Avertir le modérateur

federico garcía lorca

  • L’été des écrivains

    Yan Moix n’est pas couché

    L’écrivain Yan Moix rejoint l’équipe de Laurent Ruquier dans l’émission On n’est pas couchés (France 2). A cette occasion, il accorde un grand entretien à L’Express. Question :
    « Hegel, Nietzsche, Céline, Kafka, Péguy... ces auteurs qui vous sont chers auront-ils droit de cité à ONPC ?
    Plus que cela, ils seront à côté de moi. Souvent, vous me verrez dans l'émission avec trois ou quatre livres en provenance de ma bibliothèque. Mais plutôt que de jouer les cuistres en balançant des citations, je citerai des passages qui éclaireront le propos d'un invité, une phrase pas forcément très longue ni fulgurante, juste explicite. Tenez, j'ouvre Ainsi parlait Zarathoustra et je prends au hasard une phrase que j'ai soulignée, où Nietzsche parle du "non frayé", des sentiers inédits : "Je me suis fatigué comme tous les créateurs des langues anciennes. Mon esprit ne veut plus cheminer sur des sandales éculées." Est-ce si difficile à comprendre ? Je pense qu'il est bien de faire entrer ces auteurs dans la danse, car ils ont toujours quelque chose à nous dire. »

    CMFLc2dXAAAjMBq.jpg_large.jpegLe premier livre de J.R.R. Tolkien

    Slate annonce : « L'Histoire de Kullervo, un manuscrit inachevé de Tolkien publié cet été ». Selon 20 minutes qui relaie l’information, la bonne nouvelle a été repérée sur une plateforme de fans de l’écrivain et le quotidien précise The Story of Kullervo, le premier texte qu’a écrit J.R.R. Tolkien, bien avant sa saga du Seigneur des anneaux, va quitter les étagères de la bibliothèque Bodleian d’Oxford. C’est lorsque l’écrivain était étudiant dans cette prestigieuse université anglaise, qu’il l’a rédigé en 1915, alors qu’il était âgé de 23 ans. » L’ouvrage sera disponible dès le 27 août au Royaume-Uni et dès le 17 octobre aux Etats-Unis.

    Qui a tué Federico García Lorca ?

    On sait peut-être enfin qui a assassiné le grand poète espagnol. Le Temps consacre un article au livre de l’historien Miguel Caballero Pérez, qui publie ces révélations aux éditions La Esfera de los libros. Le quotidien suisse raconte : « Il a fallu trois ans et demi à Miguel Caballero Pérez pour écrire Les treize dernières heures de García Lorca : « J’ai parcouru les archives de l’armée, celles de la garde civile et celles de la famille de García Lorca. Un ancien soldat franquiste, Eduardo Molino Fajardo avait récolté des témoignages dont je me suis emparé et qui m’ont fourni de bonnes pistes.» L’historien privilégie les archives plutôt que les témoignages. « Tout le monde veut dire quelque chose et tout le monde ne dit pas la vérité. » Surtout, il a été l’un des premiers à prendre au sérieux le livre de Molino Fajardo, jusqu’alors discrédité par la recherche pour son adhésion aux idées franquistes et ses tentatives de disculper la phalange qui exécuta le poète. »

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu