Avertir le modérateur

cornélius

  • La bande dessinée à Angoulême et ailleurs

    La bande dessinée, c’est aussi des livres et des albums diffusés en librairie et qui font vivre – en principe – des centaines d’auteurs. En 2012, 5665 titres ont été publiés selon l’Association des critiques et journalistes de bandes dessinées (ACBD).

    De nombreuses villes telles Blois, Ajaccio, Amiens, Eauze, St Malo ou encore Audincourt, organisent (ou ont organisé) des salons ou des festivals autour de ce genre, mais le plus important est sans conteste le festival d’Angoulême qui propose cette année sa 40ème édition. Au programme de celle-ci, présidée par le dessinateur Jean-Claude Denis, un hommage à Albert Uderzo, Mickey, le renouveau de la BD algérienne et des expositions également consacrées à Jean-Claude Denis, Comès, Andréas, ou Jano. La manifestation réunit un grand nombre d’auteurs qui viennent y dédicacer leurs albums (leurs fans attendent souvent des heures interminables, en fonction de la notoriété des dessinateurs). Autre temps fort, l’exposition consacrée à la jeune dessinatrice Pénélope Bagieu dont les aventures se sont écoulées à plus de 100 000 exemplaires et qui vient de changer d’éditeur, passant de Jean-Claude Ga qui l’a découverte à Delcourt.

    Car dans ce métier, tous les auteurs ne sont pas égaux. Parmi les vedettes du chiffre de ventes, on peut citer Zep qui a vendu des millions d’albums de son personnage Titeuf, ou Uderzo qui continue à cartonner en librairie en poursuivant la saga des Astérix depuis la disparition de son alter ego et scénariste René Goscinny (le 33ème album ne s’est vendu qu’à... 1 300 000 exemplaires). Une chose est sûre : avec ses chiffres de vente, la bande dessinée n’est plus, et depuis longtemps, considérée comme un genre éditorial mineur.

    Mais si quelques petites maisons d’édition tentent de montrer des œuvres plus originales, comme  Cornélius, L’Association, Futuropolis, les Requins marteaux, le « marché » est tenu par quatre grandes maison d’édition : Dargaud, (Seuil Comics, Le Lombard, Kana, Dupuis), Delcourt (éditeur indépendant et actionnaire principal depuis 2011 de l’éditeur BD Soleil), Casterman (éditeur de Tintin, du journal Fluide glacial, et qui ré-inventa le roman graphique), Glénat, indépendant basé à Grenoble. Celles-ci inondent de titres les rayonnages espérant trouver dans le lot les Tintin, Blake & Mortimer, Lucky Luke, Blueberry, XIII, Gaston Lagaffe, de demain.

    Tous les genres sont représentés dans ce domaine et depuis quelques années, l’actualité et le reportage y sont très présents. On peut le constater avec le prix attribué depuis 1991 par la radio France Info : parmi les titres en compétition en 2013 c’est « La voiture d'Intisar » de Pedro Riera et Nacho Casanova, paru aux éditions Delcourt qui a été récompensé.

    En 2013, le festival d’Angoulême décernera lui aussi ses prix parmi les 32 titres sélectionnés par le jury, et chacun pourra y trouver son bonheur : les auteurs, les éditeurs, et certainement les lecteurs.

    Quelques sites Internet sont spécialement dédiés à la BD :

    ActuaBD

    BDzoom

    angouleme2013.jpg 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu