Avertir le modérateur

folio

  • Lu dans la presse à propos du livre

    Lu dans Actualitté.com : « La Région Île-de-France amplifie sa politique culturelle autour du livre et de la lecture. En plus des événements déjà existants, Prix littéraire et Quinzaine de la librairie, destinés aux lycéens et aux apprentis (CFA), elle lance les « Leçons de littérature », des conférences d’écrivains dans les lycées de la région. » Jusqu’à la fin mars 2018, trente écrivains se déplaceront dans trente lycées d’enseignement général, technologique et professionnel du territoire. Ces rencontres sont organisées par la Maison des écrivains et de la littérature.

    Pour-quelques-gouttes-d-eau-.jpgLu dans La Dépêche la liste des albums sélectionnés pour le Prix Landerneau Album Jeunesse 2018. Précision : « Depuis 2013, le Prix Landerneau Album Jeunesse récompense un ouvrage francophone destiné aux enfants de 3 à 8 ans et publié dans l'année. Le lauréat remportera 6.000€ et une campagne de publicité dans la presse et dans les Espaces Culturels E. Leclerc qui organisent l'événement. »

    Lu dans La Parisienne un article sur le « romancier préféré des Français » : « Le romancier Guillaume Musso reste le plus lu par les Français en 2017 - avec une confortable avance. L’an dernier, il a vendu 1,5 million d’exemplaires de ses livres, toutes éditions confondues, selon une étude GfK-Le Figaro parue ce jeudi. Et il est numéro un pour la septième année consécutive : les 14 romans qu’il a publiés depuis 2004 se sont écoulés à 32 millions d’exemplaires dans le monde dont 25 millions en France et dans les territoires francophones. » Son prochain roman « La jeune fille et la nuit » sera publié le 24 avril 2018 par Hachette, son nouvel éditeur.

    Lu dans L’Express que « Le 37e album des aventures d'Astérix, Astérix et la transitalique (éditions Albert René) se classe en tête des ventes de livres en France en 2017, selon le palmarès annuel de Livres Hebdo. » Il s’est vendu 1. 600 000 exemplaires de cet album imaginé par Jean-Yves Ferri (scénario) et Didier Conrad (dessin). Un record dans le monde de l’édition et pour une bande dessinée.

    51F4TVimurL._SX339_BO1,204,203,200_.jpgLu dans Le Point le détail du classement des meilleures ventes : « Révélation de l'année, Raphaëlle Giordano, issue du milieu du développement personnel, a cartonné l'an passé en vendant à plus de 735.000 exemplaires l'édition de poche de son roman, sorti en 2015, "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" (Pocket). Parmi les auteurs français qui ont dépassé les 300.000 exemplaires on trouve également Fred Vargas, Aurélie Valognes et Michel Bussi. L'Italienne Elena Ferrante fait partie des auteurs étrangers prisés par les lecteurs français. La mystérieuse italienne a écoulé l'an passé plus de 519.00 exemplaires du premier tome de "L'amie prodigieuse", publié chez Folio et plus de 420.000 exemplaires du deuxième tome de sa saga également publié en poche. »

  • Louisa Colpeyn, héroïne de romans

    « Il y a quelques années, elle promenait encore sa longue silhouette dans les allées du parc d'un hôpital pour personnes âgées situé en plein Paris. Sa démarche était encore vive, bien que soutenue par une canne. Ses cheveux blancs et abondants peignés à la diable surplombaient un visage familier. Qui pouvait être cette femme qui arpentait ce lieu peuplé d'ombres n'espérant presque plus rien ou n'attendant qu'une improbable visite ? Je la regardais avec insistance lorsqu'elle répondit à cette insolence par un sourire franc en me pointant avec sa canne et en m'apostrophant : "Vous me faites penser à mon fils." Cette voix énergique claquait comme une réplique de boulevard. »

    Jean-Noël Mirande Le Point

    « Ma mère n’est pas moitié hongroise mais tout à fait flamande : famille modeste de dockers d’Anvers. Mais à un moment, elle a elle-même créé la confusion à cause d’un accent légèrement balkanique quand elle parlait français, et pour expliquer cet accent elle a dit qu’elle était d’origine hongroise (…) ».

    Lettre à Thierry Laurent, 1996.

    « Ils se sont rencontrés dans un climat assez trouble, puisque mon père était obligé de se cacher, évidemment. Dans ce Paris de l’Occupation où les choses étaient beaucoup moins tranchées qu’on l’a dit. (…) J’ai toujours trouvé qu’il y avait quelque chose de (…) romantique (…) dans la rencontre de mes parents. Elle avait vingt-deux ans, elle était actrice, il se cachait… Ils se sont mariés après, évidemment, en 1946. »

    Entretien avec Dominique Jamet, Lire, octobre 1975.

     
    vph-colpeyn-phi1.jpgLouisa Colpeyn est morte le 26 janvier 2015, à l'âge de 96 ans. La comédienne était l'une des héroïnes récurrentes des ouvrages de Patrick Modiano, Prix Nobel de littérature en 2014. L’écrivain l’a évoquée précisément dans l'autofiction Livret de famille, au chapitre IV, puis dans son livre autobiographique Un pedigree et lui a dédicacé son roman La Ronde de nuit (1969) - (Sources Le réseau Modiano).

    Son fils, Patrick Modiano, son épouse et leurs deux filles ont annoncé son décès dans un avis paru dans Le Monde daté du 29 janvier 2015.

    La biographie de Louisa Colpeyn.

    Photos : Louisa Colpeyn dans les années 1950 et couverture de Un pedigree (Folio) – Photo René Maltête.

    product_9782070321025_195x320.jpg

  • Voyage au bout de Céline

    En mai 2001, le manuscrit de « Voyage au bout de la nuit » de Louis-Ferdinand Céline était acheté 1,67 millions d’euros par la Bibliothèque de France qui avait fait jouer son droit de préemption.

    Une vente record pour un livre dont Le Parisien racontait alors l’histoire « Ce manuscrit du « Voyage au bout de la nuit », de 876 pages, écrites parfois recto-verso, biffées, raturées, de la main de l'auteur, est très différent de l'ouvrage qui a été publié en octobre 1932 par l'éditeur Denoël et qui avait apporté la renommée à Louis-Ferdinand Destouches, dit Céline. Ce dernier avait confié ce premier manuscrit, rédigé de 1928 à 1931, à une dactylographe. Il avait ensuite corrigé et modifié cette copie dactylographiée, en épurant et en changeant l'ordre des chapitres ainsi que les noms propres. Le 29 mai 1943, Céline avait vendu ce pavé de 4 kilos à un marchand d'art contre 10 000 F et un petit tableau de Renoir. »

    voyage au bout de la nuit,folio,les saints pères,louis-ferdinand céline,fabrice luchini,bnf,denoël,jessica nelson,pierre bérès

    Depuis le 2 juin 2014, ceux qui n’ont pu suivre les enchères peuvent acquérir ce manuscrit pour 249 euros (236,55 sur le site de l’éditeur). La BNF qui le garde précieusement dans un coffre a en effet autorisé les éditions Les Saints Pères à numériser les 1040 pages et à le publier sous forme de coffret en édition limitée à 1000 exemplaires et numérotée (photo). Une aventure que l’éditrice Jessica Nelson a raconté récemment à France Info.

    Sur leur site les éditions Les Saints Pères (« éditeurs de manuscrits ») nous apprennent que le manuscrit avait disparu pendant près de 60 ans après sa vente et qu’il est réapparu en 2001 par l’entremise du libraire Pierre Bérès, avant d’être mis aux enchères à Drouot.

    Et l’engouement pour cet écrivain ne faiblit pas malgré les polémiques suscitées par son antisémitisme viscéral. Une ferveur, il est vrai, portée par le comédien Fabrice Luchini qui connaît par cœur « Voyage au bout de la nuit » et le lit sur scène depuis 1986. A son propos Le Figaro écrit « Ce qui l'intéresse, c'est le style. Céline styliste unique. C'est comme si Fabrice Luchini revivait à chaque seconde l'acharnement à saisir la note juste qui innerve Voyage au bout de la nuit. Il y a du souffle, de l'élan, un grand vent salvateur, dans la langue de Louis-Ferdinand Céline. Mais il ponce, il rabote, il lime, il cisaille, déplace des blocs, polit, affine jusqu'à ce que product_9782070360284_195x320.jpgtout ce grand labeur s'efface et qu'il ne reste que le sentiment de la vie sans cesse renaissante. Luchini nous le donne à voir. » 

    Fabrice Luchini était d’ailleurs présent lors de la vente aux enchères et avait déclaré qu’il fallait « absolument que ce manuscrit reste en France ».

    Enfin, ceux qui n’ont pas pu s’offrir le manuscrit original, la version numérisée, ou un strapontin au spectacle de Fabrice Luchini, peuvent lire le livre pour moins de 10 euros dans la collection Folio (n°28). Même à ce prix là, il reste un chef-d’œuvre de la littérature.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu