Avertir le modérateur

doris lessing

  • Le chat et la littérature

    Le chat ouvrit les yeux,

    Le soleil y entra.

    Le chat ferma les yeux, le soleil y resta.

     Voila pourquoi, le soir,

    Quand le chat se réveille,

    J'aperçois dans le noir,

    Deux morceaux de soleil.

     Maurice Carême, L'arlequin (Nathan, 1978)*

    Si le chat est un personnage plébiscité par la bande dessinée, Le chat du rabbin de Joann Sfar, Le Chat de Geluck, et bien d’autres qui atteignent tous des records de ventes en librairies, il est également présent dans nombre de textes littéraires.

    Bérangère Bienfait, Brigitte Bulard-Cordeau, Joachim du Bellay, Jacques Roubaud,Charles Baudelaire, Edmond Rostand, Colette, Jacques Prévert, Leonor Fini, Frédéric Vitoux, Georges Simenon, Doris Lessing, Yves Navarre, Paul Léautaud, Natsume Soseki, Babelio, Joann sfar, Geluck, Maurice carême, Boris vian, , Valérie Parent, Le site Babelio nous propose une liste de 59 ouvrages « uniquement les romans ayant un chat ou des chats comme héros. » Parmi les auteurs cités on trouve Leonor Fini, Frédéric Vitoux, Georges Simenon, Doris Lessing, Yves Navarre, Paul Léautaud, Natsume Soseki.

    Le chat est omniprésent dans la littérature et quand il ne figure pas dans le récit d’un livre il est souvent présenté comme le meilleur ami de l’écrivain. France Culture s’interroge « Pourquoi les chats inspirent-ils tant les écrivains ? », Marianne constate (en 2016): « Pourquoi tous les écrivains ont-ils des chats ? », et Le monde littéraire après s’être demandé si « Le chat serait-il le meilleur ami de l’écrivain ? », tente une explication : « Ecrire est un exercice solitaire, parfois douloureux. L’écrivain est seul devant sa page blanche, en proie aux doutes, aux hésitations, à ses démons intérieurs. La présence du petit félin affectueux semble souvent lui apporter la sérénité, le réconfort, le recul nécessaire à la construction d’une œuvre. »

    Bérangère Bienfait, Brigitte Bulard-Cordeau, Joachim du Bellay, Jacques Roubaud,Charles Baudelaire, Edmond Rostand, Colette, Jacques Prévert, Leonor Fini, Frédéric Vitoux, Georges Simenon, Doris Lessing, Yves Navarre, Paul Léautaud, Natsume Soseki, Babelio, Joann sfar, Geluck, Maurice carême, Boris vian, , Valérie Parent, Un livre Les chats des écrivains, de Bérangère Bienfait, Brigitte Bulard-Cordeau, Valérie Parent, raconte à travers « 28 histoires au poil » cette cohabitation propice à l’écriture.

     

    *Quelques extraits de textes et poèmes sur les chats sont à retrouver sur le blog Les chats. De Joachim du Bellay à Jacques Roubaud, en passant par Charles Baudelaire, Edmond Rostand, Colette, Jacques Prévert, ou Boris Vian.

  • Le talent n’a pas d’âge

    A plus de 80 ans, ils nous montrent que l’écriture, c’est leur vie.

    L’Express publie un portrait d’Edmonde Charles-Roux, présidente du Prix Goncourt à 94 ans. Son éditeur Marianne Payot écrit « Il y a un mystère Charles-Roux: comment expliquer que cette grande bourgeoise, amie des légionnaires et des intellectuels, l'âme combative et le coeur à gauche, à la fois autodidacte et lettrée, suscite tant de bienveillance? Ou de déférence? Prononcer son nom est un sésame, les téléphones se décrochent pour dire, toujours, la même admiration, sans un mot discordant, comme si le temps et le respect dévolu à l'âge biffaient les aspérités: "Gaie, dynamique", louange Bernard Pivot, son compère du Goncourt. "Ardente, batailleuse, guerrière", pour Bernard-Henri Lévy, qui la côtoie depuis 1975. "Elégante, pudique, talentueuse", selon Pierre Bergé, qui annonce, dans un mouvement de fierté, la connaître depuis soixante ans. »

    Jean d’Ormesson, 88 ans, après avoir connu des problèmes de santé (un cancer, c’est lui même qui l’a dévoilé publiquement), fait la tournée des médias pour conforter le succès de son dernier livre Un jour je m’en irai sans avoir tout dit (Robert Laffont) déjà vendu à plus de 70 000 exemplaires et en tête des meilleures ventes dans le palmarès L’Express/Tite-Live.

    Autre « rescapé », le dessinateur Siné, désormais patron de presse, et qui, a 84 ans, publie Journal pré-posthume (Cherche Midi) dans lequel il raconte avec sa verve habituelle son terrible combat contre une leucémie aiguë myéloïde dont il est finalement sorti vainqueur. Une vraie leçon de ténacité.

    Toni Morrisson, 81 ans, romancière « afro-américaine », prix Pulitzer en 1987, pour son cinquième roman Beloved, prix Nobel de littérature 1993, a l’an dernier reçu les honneurs de la presse française pour son dixième roman Home qui paraît cette année en édition de poche (10/18).

    Sans oublier John Le Carré, 82 ans, lui aussi classé dans les meilleures ventes avec son dernier livre Une vérité si délicate (Seuil).

    edmonde charles-roux,prix goncourt,marianne payot,l'express,jean d'ormesson,siné,toni morisson,john le carré,umberto eco,doris lessing,max gallo,uderzo,astérix,aimé césaire,carlos fuentes,tom sharpe,maurice nadeauSi, dans le monde de l’édition, on met souvent en avant les jeunes talents, il faut aussi constater que les "vieux talents" sont toujours là. Pêle-mêle : Umberto Eco 81 ans (Confessions d'un jeune romancier, 2013 Grasset), Doris Lessing 94 ans (L’Histoire du général Dann, Flammarion, 2013), Max Gallo auteur prolifique qui publiait l’an dernier à 80 ans ses mémoires (L’oubli est la ruse du diable. XO), et Uderzo qui aura attendu ses 86 ans pour passer le flambeau d’Astérix à de jeunes auteurs.

    Aimé Césaire nous a quitté à 95 ans, Carlos Fuentes à 83 ans, Tom Sharpe à 85 ans, et l’écrivain et éditeur, Maurice Nadeau est parti à 102 ans. Le plaisir d’écrire est-il source de longévité et de jouvence ? Le secret est peut-être à trouver dans leurs livres.

    Photo : Cavanna raconte Cavanna (90 ans). Les Echappés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu