Avertir le modérateur

eric vuillard

  • Le juste prix littéraire

    Les sélections des prix littéraires peuvent être des pistes de lecture, et ces titres choisis par des professionnels sont censés représenter ce qui se fait de mieux dans le genre. Vous trouverez ici les ouvrages, tous éditeurs confondus, qui vont concourir pour les prix Goncourt et Renaudot 2017 :

    9782081395534.jpgNos richesses, Kaouther Adimi (Seuil) Goncourt & Renaudot

    Un certain M. Piekielny, François-Henri Désérable (Gallimard) Goncourt & Renaudot

    Taba-Taba, Patrick Deville (Seuil) Goncourt

    Un loup pour l'homme, Brigitte Giraud (Flammarion) Goncourt

    La Disparition de Josef Mengele, Olivier Guez (Grasset) Goncourt & Renaudot

    Tiens ferme ta couronne, Yannick Haenel,  (Gallimard) Goncourt

    La Serpe, Philippe Jaenada (Julliard) Goncourt & Renaudot

    Nos vies, Marie-Hélène Lafon (Buchet-Chastel) Goncourt

    Bakhita, Véronique Olmi (Albin Michel) Goncourt

    Niels, Alexis Ragougneau (Viviane Hamy) Goncourt

    Trois jours chez ma tante, Yves Ravey (Editions de Minuit) Goncourt

    Summer, Monica Sabolo (J.-C. Lattès) Goncourt

    Les Rêveuses, Frédéric Verger (Gallimard) Goncourt

    L'Ordre du jour, Eric Vuillard (Actes Sud) Goncourt

    L'Art de perdre, Alice Zeniter (Flammarion) Goncourt et Renaudot

    Indocile, Yves Bichet (Mercure de France) Renaudot

    Le fou du roi, Mahi Binebine (Stock) Renaudot

    Mes pas vont ailleurs, Jean-Luc Coatalem (Stock) Renaudot

    Le déjeuner des barricades, Pauline Dreyfus (Grasset) Renaudot

    Innocence, Eva Ionesco (Grasset) Renaudot

    Le chemin des fugues, Philippe Lacoche (Rocher) Renaudot

    Toutes les familles heureuses, Hervé Le Tellier (J.-C. Lattès) Renaudot

    Fief, David Lopez (Seuil) Renaudot

    L'empereur à pied, Charif Madjalani (Seuil) Renaudot

    Le Songe du photographe, Patricia Reznikov (Albin Michel) Renaudot

    Mécaniques du chaos, Daniel Rondeau (Grasset) Renaudot

    Nos années rouges, Anne-Sophie Stefanini (Gallimard) Renaudot

    Bonne lecture, et bon pronostics.

     

    Dernière minute : Le cinquième prix littéraire «  Le Monde  » a été attribué mercredi à Alice Zeniter pour son roman L’Art de perdre (Flammarion).

  • Paroles d'écrivains

    Quatre auteurs dans l’actualité parlent de l’écriture et des livres :

    9782330035990.jpg«  On lit “Madame Bovary” comme un roman presque neutre, alors qu’il est extrêmement méchant. Chez moi, il y a toujours plusieurs moteurs qui agissent : l’émotion, la colère, qui peut brûler l’écriture, l’ironie aussi. J’aime les livres qui possèdent plusieurs musiques. Et puis, ce n’est pas si simple d’opposer un discours à la fable. La littérature permet de redonner une voix à ceux que l’on a condamnés au silence… »

    Eric Vuillard auteur de « Tristesse de la terre. Une histoire de Buffalo Bill Cody », Actes Sud, dans Paris Match.

    « La Pléiade, on la lit moins qu'on ne la met dans sa bibliothèque pour la regarder. En revanche, la collection de poche Folio, c'est ça que j'aime. Moi, je veux être lu par le plus grand nombre. Et surtout par les jeunes ! Je n'en démords pas : le lecteur idéal a 12 ans. C'est pour lui que j'ai récrit "Vendredi ou les Limbes du Pacifique", devenu "Vendredi ou la Vie sauvage", dont il se vend toujours des dizaines de milliers d'exemplaires chaque année. Mon modèle, c'est La Fontaine. Etre simple, accessible, imagé aura été mon unique vanité d'écrivain. »

    Michel Tournier rencontré et cité par Jérôme Garcin dans L’Obs.

    « Je ne cherche pas une histoire à tout prix. Je continue à creuser les mêmes sillons. Je suis écrivain tout le temps. Les rares moments où je n'écris pas m'apparaissent comme du temps non vécu. C'est du temps saboté. Je peux le dire avec des mots mais, fondamentalement, je ne comprends pas pourquoi je ne m'autorise pas à vivre sans écrire. Je me sens légitime à vivre uniquement quand je fais ma part de travail : mettre des mots nouveaux pour décortiquer ce qui arrive. On n'aura pas assez de toute une vie pour comprendre ce qu'on fait là. Chaque véritable écrivain est une voix singulière et unique. »

    Lionel Duroy interviewé dans Le Journal du Dimanche sur son prochain livre « Echapper » à paraître en janvier 2015 (Julliard).

    « J’ai toujours cru que le poète et le romancier donnaient du mystère aux êtres qui semblent submergés par la vie quotidienne, aux choses en apparence banales, – et cela à force de les observer avec une attention soutenue et de façon presque hypnotique. Sous leur regard, la vie courante finit par s’envelopper de mystère et par prendre une sorte de phosphorescence qu’elle n’avait pas à première vue mais qui était cachée en profondeur. C’est le rôle du poète et du romancier, et du peintre aussi, de dévoiler ce mystère et cette phosphorescence qui se trouvent au fond de chaque personne. »

    Patrick Modiano, extrait de son discours de réception du prix Nobel publié par Le Monde.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu