Avertir le modérateur

boris vian

  • L'actualité en bref pour Astérix, les Nuls, Editis, et Glénat Jeunesse

    Astérix

    Astérix et d’Obélix, éditions Albert René - Hachette, René Goscinny, Jean-Paul Gabillet, Pour les Nuls, First, Vincent Bolloré, Livres Hebdo, Pascal Bruckner, Pierre Arditi, Bruno Liance, Eva Green, Hervé Le Goff, Jean-Pierre Kerloc'h, Edith Chambon, Maureen Dor, Marlène Jobert,Glénat Jeunesse, Vivendi, Editis, Pierre Conte,Michèle BenbunanOlivier Duhamel,Sud OuestAlbert Uderzo,  2 millions d’exemplaires c’est le tirage prévu pour le prochain album des aventures d’Astérix et d’Obélix qui paraît le 23 octobre sous le titre La fille de Vercingétorix (éditions Albert René - Hachette). A cette occasion le métro parisien a rebaptisé quelques-unes de ses stations (photo). La série créée par René Goscinny et Albert Uderzo fête cet automne ses 60 ans. A lire sur le sujet, l’article de Sud Ouest signé Jean-Paul Gabillet, sur l’aventure éditoriale ratée des albums d’Astérix aux Etats-Unis.

    astérix et d’obélix,éditions albert rené - hachette,rené goscinny,jean-paul gabillet,pour les nuls,first,vincent bolloré,livres hebdo,pascal bruckner,pierre arditi,bruno liance,vivendi,editis,pierre conte,michèle benbunanolivier duhamel,sud ouestalbert uderzo,marlène jobert,glénat jeunesse,eva green,hervé le goff,jean-pierre kerloc'h,edith chambon,maureen dor,jean-louis trintignant,boris vianPour les Nuls

    La célèbre collection de livres documentaires Pour Les Nuls des éditions First modernise ses couvertures. Fini le noir et jaune qui permettait une identification immédiate dans les librairies, place aux couvertures plus classiques en couleurs avec juste un bandeau jaune qui rappelle les anciennes maquettes. Les éditions First annoncent également une nouvelle série à partir du 17 octobre « Ça fait débat ! » dirigée par Olivier Duhamel. En photo : Le féminisme pour les nul.le.s, dont le contenu utilise l’écriture inclusive.

    Editis

    Nouveau mouvement au sein du groupe Editis récemment repris par Vincent Bolloré. Michèle Benbunan est nommée Directrice générale et remplace Pierre Conte nommé à son poste en 2017. Michèle Benbunan était auparavant la directrice de la branche Service et opération chez Hachette. Selon Livres Hebdo, elle a été chargée « de piloter l’évolution d’Editis pour répondre aux profondes mutations du monde de l’édition et positionner l’entreprise aux avant-postes de cette transformation.» Et d’accélerer « le développement de projets communs avec les autres entités du groupe Vivendi ».

    Astérix et d’Obélix, éditions Albert René - Hachette, René Goscinny, Jean-Paul Gabillet, Pour les Nuls, First, Vincent Bolloré, Livres Hebdo, Pascal Bruckner, Pierre Arditi, Bruno Liance, Eva Green, Hervé Le Goff, Jean-Pierre Kerloc'h, Edith Chambon, Maureen Dor, Marlène Jobert,Glénat Jeunesse, Vivendi, Editis, Pierre Conte,Michèle BenbunanOlivier Duhamel,Sud OuestAlbert Uderzo,  Jeunesse

    Les éditions grenobloises Glénat lancent le label Glénat Jeunesse qui propose des « albums à lire et à écouter ». Les trois premiers titres sont Les Éveilleurs de mots, texte de Pascal Bruckner lu par Pierre Arditi, illustrations de Bruno Liance, Le Livre de la Jungle, texte lu par Marlène Jobert et sa fille Eva Green, illustration d’Hervé Le Goff, et Sophie et les petites filles modèles, texte de Jean-Pierre Kerloc'h, lu par Maureen Dor, illustrations d’Edith Chambon.

    Boris Vian / Suite

    Supplément à la dernière chronique sur Boris Vian dont on fêtera le centenaire en 2020, Jean-Louis Trintignant lit le poème Je voudrais pas crever :

    Astérix et d’Obélix, éditions Albert René - Hachette, René Goscinny, Jean-Paul Gabillet, Pour les Nuls, First, Vincent Bolloré, Livres Hebdo, Pascal Bruckner, Pierre Arditi, Bruno Liance, Eva Green, Hervé Le Goff, Jean-Pierre Kerloc'h, Edith Chambon, Maureen Dor, Marlène Jobert,Glénat Jeunesse, Vivendi, Editis, Pierre Conte,Michèle BenbunanOlivier Duhamel,Sud OuestAlbert Uderzo,

  • On fêtera Boris Vian et son œuvre en 2020

    Boris Vian, Livre de Poche, Henri Salvador, Juliette Gréco, Serge Reggiani

    Les dates de visites de l’appartement où a vécu Boris Vian sont complètes pour le mois de novembre apprend-t-on sur le site officiel dédié à cet auteur. Un lieu habité de 1954 à 1959 à deux pas du Moulin Rouge et du domicile de Jacques Prévert, et où tout est resté en l’état depuis sa disparition comme nous le montrent les photos de TV 5 Monde .

    Cette initiative entre dans le cadre du centenaire de sa naissance qui sera célébré en 2020. Le site internet Boris Vian constamment mis à jour par les ayant-droits recense toutes les festivités, expositions, disques, tous les événements organisés autour de cet anniversaire, les visiteurs peuvent même choisir le timbre qui sera édité à cette occasion.

    Boris Vian, Livre de Poche, Henri Salvador, Juliette Gréco, Serge ReggianiÉcrivain, acteur, militant, peintre, jazzman, il a utilisé dans sa courte carrière une vingtaine de pseudonymes dont Bison Ravi, Claude Varnier, Vernon Sullivan, sont les plus connus, mais Zéphirin Hanvélo, Gédéon Molle, Lydio Sincrazi, ou Anna Tof de Raspail (source Wikipedia). Boris Vian est mort à 39 ans en 1959 pendant la première projection de l'adaptation cinématographique de son livre J'irai cracher sur vos tombes.

    Créateur prolifique, il est l’auteur de onze romans, de recueils de poèmes, des nouvelles, de scénarios de films, de centaines, de chansons et de pièces de théâtre. Parmi les ouvrages littéraires qui contribuent à sa gloire posthume on peut citer L’écume des jours, J'irai cracher sur vos tombes, L’herbe rouge, L'Arrache-cœur, tous désormais publiés sous son vrai nom et toujours disponibles en éditions populaires au Livre de poche.

    Boris Vian, Livre de Poche, Henri Salvador, Juliette Gréco, Serge ReggianiBoris Vian était également musicien, (trompettiste), on lui doit des chansons cultes comme Le déserteur, J'suis snob, On n'est pas là pour se faire engueuler, La Java des bombes atomiques, Le blouse du dentiste, entre autres succès popularisées notamment par des interprètes comme Henri Salvador, Juliette Gréco, ou Serge Reggiani.

    Sur sa page Wikipedia (très complète) on peut lire : « Réputé pessimiste, Boris Vian adorait l'absurde, la fête et le jeu. Il est l'inventeur de mots et de systèmes parmi lesquels figurent des machines imaginaires et des mots, devenus courants de nos jours. Mais il a également élaboré des projets d'inventions véritables lorsqu'il était élève ingénieur à l'École centrale Paris. Sa machine imaginaire la plus célèbre est restée le pianocktail, instrument destiné à faire des boissons tout en se laissant porter par la musique." Son centenaire n’engendrera sûrement pas la mélancolie.

  • Les livres d'hier, de l'été, et de l'automne

    Le site Babelio (qui appartient au Figaro) nous dévoile « Les livres les plus attendus de la rentrée littéraire de septembre 2019 ». Dans la liste figure l’incontournable Amélie Nothomb avec un roman intitulé Soif (Albin Michel), mais également La Mer à l’envers de Marie Darrieussecq (P.O.L.), le 6ème tome de la saga Millenium, La fille qui devait mourir de David Lagercrantz à paraître fin août chez Actes sud, Ce qu'elles disent de Miriam Toews (Buchet-Chastel),ou Une joie féroce de Sorj Chalandon (Grasset). Au total plus de 44 livres qui « vont faire l’actualité de l’automne ».

    J. D. Salinger, Marguerite Yourcenar, Marcel Pagnol, Truman Capote, Gabriel Garcia Marquez, Umberto Eco, Milan Kundera, Daniel Pennac, Toni Morrison, Michel Houellebecq, Philip Roth, Annie Ernaux, Simenon, Pablo Neruda, Albert Camus, Amélie Nothomb, David Lagercrantz, Millenium, Babelio, Le Figaro, Nicolas Sarkozy, Le Point, France Info, Passions, éditions de l'Observatoire, Actes sud, P.O.L., Albin Michel, Simone de Beauvoir, Boris Vian, John le Carré, Virginie Despentes,

    De son côté Le Monde a publié son classement des 100 romans qui ont "le plus enthousiasmé " ses critiques depuis sa création » (article réservé aux abonnés sur le site mais publié en supplément papier le 22 juin) J. D. Salinger, Marguerite Yourcenar, Marcel Pagnol, Truman Capote, Gabriel Garcia Marquez, Umberto Eco, Milan Kundera, Daniel Pennac, Toni Morrison, Michel Houellebecq, Philip Roth, Annie Ernaux ,Virginie Despentes, figurent parmi les auteurs cités. Dans le texte de présentation Le Monde écrit : « Le démon de toute liste s’appelle arbitraire. Plutôt que de l’exorciser, mieux vaut le reconnaître d’emblée : chères lectrices, chers lecteurs, la liste que vous allez découvrir ne prétend pas dresser un palmarès objectif, ni un panorama représentatif de la littérature depuis 1944…» Livres hebdo qui commente cette publication précise « On note l'absence de grands auteurs policiers (Simenon, le Carré), de grands nom de la littérature étrangère (Neruda, Mo Yan, Murakami) voire de certains illustres français (Camus, de Beauvoir, Vian). »

    Couverture du magazine Le Point, bonnes feuilles en exclusivité, et important battage médiatique pour Passions le dernier livre de Nicolas Sarkozy que France Info résume par ce titre « Confessions et portraits saignants : Nicolas Sarkozy raconte trente ans de vie politique », et poursuit « Passions évite le côté pompeux ou compassé qui peut parfois caractériser ce genre de livre ou d’exercice. Il ne s'inscrit pas dans la catégorie des livres politiques dont on est abreuvé. Le ton y est libre et libéré, donc "ça balance". Les journaux se ruent déjà sur les anecdotes croustillantes qu’il contient, jugements sur les ennemis politiques, son divorce, les hommes qu’il admire, etc., etc.. Le livre a été imprimé à 200 000 exemplaires par les éditions de l’Observatoire, ce qui en fait déjà peut-être un des best-sellers de l’été 2019.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu