Avertir le modérateur

clément charbonnier bouet

  • Les éditions Contrepoint

    En édition comme dans tous les autres domaines de la création, la meilleure idée est celle que les autres n’ont pas (encore) eue. On le constate avec la toute nouvelle maison Contrepoint.

    Le journal La Croix lui consacre un article et écrit « Les temps sont durs, pour l'édition française notamment pour les petites et moyennes structures. Pourtant des enthousiastes se lancent encore, et avec succès, tirant leur épingle du jeu en faisant le pari de la qualité malgré le contexte morose. Nouvelles venues sur ce terrain, les éditions Contrepoint, « éditeur de livres décomplexés et audacieux » selon leur propre définition, ont publié leurs premiers titres il y a six mois, avec le désir de proposer des objets aussi jolis que soignés et pouvant porter des réflexions sur des débats de société. »

    Et la journaliste de poursuivre « Le contre-pied, idée de départ de Contrepoint, c’est « être juste à côté, regarder les choses sous un autre angle, avec une petite dose d’innocence », explique Sidonie Mangin, l’une des éditrices, venue des éditions des Arènes, autre maison à avoir tôt réfléchi aux objets singuliers et à de nouvelles possibilités d’édition et de journalisme en librairie (notamment avec le mook XXI). Fédérés au sein de l’Atelier Marge Design (fonderie de typographie et studio de création graphique), les éditeurs dynamiques de Contrepoint réunissent les connaissances de différents métiers du secteur. « Construire une thématique autour d’un objet éditorial nous a semblé dans la continuité des diverses activités que nous avons menées ces dernières années dans notre atelier, souligne son fondateur Mathieu Chévara, tout comme l’envie de détourner l’attention et de proposer un éclairage différent, avec un soin très grand du visuel ». »

    L’intégralité de l’article de Sabine Audrerie est à lire ici.

    PREVIEW_COUV-rvb-hd-460x365.jpgParmi les premiers succès en librairie de Contrepoint « Peut-on vivre sans smartphone » de Judith Aquien, illustré par Quentin Vijoux et « Les 30 reprises meilleures que les originales » de Pierre Siankowski et Hélène Paris.

    La collection Palmarès « entend explorer notre monde, accumulant perles et anecdotes sur le fil d’un sujet qui, ainsi subordonné aux circonstances, offre un éclairage neuf ». Elle propose aussi « Les 30 gardiens qui ont marqué un but » de Ferdinand Miollis, illustré par Clément Charbonnier Bouet. Pour ce titre l’éditeur publie un lien vers YouTube qui permet de les revoir.

    L’ensemble des publications sont à découvrir sur le site de Contrepoint comme ces titres édités dans la collection Poésie pratique : « Parce qu’il arrive qu’on n’ait pas envie d’offrir des fleurs à sa maman », « Parce qu’il arrive qu’on n’ait pas envie d’offrir une cravate à son papa », « Parce qu’on ne peut décemment pas laisser le dernier mot à son tonton raciste », problèmes fondamentaux auxquels la poésie apporte des réponses.


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu