Avertir le modérateur

documentation française

  • Quel avenir pour le livre ?

    Johannes-Gutenberg1-211x300.jpgLe livre tel que nous le connaissons et qui nous procure tant de plaisirs est-il appelé à disparaître corps et âme ou va-t-il évoluer grâce à la technologie et prendre d’autres formes ? Tout le monde s’interroge depuis des années, constate, et certains font même preuve d’imagination.

    Le constat, tout d’abord, c’est celui de François Rouet, statisticien-économiste au Département des Études, de la Prospective et des Statistiques du ministère de la Culture, qui depuis des années étudie la filière économique du livre en France et qui vient de publier « Le livre Une filière en danger ? »

    Extrait de la présentation par La Documentation française : « L'industrie du livre est en pleine mutation. En effet, depuis l'apparition de nouvelles technologies, les modes de lecture évoluent, la vente en ligne se multiplie, le livre numérique apparaît... tous ces changements obligent ses acteurs à repenser leur métier. L’auteur parcourt toute la chaîne du livre, de l'édition à la vente au détail, en passant par la diffusion-distribution, le rôle de la puissance publique, etc. Il expose aussi de nombreux problèmes fondamentaux : l'inflation de la production de livres dénoncée depuis toujours, le poids du best-seller qui n'est pas récent, les conditions de l'exercice de l'activité des libraires depuis longtemps délicates... »

    Autre constat, celui du rapport Lescure sur l’avenir des politiques culturelles analysé par le site La fin du livre.  Sous le titre Quoi de neuf pour les livres ? l’auteur constate qu’il fait « une (petite) place à l’avenir du livre » et qu’il invite à « repenser la place des bibliothèques dans la diffusion des contenus numériques ». Il note que le rapport préconise « un rapprochement des bibliothèques et des librairies, comme elles le font déjà dans le domaine du prêt physique. Une proposition qui se heurte, pour l’instant, à la faible proportion de librairies dotées des moyens techniques nécessaires pour répondre aux demandes numériques des bibliothèques. »

    On bascule dans le numérique à propos de l’avenir du livre sur le site MyKindex.com qui inventorie toute une série de nouvelles perspectives que l’édition numérique offre aux éditeurs et conclue que « Au final, le gagnant de l’arrivée de l’édition numérique est bien le lecteur. »

     Plus futuriste, l’idée de Hugh McGuire qui propose de faire des livres numériques sur Internet, chaque livre étant une URL. Le blog du Monde La feuille présente ainsi le projet «Le but d'une telle démarche est de permettre au livre d'avoir une existence en ligne comme un objet de données structuré. Cet accès en ligne permettrait à chaque livre de proposer ses métadonnées (image de couverture, auteur, description, mots clefs, date de publication, catégories...). Chaque livre pourrait agréger des métadonnées externes, via des API, depuis des services tiers et récupérer ainsi les critiques qui pointent sur cette URL d'où qu'elles proviennent, des données provenant des bibliothèques ou des libraires sur la disponibilité du titre, des liens externes faisant référence au livre ou à l'auteur. Le "livre" pourrait également récupérer les annotations, commentaires et les passages surlignés des différents systèmes d'annotations aujourd'hui très dispersés et permettrait de les lier au texte lui-même ("le livre pourrait agréger les conversations sur lui-même"). » 

    A lire aussi sur le sujet : Le livre numérique, un objet textuel non identifié.

    Photo Johannes Gutenberg.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu