Avertir le modérateur

bookeen

  • Une librairie fermé à Nice, Relay.com qui ferme le site, et un hôtel illustré en BD

    le_quartier_latin-3485381.jpg

    Photo France 3 Régions.

    La fermeture d’une librairie à Nice

    L’événement n’a pas fait les gros titres des journaux mais ce 31 janvier, la librairie Quartier latin de Nice a fermé ses portes après 80 années d’existence. Si la principale raison en est le départ à la retraite du libraire Patrice Balmoutier, celui-ci profite de l’occasion pour expliquer pourquoi il n’y a pas de repreneur. Le site Actualitté.com relaie son message publié sur Facebook : « D’abord, les banques suivent de moins en moins pour les reprises – c’est le cas pour Quartier latin, qui n’a pas voulu « défendre la position jusqu’à ce que mort s’ensuive ». En dépit d’un repreneur qualifié, aucun financement privé n’a pu être obtenu... L’autre point, c’est le loyer, éternel questionnement. « Quand un bailleur, qui est lui-même une institution sociale (un EHPAD, une Fondation !) trouve absolument normal de doubler le loyer sans vouloir autoriser la moindre extension d’activité, c’est le bal des hypocrites », s’exaspère le libraire. » Autre mise en cause, « ces Messieurs de Saint Germain », que le libraire désigne comme responsables en expliquant qu’ils « accordent royalement un dixième de la marge que prennent les opticiens ou vendeurs de fringues ».

    Bookeen.png

    La fermeture de Relay.com

    Conséquence sans doute de la baisse des ventes de tablettes tactiles – seuls Amazon, Apple ou Huawei tirent leur épingle du jeu dans ce domaine -, les services qui leurs sont associés s’adaptent à cette situation. Fin janvier Relay, la chaîne de points de vente de presse et de livres que l’on trouve surtout dans les gares, a annoncé la disparition le 25 février de sa plateforme Relay.com qui proposait depuis 2006 une offre de téléchargement de presse mais aussi de livres au format numérique avec un accès à 200 000 ebooks. Relay demande à sas utilisateurs "Livres" de se rapprocher de la librairie numérique Bookeen, son partenaire pour avoir accès à leur bibliothèque ». Pour l’anecdote, les boutiques Relay sont les héritières des « Bibliothèques de gare » créées en 1852 par Louis Hachette, aujourd'hui elles appartiennent à Lagardère Travel Retail.

    Buche, Tom Tirabosco, Exem, Albertine, Ibis Styles, Louis Hachette, Relay.com, Bookeen, Zep, Rodolphe Töpfer , Frederick Peeters

    Un hôtel décoré par des bandes dessinées

    Le monde de la bande dessinée fait le bonheur des éditeurs (14 % de parts du marché) mais également celui d’un hôtelier en Suisse. Livres Hebdo nous annonce que « La chaîne d'hôtel Ibis Styles, appartenant au groupe AccorHotels, inaugurera le 14 février prochain son premier hôtel entièrement dédié à la bande dessinée, à Carouge aux portes de Genève (Suisse). Sur six étages, le lieu veut rendre hommage au 9e art et à Rodolphe Töpfer (1799-1846), originaire de Genève et « reconnu comme le premier théoricien et auteur de bandes dessinées ». Les auteurs dont les dessins originaux vont décorer les 119 chambres de l’établissement sont Buche, Tom Tirabosco, Exem, Albertine, Wazem, Zep et Peeters.

  • Amazon et les auteurs font salon

    Grande première le prochain Salon du Livre de Paris, qui se tiendra Porte de Versailles du 16 au 19 mars prochain, un stand d’Amazon, géant mondial de la vente de livres en ligne et créateur de la liseuse Kindle. 

    Selon Livres Hebdo,  le stand d’Amazon, d’une superficie de 80m2, se tiendra dans la zone du salon consacrée au livre numérique. Une présence que le site MyBoox.fr commente ainsi : "Bonne pioche pour Amazon, qui ne devra pour l’instant compter que sur la présence au Salon du Livre de ses concurrents français Bookeen, Apple et Google ayant décliné l’invitation."

    Début février 2012, Le Monde annonçait à propos de la multinationale, "Résultats en demi-teinte pour Amazon, qui a doublé ses investissements" et précisait "Le groupe a effectué des dépenses d'investissement de 550 millions de dollars pendant le trimestre, dans "la technologie, l'infrastructure, et les capacités supplémentaires d'expédition". Pour l'ensemble de l'année les investissements ont représenté 1,3 milliard d'euros, presque un doublement en un an. Les effectifs ont aussi bondi de 67 % en un an : le groupe comptait environ 56 200 employés à plein temps ou à temps partiel (hors intérimaires) au 31 décembre, contre 33 700 un an plus tôt.”

    A noter que si les organisateurs déroulent le tapis rouge à Amazon (peut être pour compenser la désaffection de nombres d’éditeurs qui ne trouvent plus leur compte dans cette manifestation), une polémique les oppose aux auteurs en raison des condition d’accréditation de ces derniers.

    Dans un communiqué, la société organisatrice explique "Le Salon du livre réunit chaque année plus de 2 500 auteurs dans le cadre de rencontres et de dédicaces et n'entend pas empêcher les auteurs de venir en qualité de professionnel, élément premier de la chaîne du livre, mais encadrer plus précisément les conditions d'obtention d'un badge accréditif.

    Enfin, le Salon du livre est un événement qui ne vit pas de subside public et se doit de garantir à ses clients exposants des conditions claires et nettes concernant son visitorat, et déclarer des chiffres de fréquentation véraces et contrôlés par un organisme indépendant" (communiqué à lire intégralement sur le site Actualitte.com).

     

    Des liseuses, des auteurs, le prochain Salon du livre s’annonce bien.

    Amazon, Kindle, Salon du livre, Bookeen, Apple, Google


     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu