la médiathèque Jean Jaurès de Nevers. »

    Au final, la vente des 683 lots comportant livres et lettres manuscrites, le tout pour une valeur estimée de 450.000 euros a atteint 1,5 million d’euros (avec frais), soit trois fois plus que les estimations les plus hautes, note le quotidien La Croix et Le Monde rappelle « De tous les présidents de la Ve République, François Mitterrand est le seul à poser un livre à la main, Les Essais de Montaigne, lors du rituel de la photo officielle. »

    Photo de François Mitterrand par Bettina Rheims.

  • Sous le soleil ou sous la pluie, des livres pour l’été

    L’été est toujours une bonne période pour se plonger dans des livres et se rafraîchir l’imagination, les médias nous y aident.

    Europe 1 propose le matin à 7h 26, une série « Le livre de mon été » dans laquelle des personnalités évoquent les ouvrages qu’ils ont aimés et qu’ils conseillent de lire :  Yann Queffélec « Le lièvre de Vatanen » d'Arto Paasilinna (Folio), Sylvie Testud « Belle du seigneur » d’Albert Cohen (Folio), Jean Tulard « Salammbô » de Gustave Flaubert (Folio), Riad Sattouf « Ça » de Stephen King (Livre de Poche), Cédric Klapisch les bandes dessinées Ca-de-Stephen-King.jpgde René Goscinny. On peut réécouter ou télécharger les chroniques sur le site de la radio.

    France Info diffuse « Un livre un jour ». Du lundi au dimanche à 8h55 (rediffusé à 14h20 et 16h25), le chroniqueur littéraire Philippe Vallet présente un livre et l’accompagne d’un entretien avec l’auteur. Parmi les plus récents « Maladie d'amour », de Nathalie Rheims (Leo Scheer), « Belle arrière-grand-mère », de Janine Boissard (Fayard), « Le collier rouge » de Jean-Christophe Rufin (Gallimard), et « Sigmaringen », de Pierre Assouline (Gallimard). Réécouter ici.

    Aucune recommandation spéciale pour l’été de la part du quotidien Le Monde mais toujours sa rubrique « Les trois livres de la semaine »,  sélection proposée par  le « Monde des livres ». Le 10 juillet : « Caliban et la sorcière », de Silvia Federici (Entremonde/Senonevero), « L’Œuf de dragon », de George R. R. Martin (Pygmalion), et Mr Gwyn, d’Alessandro Baricco (Gallimard).

    L’Express indique « Les 12 auteurs contemporains à (re)lire cet été » avec en tête toute l’œuvre de Gabriel García Márquez, suivi de Steve Tesich « Karoo » (Points), Alessandro Baricco « Emmaüs » (Folio), Chris Bachelder, « US! » (10/18), Scholastique Mukasonga « Notre-Dame du Nil » (Folio), Catherine Cusset « Indigo » (Gallimard), etc.Tous les livres cités sont disponibles en format poche.

    Surenchère de l’hebdomadaire Les Inrockuptibles avec « 15 livres de poche indispensables pour l’été ». Parmi eux Don DeLillo « Great Jones Street », (Babel), « Mythologies » de Roland Barthes (Points), « Trop de bonheur » d’Alice Munro (Points), ou « Le Petit dictionnaire amoureux de Venise » de Philippe Sollers (Pocket).

    Plus éclectique Fabrice Drouzy de Libération conseille « Dictionnaire, roman, bande-dessinée, récit… Des ouvrages pour partir jusqu’au bout du monde » avec « Bestiaire fantastique des voyageurs », de Dominique Lanni et Antoine Maiffret ( Arthaud), « L’usage du monde », de Nicolas Bouvier (La Découverte), ou « Errance en mer Rouge », de Joël Alessandra, (Casterman).

  • Spécial Lire Poche

    Dans le courrier des lecteurs du mensuel Lire (Juin 2014), Carole Fedou de Gourdan-Polignan (31) regrette « qu’il ne soit pas fait plus de place dans vos pages aux livres de poche. » Heureux hasard, le magazine publie dans ce même numéro un « Spécial poches » avec une sélection de 40 titres. Le journal regrette cependant dans la réponse à sa fidèle lectrice de ne pouvoir leur consacrer qu’un numéro par an, tout en lui indiquant qu’une chronique recense les nouveautés mensuellement.

    Le dossier débute avec un hommage à Gabriel Garcia Marquez, Prix Nobel de littérature, disparu le 17 avril 2014 et propose cinq de ses titres dont « Cent ans de solitude » (Points), « L’automne du patriarche » ou «  Chronique d’une mort annoncée » (Livre de Poche). André Clavel écrit à son propos « Ce n’est pas seulement un monstre sacré qui vient de s’éteindre, mais le défricheur d’une terre qui n’a pas de limites – celle des rêves. El libertador. »  

    Les autres livres sont répertoriés par thèmes « Contemporains » (c’est mieux pour les dédicaces), « Chefs-d’œuvres méconnus » (section rattrapage),  « Insolites » (laissez-vous surprendre), « Grands frissons » (idéal pour l’été), et « Tous les savoirs » (utiles en permanence).

    La sélection de livres « à lire ou à relire » est très large et on y trouve aussi bien « Notre-Dame du Nil » de Scholastique Mukasonga (Folio), que « Baleine » de Paul Gadenne (Actes Sud – Les inépuisables), ou la mention de plusieurs ouvrages de Francisco Coloane « un auteur culte depuis sa mort il y a douze ans. Souvent comparé à Stevenson, Conrad ou London ».

    La catégorie « Grands frissons » présente Claude Izner, pseudonyme des sœurs Liliane et Laurence Korb, créatrices du personnage de Victor Legris, libraire et détective dans le Paris des années 1900. Christine Ferniot raconte que « les lecteurs apprécient leur talent de conteuses, le soin qu’elles mettent à respecter le vocabulaire de l’époque, les références exactes, et à glisser des personnages réels comme Toulouse-Lautrec ou Ravachol dans leurs fictions. A l’étranger, c’est le même enthousiasme pour ces aventures so parisiennes. Elles sont traduites et exportées en Angleterre, Suède, Allemagne, Italie, Espagne, Brésil, Russie et Etats-Unis. »  

    Dans la catégorie « Tous les savoirs », on emportera à la plage « La fabrique du mensonge » de Stéphane Foucart, « Un document exceptionnel que tout citoyen devrait lire. On y apprend comment de grandes entreprises dépensent des sommes énormes pour contrer, manipuler ou trafiquer les recherches scientifiques concernant notre santé », ou la « Petite histoire de l’Univers » de Stephen Hawking qui « se lit très bien, grâce à l’écriture si lumineuse de Hawking. Et à son incroyable sens de l’humour ».

    Le prix de la plupart des volumes tourne autour de 10 euros, souvent moins, et Lire de préciser « Faciles à manier, les livres de poche suivent nos déplacements et agrémentent nos curiosités à moindre coût. »

    Photo Meetinggame Club de lecteurs.

    livre-poche.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu