Avertir le modérateur

france info

  • Boris Pahor doyen mondial de la littérature

    Bel article de France Info sur « L'écrivain italien Boris Pahor, ancien déporté, est à 106 ans le doyen de la littérature mondiale. »

    51XhYVzT8vL._SX299_BO1,204,203,200_.jpgExtrait : « La plupart de ses romans puisent leur inspiration dans ces années d'épreuve. Outre Le Pèlerin parmi les ombres, où il narre son expérience des camps de la mort, il est également l'auteur de Printemps difficile et Quand Ulysse revient à Trieste, qui traitent des difficultés de la minorité slovène de la grande ville du nord-est de l'Italie. »

    Le Figaro écrivait en 2013: « En France, il a fallu attendre la parution de son opus magnum, Pèlerin parmi les ombres, en 1990, pour que l'on salue cette voix singulière et dérangeante. C'est Pierre-Guillaume de Roux (fils de l'écrivain trop oublié Dominique de Roux), alors éditeur à La Table ronde, qui avait découvert ce récit hallucinant. Paru en 1967 sous le titre original de Nekropola, Pèlerin parmi les ombres (en poche dans la «Petite Vermillon» de La Table Ronde) est dédié «aux mânes de tous ceux qui ne sont pas revenus». Il y fait le récit de ses séjours concentrationnaires. »

    En 2014, le film Boris Pahor, portrait d’un homme libre de Fabienne Issartel (Sycomore Films) a été présenté dans le cadre du festival Etonnants Voyageurs à St Malo. Le site de la manifestation propose d’écouter le débat enregistré à cette occasion entre l’écrivain et la réalisatrice, animé par Yann Nicol.

    Cette année, les éditions Pierre-Guillaume de Roux ont publié Et si c'était à refaire / chemins de Boris Pahor. Un livre réalisé sous la direction de Guy Fontaine et qui réunit des contributions rendant hommage à l'écrivain et trois nouvelles : Le berceau du monde, Mirage chez Hadès et Vol brisé.

    france info,boris pahor,la table ronde,le figaro,pierre-guillaume de roux,fabienne issartel,etonnants voyageurs à st malo,yann nicol,guy fontaine,lechoixdeslibraires.comSur la quatrième de couverture figure ce texte extrait de Mirage chez Hadès : « Elle n'est pourtant pas mirage l'idée qu'on pourrait améliorer notre relation avec l'autre, en éduquant le regard à la contemplation de la beauté et de la valeur de l'être humain. Ainsi serait combattue la manie destructrice du XXe siècle, qui a infecté notre atmosphère extérieure et intérieure : il faudrait tâcher de revenir à cette vérité que, déjà avant le christianisme, proposait l'Antigone de Sophocle, en soutenant qu'elle était née pour aimer. »

    A lire également, une notice à propos de trois de ses livres sur lechoixdeslibraires.com

  • La disparition de Toni Morrison

    Christian Bourgois, Toni Morrison, Audiolib, 10/18, William Faulkner, La Croix, Libération, France Info, France Culture, Barack Obama, Virginia Woolf, Mara Menzies, Toni Morrison, romancière, que La Croix qualifie de « Impératrice des lettres américaines » et Barack Obama « de trésor national », est morte dans la nuit du 5 au 6 août à l’âge de 88 ans. Née Chloe Anthony Wofford dans l'Ohio en 1931, elle avait été enseignante avant de se consacrer à la littérature. Toni Morrison, a reçu le prix Pulitzer en 1988, et le prix Nobel de littérature, en 1993.

    Revue de presse 

    Libération : « L’esclavage, la couleur de peau, la filiation, les racines, la malédiction, tels sont les thèmes autour desquels l’œuvre de Toni Morrison varie, se lève, à travers une prose poétique et claquante, cinglante, parfois portée par une alternance de voix, une bonne raison parmi beaucoup d’autres pour l’inscrire dans la filiation de William Faulkner. Morrison avait en partie fait de ce dernier le sujet de sa thèse ; l’autre partie était Virginia Woolf. Elle rendait grâce à l’auteur du Bruit et la Fureur d’avoir pris ses personnages noirs au sérieux. Faulkner et Morrison utilisent tous les deux la langue orale, leurs œuvres ont pour toile de fond la Bible, la mythologie et l’histoire violente des Etats-Unis. »

    France Culture en 2018 proposait de « (re)découvrir son oeuvre à travers trois titres phares : The Bluest Eye (1970), son premier roman, sur les thèmes de l'enfance et de la violence ; Beloved (1987), le récit d'une esclave hantée par le fantôme de sa fille ; et Home, son dixième livre, paru en 2012, décrivant l'Amérique coupée en deux des années 1950. » En 2019, France Info rajoute deux autres titres : Le Chant de Salomon (1977), et Jazz (1992).

    Christian Bourgois, Toni Morrison, Audiolib, 10/18, William Faulkner, La Croix, Libération, France Info, France Culture, Barack Obama, Virginia Woolf, Mara Menzies, La Croix : Interview de la comédienne Mara Menzies. Extrait : « Toni Morrison est un modèle absolu pour moi et pour toute une génération d’auteurs et d’artistes. J’ai 40 ans et une fille de 11 ans, et je compte bien lui faire lire sa prose intemporelle et libre. Il est très rare de trouver une telle écriture. En tant que femme de couleur et écrivain majeur, Toni Morrison a ouvert de multiples portes. Y compris chez les éditeurs, qui ont vu l’intérêt que suscitaient ses ouvrages, le succès qu’ils rencontraient, ce qui a permis à d’autres auteurs qui traitaient ces thèmes, d’être publiés. »

    En France, la plupart des titres de Toni Morrison ont été publiés par Christian Bourgois et sont disponibles en livre de poche dans la collection 10/18. On peut également écouter Home en version audio édité par Audiolib.

  • Les livres d'hier, de l'été, et de l'automne

    Le site Babelio (qui appartient au Figaro) nous dévoile « Les livres les plus attendus de la rentrée littéraire de septembre 2019 ». Dans la liste figure l’incontournable Amélie Nothomb avec un roman intitulé Soif (Albin Michel), mais également La Mer à l’envers de Marie Darrieussecq (P.O.L.), le 6ème tome de la saga Millenium, La fille qui devait mourir de David Lagercrantz à paraître fin août chez Actes sud, Ce qu'elles disent de Miriam Toews (Buchet-Chastel),ou Une joie féroce de Sorj Chalandon (Grasset). Au total plus de 44 livres qui « vont faire l’actualité de l’automne ».

    J. D. Salinger, Marguerite Yourcenar, Marcel Pagnol, Truman Capote, Gabriel Garcia Marquez, Umberto Eco, Milan Kundera, Daniel Pennac, Toni Morrison, Michel Houellebecq, Philip Roth, Annie Ernaux, Simenon, Pablo Neruda, Albert Camus, Amélie Nothomb, David Lagercrantz, Millenium, Babelio, Le Figaro, Nicolas Sarkozy, Le Point, France Info, Passions, éditions de l'Observatoire, Actes sud, P.O.L., Albin Michel, Simone de Beauvoir, Boris Vian, John le Carré, Virginie Despentes,

    De son côté Le Monde a publié son classement des 100 romans qui ont "le plus enthousiasmé " ses critiques depuis sa création » (article réservé aux abonnés sur le site mais publié en supplément papier le 22 juin) J. D. Salinger, Marguerite Yourcenar, Marcel Pagnol, Truman Capote, Gabriel Garcia Marquez, Umberto Eco, Milan Kundera, Daniel Pennac, Toni Morrison, Michel Houellebecq, Philip Roth, Annie Ernaux ,Virginie Despentes, figurent parmi les auteurs cités. Dans le texte de présentation Le Monde écrit : « Le démon de toute liste s’appelle arbitraire. Plutôt que de l’exorciser, mieux vaut le reconnaître d’emblée : chères lectrices, chers lecteurs, la liste que vous allez découvrir ne prétend pas dresser un palmarès objectif, ni un panorama représentatif de la littérature depuis 1944…» Livres hebdo qui commente cette publication précise « On note l'absence de grands auteurs policiers (Simenon, le Carré), de grands nom de la littérature étrangère (Neruda, Mo Yan, Murakami) voire de certains illustres français (Camus, de Beauvoir, Vian). »

    Couverture du magazine Le Point, bonnes feuilles en exclusivité, et important battage médiatique pour Passions le dernier livre de Nicolas Sarkozy que France Info résume par ce titre « Confessions et portraits saignants : Nicolas Sarkozy raconte trente ans de vie politique », et poursuit « Passions évite le côté pompeux ou compassé qui peut parfois caractériser ce genre de livre ou d’exercice. Il ne s'inscrit pas dans la catégorie des livres politiques dont on est abreuvé. Le ton y est libre et libéré, donc "ça balance". Les journaux se ruent déjà sur les anecdotes croustillantes qu’il contient, jugements sur les ennemis politiques, son divorce, les hommes qu’il admire, etc., etc.. Le livre a été imprimé à 200 000 exemplaires par les éditions de l’Observatoire, ce qui en fait déjà peut-être un des best-sellers de l’été 2019.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu