Avertir le modérateur

dargaud

  • Le 9ème Art à l'honneur avec l'année BD 2020

    Franck Riester, CNL, CIBD, BD 2020, Ligue des Auteurs professionnels, Bruno Racine, Catherine Meurisse, Charlie Hebdo, Dargaud, Julie Birmant, Angoulême BD,  C’est officiel, l’année 2020 sera en France l’année de la bande dessinée. Sur son site le ministre de la Culture Franck Riester écrit : « Je souhaite que les festivités de BD 2020 menées par mon ministère, le Centre national du livre (CNL) et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (CIBD), mettent en lumière chaque facette de cet art protéiforme, populaire, parfois irrévérencieux et engagé. Cette année a pour objectif de renforcer l’ancrage du neuvième art dans notre paysage artistique et culturel, et de valoriser sa force créatrice autour de tous les hommes et les femmes qui la font vivre et rayonner. C’est aussi l’occasion de témoigner du profond attachement des Français à la bande dessinée. À tous les âges et sous toutes ses formes, du roman graphique aux comics et au manga, « la France aime le 9ème art ».

    L’opération débutera lors de la 47ème édition du festival international de bande dessinée d'Angoulême et sera suivi pendant toute l’année par des expositions, certaines itinérantes, d’autres numériques présentées sur le site de BD 2020. A cela s’ajouteront des événements référencés BD 2020, des cycles de rencontres, des conférences et colloques. Des musées, des monuments historiques, les éditeurs, les libraires et les bibliothèques seront associés à cette célébration tous azimuts.

    Cet événement national va aussi permettre aux auteurs de BD d’exprimer leur malaise et de faire entendre leurs revendications. Sur son site la Ligue des Auteurs professionnels publie les divers courriers adressés aux ministres compétents – Culture et Santé - concernant la succession de réformes autour de la protection sociale des métiers de la création. Les dessinateurs, scénaristes, coloristes, attendent la publication du rapport de Bruno Racine, ex-patron de la BnF, qui devait apporter des réponses aux problèmes notamment de précarité et de statut social rencontrés par ces artistes-auteurs. La Ligue créée en 2018 revendique aujourd’hui 1618 adhérents et rassemble 7 organisations.

    Franck Riester, CNL, CIBD, BD 2020, Ligue des Auteurs professionnels, Bruno Racine, Catherine Meurisse, Charlie Hebdo, Dargaud, Julie Birmant, Angoulême BD,  La marraine officielle de cette année BD sera la dessinatrice Catherine Meurisse, qui a longtemps collaboré à Charlie Hebdo avant de se consacrer à la bande dessinée. Dans l’album La légèreté (Dargaud) publié en 2016, elle évoque avec beaucoup d’émotion l’attentat du 7 janvier 2015 qui vit la rédaction de ce journal décimée. Catherine Meurisse vient de publier Delacroix et Drôles de femmes avec des textes de Julie Birmant (Dargaud). Une exposition de ses dessins sera présentée dans le cadre du prochain festival de la Bande dessinée d’Angoulême fin janvier 2020.

  • Le monde du livre en images

    Ces images circulent sur les réseaux sociaux, Twitter, Facebook, Instagram, elles mettent en scène les livres et la lecture.

    En Corée du Sud le "train-bibliothèque". Raconté par Pierre Martial sur son blog :

    31504596_683374838721035_2286044408275009536_n.jpg

    Un dessin de Grant Snider. Son site Internet : https://www.grantsnider.com/ En France, ses livres sont édités par Dargaud.

    57503667_2396244717328404_660245733068242944_n.png

    L'intelligence artificielle. Un dessin d'anticipation de Asler :

    D6B28JaW0AAJ-7M.jpg

  • La vie des grands groupes d’édition

    Rien n’est simple en ce moment dans le monde de l’édition confronté à une baisse des ventes et à de nombreux rachats et restructurations.

    Dupuis, Dargaud, Fleurus, Edifa, Séverin Cassan, La Martinière, Nathan, Bordas, Robert Laffont, Plon, Le Cherche midi, Arnaud de Puyfontaine, Marion Glénat-Corveler, éditions Glénat, Nathan, Bordas, Robert Laffont, Plon, Le Cherche midi, La Découverte,livres hebdo,  Jacques Glénat, Pierre Conte, La Découverte, Vincent Bolloré,Editis, Vivendi, Le Seuil, Média-Participations,Rustica,C’est le cas aux éditions La Martinière-Le Seuil où, nous apprend Livres Hebdo, les salariés protestent contre les conditions d’intégration au sein de Media-Participations, récent repreneur du groupe. Après un premier avertissement en décembre le personnel a manifesté le 29 janvier devant le siège pour dénoncer un accord sur le temps de travail, les modifications des contrats de travail, la réorganisation interne, et le déménagement des bureaux vers le nouveau siège de Média-Participations, dans le 19ème arrondissement de Paris. Dans une précédente interview à Livres Hebdo, Vincent Montagne, le P-DG de Média-Participations expliquait qu’il avait supprimé deux postes de direction éditoriale, jeunesse et beaux livres et rajoutait à propos du plan social : « Il y avait une holding de 75 personnes environ qui regroupait des fonctions supports, des commerciaux et des éditeurs : nous avons dû supprimer un tiers des postes, un autre tiers rejoint les équipes de Pluriad, notre structure support, et le dernier tiers doit normalement rejoindre Le Seuil ou La Martinière. » Une équipe qui verra arriver un nouveau directeur général Séverin Cassan. Le P-DG s’est aussi engagé à ce que chaque maison conserve son identité propre comme c’est le cas à Média-Participations avec Dupuis, Dargaud, Fleurus, Edifa ou Rustica.

    Autre groupe qui risque de connaître quelques changements, Editis dont Vivendi société appartenant à Vincent Bolloré vient de finaliser le rachat fin janvier. Editis regroupe quelque 50 maisons d'édition dont Nathan, Bordas, Robert Laffont, Plon, Le Cherche midi, La Découverte. "Cette acquisition s'inscrit dans la logique de construction d'un grand groupe de contenus, de médias et de communication", a précisé le groupe dans un communiqué. Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, devient également président du conseil d'administration d'Editis, tandis que Pierre Conte, directeur général du groupe d'édition, est confirmé à son poste.

    Transition plus facile au sein du groupe Glénat, où le fondateur Jacques Glénat associe désormais à ses décisions sa fille aînée Marion Glénat-Corveler. Celle-ci devrait reprendre les rênes du groupe, une des dernières maisons d’édition françaises basée à Grenoble et Paris où sera bientôt construit un nouveau siège. En 2019, les éditions Glénat spécialisées dans la bande dessinée, les loisirs, fêteront leurs cinquante ans d’existence. Leur chiffre d'affaires est de plus de 55 millions d'euros et elles emploient 156 personnes.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu