Avertir le modérateur

emmanuel macron

  • Un nouveau gouvernement très littéraire

    Et si l'amour du livre et de l'écriture était le fil rouge de la composition du premier gouvernement d’Emmanuel Macron ? On connaît son goût pour la littérature (blog du 11 mai 2017) mais son équipe gouvernementale comporte quelques écrivains et une éditrice de renom.

    On commencera par le premier ministre Edouard Philippe dont on a appris après sa nomination qu’il était l’auteur, avec Gilles Boyer, de deux livres « L'Heure de vérité » (Flammarion, 2007), et « Dans l'ombre » (Lattès, 2011, collection Romans contemporains). Un thriller politique qui raconte une élection présidentielle minée par les trucages et les trahisons, à l'issue de laquelle le Premier ministre qui allait être nommé se révèle in extremis être un criminel » (source Wikipedia). Le Monde le cite « J’écris des livres ; je l’assume ; c’est mon plaisir. » Edouard Philippe, en tant que maire du Havre est le créateur du festival littéraire « Le Goût des autres » qui en est à sa 6ème édition.

    lgda2017-bandeaufb.jpg

    François Bayrou, ministre de la Justice, s’est lui aussi illustré dans ce domaine. Homme politique, trois fois ministre de l’Education nationale, il a écrit plus d’une quinzaine d’ouvrages dont quelques-uns consacrés à l’histoire ; « Henri IV, le Roi libre » (Flammarion, 1994), « Henri IV raconté par François Bayrou » (Perrin jeunesse, 1998), et « Ils portaient l'écharpe blanche » qui raconte la saga des Protestants, des Guerres de religion à la Révolution (Grasset, 1998). Particularité il est aussi un personnage de fiction dans le roman de Michel Houellebecq « Soumission » (Flammarion, 2015) dans lequel il est nommé par l’écrivain… Premier ministre (en 2022).

    Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, a lui aussi publié quelques livres. Normalien, agrégé de lettres modernes celui dont Le Figaro dit qu’il a « la plume élégante et allègre » est l’auteur de plusieurs livres politiques mais également de « Musique absolue. Une répétition avec Carlos Kleiber » (Gallimard, 2012), un premier roman qui lui vaudra les éloges du milieu littéraire et sera couronné de plusieurs prix.

    Enfin, le poste très exposé de ministre de la Culture a été confié à Françoise Nyssen, directrice des éditions Actes Sud fondées en 1978 par son père Hubert Nyssen. En novembre 2016 France Culture lui consacrait une série d’émissions titrée « Actes sud ou l’histoire d’un engagement ». D’un engagement à l’autre, mais toujours avec une grande idée de la culture.

    Françoise-Nyssen-Actes-Sud-550x363.jpg

  • Le président Emmanuel Macron et les livres

    emmanuel-macron-un-jeune-homme-si-parfait_full_guide.jpg« Sibeth Ndiaye partage avec le futur chef de l'Etat un amour pour la langue française et la poésie, écrit Marie-Claire. "Je me rappelle toujours avec émotion qu'au décès de ma mère, il avait eu la délicatesse de m'offrir un livre de Roland Barthes, Journal de deuil. Il m'a servi de livre de chevet pendant de longs mois". Cette anecdote sur une des proches collaboratrices d’Emmanuel Macron rapportée par France Info pourrait illustrer le rôle que le nouveau président de la République donner au livre dans le domaine culturel.

    Un programme déjà détaillé dans ses réponses au au Syndicat national de l'édition (SNE) et détaillées par Livres Hebdo. Défense du droit d’auteur à l’échelle européenne, prix unique du livre, édition numérique, extension des horaires d’ouverture des bibliothèques, les engagements sont précis.

    9782809821918-001-G-220x356.jpegLivres Hebdo précise aussi que « Le nouveau président de la République a enfin été le premier candidat à faire part de sa volonté de créer un pass culture pour les jeunes. Il veut donner à chaque jeune, le jour de ses 18 ans, une enveloppe de 500 euros pour accéder aux activités culturelles de son choix: "musée, théâtre, cinéma, concert, livres ou musique enregistrée" »

    Le livre sera donc à l’honneur sous ce quinquennat et Ouest-France nous dévoile, sous la signature de Marie Merdrignac, une part des goûts littéraires du désormais président : « Le candidat d’En Marche ! aime les livres. Il ne s’en est pas caché durant la campagne, glissant des citations ou des références littéraires dans ses discours. S’il a été ministre de l’Économie, sa culture littéraire n’a pas à pâlir, après trois ans d’hypokhâgne et khâgne B/L (littérature et économie) à Henri-IV, du théâtre au cours Florent… Sa passion pour la littérature est telle qu’il a écrit des poèmes et trois romans qu’il n’a pas jugés assez bons pour être proposés à un éditeur, confie-t-il dans un entretien en février à l’hebdomadaire L’Obs. Il rêvait d’être romancier. Parmi ses références, le candidat d’En Marche ! cite Stendhal, Camus, Gide, Giono… Ses camarades de khâgne, rencontrés par Le Parisien en janvier 2015, se souviennent de ses auteurs de cœur : René Char, Francis Ponge, Julien Gracq ou Philippe Jaccottet. » Que demander de plus ?

    9782213704623-001-X.jpegAmateur de littérature Emmanuel Macron a également été ces derniers mois sujets de nombreux livres. Parmi les titres parus on peut citer « Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait » d’Anne Fulda (Plon), « Les Macron » de Caroline Derrien et Candice Nedelec (Fayard), « Macron, l’invité surprise » de François-Xavier Bourmaud (L’Archipel).

    Egalement : « Révolution » (XO éditions) : « Emmanuel Macron raconte, pour la première fois, dans Révolution, son histoire personnelle, ses inspirations, sa vision de la France et de son avenir, dans un monde nouveau qui vit une "grande transformation" comme il n'en a pas connu depuis l'invention de l'imprimerie et la Renaissance. Un livre fort, singulier, qui pose les fondements d’une nouvelle société.» (l’éditeur) Photo : la page 14 dans laquelle l’auteur évoque son plaisir de lire.

    Livres Macron.png

  • Des livres politiques pour 2017

    Livres programme, livres bilan, livres polémiques, la campagne électorale des Primaires, puis celle de l’élection Présidentielle s’annonce riche en publications diverses et variées, mais déjà le contenu de quelques titres alimente déjà les médias. Début de liste :

    « Le récit foudroyant des coulisses du quinquennat de François Hollande », le magazine Les Inrocks présente ainsi “Le Premier secrétaire de la République” (éd. Fayard) de Cyril Graziani grand reporter au service politique de France Inter.

    ppm_medias__image__2016__9782226325044-x.jpgAutre livre témoignage, « Conversations privées avec le Président » de Karim Rissouli, actuellement chroniqueur à France 2, et Antonin André, chef du service politique d'Europe 1, résultat de nombreux entretiens accordés par le chef de l’Etat de 2012 à 2016.

    A droite, Alain Juppé, candidat à la Primaire qui devrait désigner le représentant de ce camp pour la Présidentielle, a publié en janvier 2016 « Pour un Etat fort » (JC Lattès) devançant de quelques mois Nicolas Sarkozy et son livre programme « Tout pour la France » (Plon), annoncé trois jours après sa parution en tête du Top 20 GFK/Livres Hebdo des ventes « tous genres confondus », devant Guillaume Muso, Harry Potter et le nouveau livre d’Amélie Nothomb. De son côté le site Actualitté signalait en mai 2016 que Marine Le Pen avait du mal à trouver un éditeur, l’un d’entre eux indiquant que cela ferait fuir les autres auteurs.

    A gauche, on prévoit plus d’une dizaine de candidats à la Primaire, et sans doute autant d’auteurs potentiels. Pour l’instant seul Jean-Luc Mélenchon (qui ne participera pas à cette compétition éliminatoire) annonce un nouveau livre début septembre « Le Choix de l’insoumission (Seuil).

    Enfin ni de gauche, ni de droite, on annonce un livre d’Emmanuel Macron, récent démissionnaire du ministère de l’économie et candidat potentiel à la Présidentielle de 2017, début septembre.

    A suivre.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu