Avertir le modérateur

emmaüs

  • 3 nouvelles librairies, 3 initiatives très différentes

    Si nombre de librairies continuent à fermer, d’autres ouvrent choisissant des projets souvent inattendues.

    En France, nombre de communautés Emmaüs ont des endroits spécifiques dédiés aux livres, à Châtellerault, Emmaüs ouvre carrément une librairie avec pignon sur rue. Celle-ci se trouve 77 Grande Rue Châteauneuf, dans un ancien bar-tabac Le Fontenoy, fermé depuis deux ans. Le quotidien local La Nouvelle République indique que « Hassène, le responsable libraire, assure gestion des ouvrages et conseils. Il faut savoir que la librairie possède un stock de plusieurs milliers de livres. Les titres (tous les genres) proposés à des prix allant de 50 centimes à 2€, seront régulièrement renouvelés. Cerise sur le gâteau : sur place, les clients pourront aussi prendre un petit café ! Normal dans un ancien troquet. »

    Une librairie spécialisée en langues des signes pour tous, c’est l’idée de Delphine et Nathalie, atteintes elles-même de surdité, qui viennent d’ouvrir L'Ouï-Lire, 5 Rue Léon Gambetta à Toulouse. Interviewée par l’édition locale de 20 minutes, qui annonce la nouvelle Delphine déclare : « Nous avions remarqué que les personnes sourdes sont souvent très isolées, elles cherchent des informations seules mais c’est souvent difficile de s’y retrouver. Nous voulions réunir toutes ces informations en un seul lieu. Mais nous ne pouvions pas non plus nous contenter uniquement de livres sur la Langue des signes, nous avons donc orienté la librairie aussi vers la littérature jeunesse » Pour se lancer dans ce projet, Delphine et Nathalie, ont suivi des cours à l’Institut national de formation de la librairie. L’Ouï-Lire est également présente sur Facebook.

    La nouvelle librairie, L'ouïe-Lire, L'express, Emmaüs, La nouvelle République

    Dans un autre registre, vient d’ouvrir à Paris, 11 rue de Médicis, au cœur du Quartier Latin, à deux pas de la Sorbonne, La Nouvelle librairie se revendiquant d’extrême droite. Dans L’Express son propriétaire François Bousquet explique son objectif : « Cinquante ans après Mai 68, la vraie droite fait son retour au cœur du Paris intellectuel et étudiant. Depuis cette librairie, nous allons mener une véritable guérilla culturelle ». Une volonté mise en pratique avec une première séance de dédicace du dernier livre d’Eric Zemmour sous protection policière. L’article du magazine détaille la liste des auteurs et ouvrages disponibles et précise que dès que l'on monte à l'étage, dans la partie réservée aux livres d'occasion, on trouve à côté des éternelles étagères consacrées à l'histoire du IIIe Reich, un rayon entier proposant des livres d'Henry Coston, "antisémite forcené" et les œuvres complètes de Saint-Loup, alias Marc Augier, "passé des cabinets ministériels du Front populaire aux Waffen-SS".

  • Emmaüs, Astérix, la nature, et le livre

    Vol d’un livre chez Emmaüs

    On trouve de tout dans les centres de la communauté d’Emmaüs, des meubles, des objets divers, et des livres. Le Parisien nous raconte un étonnant fait divers à propos d’un ouvrage très particulier :

    « C’est un ouvrage qui a été publié en1896, dont l’existence ne doit être connue que d’une poignée de personnes. L’une d’entre elles, bien renseignée, a cambriolé la communauté Emmaüs du Plessis-Trévise (Val-de-Marne) pour le dérober. Le livre La reproduction des couleurs par la superposition des trois couleurs simples, par Robert Steinheil, était l’une des perles dénichées par Cyril, un ancien SDF de 51 ans, devenu chasseur de trésors pour la communauté et avait été mis sur le marché samedi à l'occasion d'une vente exceptionnelle. L'ouvrage n'avait pas trouvé preneur. C’est dans la salle des ventes qu’a eu lieu le vol avec effraction, dans la nuit de mercredi à jeudi. Une plainte a été déposée au commissariat de Chennevières. Les cambrioleurs, qui sont sans doute passés par une issue de secours, n’ont pris que ce livre, dont la valeur est estimée à 7 500€ . »

    Le 37ème album d’Astérix

    On en sait un peu plus sur le prochain album d’Astérix dont le récit et la mise en images ont été confiés à Jean-Yves Ferri et à Didier Conrad. Le titre sera et la date de parution le 19 octobre 2017. Une importante opération pour l’éditeur, Dargaud, qui l’imprimera à 4 millions d’exemplaires dans 20 langues. Le titre précédent "Le Papyrus de César" c’est vendu à 1,2 millions d’exemplaires. Europe 1 précise sur son site : « Une année 2017 très spéciale. La série culte a été créée par René Goscinny et Albert Uderzo, et l'année 2017 va marquer un tournant dans son histoire, en étant à la fois le 90e anniversaire d'Albert Uderzo et le 40ème anniversaire de la disparition de René Goscinny. »

    Asterix-et-la-Transitalique-le-nouvel-album-sortira-le-19-octobre.jpg

    La vrai nature du livre

    Avec le printemps revient la période des festivals dédiés au livre. A signaler le 1er mai "L’Etang du livre et de la nature" à Peyrat Le-Château qui réunira sur le thème de la nature, auteurs, éditeurs, libraires, et un marché aux fleurs.

    17855530_10208616985288419_2447113001130420948_o.jpg

    Lire la suite

  • Merci pour ce livre que je vais revendre

    On vous a offert à Noël trois exemplaires de "Merci pour ce moment", ou, sachant que vous étiez fan de bande dessinée, le dernier Blake & Mortimer. Qu’allez-vous faire de ces cadeaux qui, au départ, partaient malgré tout d’un bon sentiment ? Les revendre. Sachez cependant que vous ne serez pas les seuls à avoir eu cette idée.

    Première solution, les soldeurs spécialisés comme les magasins Gibert Joseph que l’on trouve dans plusieurs villes de France et sur Internet. L’avantage de cette chaîne de magasins, c’est qu’ils sont spécialisés dans les livres d’occasion depuis très longtemps et peuvent vous en proposer un bon prix de rachat.

    La FNAC elle aussi propose de les revendre sur un site dédié. Les frais de port sont payés par l’acheteur et la FNAC vous reverse le montant de la transaction après avoir pris un pourcentage dessus.

    Parmi les pure players, vous avez le choix entre Price Minister, LeBonCoin, ou EBay. Price Minister offre des mises en vente gratuite et un paiement garanti. Sur LeBonCoin, vos livres vont côtoyer aussi bien des machines à laver que des tondeuses à gazon et le site revendique 1 573 040 petites annonces "Livres"dans toute la France, provenant de particuliers mais également de professionnels. On y trouve Merci pour ce moment entre 10 et 15 euros. Une véritable aubaine pour les amateurs de littérature. Idem pour EBay où le prix de revente du livre de Valérie Trierweiler va de 7,50 euros à 29,95 euros + 6 euros de frais de livraison.

    D’autres sites comme Recyclivre.com « entreprise éco-citoyenne » vous propose de faire un geste solidaire en donnant tout simplement vos livres et se propose même de venir les chercher avant de les revendre d’occasion.

    Si l’esprit de Noël vous taraude encore quelques jours, vous pouvez faire une bonne action en déposant vos livres (y compris BD, comics ou mangas, en bon état) dans les magasins Oxfam qui luttent contre la pauvreté ou dans les boutiques d’Emmaüs, qui financent ainsi leurs actions caritatives. Enfin, il reste la solution de les offrir à nouveau, à l’occasion d’un anniversaire ou cadeau à un proche.

    Vous pouvez aussi en garder un exemplaire et... le lire.

     

    Une très bonne année de lectures à tous les fidèles, de plus en plus nombreux, de ce blog. Merci.

    Photo : librairie Le monde à l'envers à la Charité sur Loire.

    recyclivre.com,oxfam,emmaüs,blake & mortimer,gibert joseph

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu