Avertir le modérateur

bookcrossing

  • Le livre sous toutes les latitudes

    On aurait pu croire que le « bookcrossing*», ou livre voyageur, déjà évoqué par ce blog n’était qu’un épiphénomène de mode, c’est le contraire qui se produit et il continue à donner aux livres une deuxième vie, et souvent plus.

    Le principe est simple et il s’agit de laisser dans un endroit public un livre que vous avez aimé pour le partager avec d’autres qui a leur tour le feront voyager. Un parcours qui peut être suivi sur internet. Le site de bookcrossing qui vise à «  à mettre les gens en contact par les livres » est toujours actif et explique : « C'est la Bibliothèque Mondiale. C'est un site de réseau social intelligent. C'est une célébration de la littérature, en même temps qu'un lieu où les livres trouvent une nouvelle vie. BookCrosser, c'est donner à un livre une identité unique afin que, passant de lecteur en lecteur, il puisse être suivi et ainsi relier ses lecteurs. Il y a actuellement 1 719 647  BookCrosseurs and 11 832 091  livres en train de voyager dans 132  pays. Notre communauté change le monde, et touche des vies un livre après l'autre. »

    9782818925539.jpgLe bookcrossing est même devenu en 2014 le sujet d’un livre. Le site Feminin bio nous présente les deux tomes de la bande dessinée et nous dévoile l’intrigue : « Un petit livre oublié sur un banc », écrit par Jim et illustré par Mig : « La vie de Camélia suit une petite routine un peu terne lorsque la découverte d’un livre sur oublié sur un banc lui ouvre de nouveaux horizons. Ne serait-ce que parce que son auteur est inconnu, Camélia est convaincue qu’un mystère entoure l’ouvrage. D’ailleurs, n’est-elle pas parvenue à déchiffrer le message codé laissé par l’ancien propriétaire ? Bien décidée à découvrir qui le lui écrit et se cache derrière ce livre, la voici entrainée dans une aventure qui la fait sortir de sa zone de confort, l’amène à rencontrer d’autres personnes et à ouvrir les yeux sur son quotidien. » (éditions Grand Angle, 2014)

    Si les livres voyagent c’est aussi le cas des lecteurs. Notamment la catégorie des « Tourdumondistes », (ça existe, et ils ont même un site) qui trouvent dans les guides et les romans des informations précieuses sur les lointaines contrées qu’ils vont visiter ou traverser. Le site propose une sélection de « livres utiles » à emporter dans son sac à dos.

    Et puis, à la fin du voyage, rien n’empêche de le remettre en circulation.

    Les « Livres voyageurs » sont également sur Facebook.

    *En 2013, et en 2015.

  • Les livres voyageurs

    Connaissez-vous le bookcrossing ? Je vous en ai déjà parlé sur ce blog et cette façon de partager le plaisir des livres et de la lecture continue de faire des adeptes un peu partout.
    Bookcrossing mode d’emploi expliqué à Sens (Yonne) : « On a tous un livre qu'on aimerait faire découvrir à quelqu'un ou qui ne nous sert plus ; un roman, un livre de cours, une bande dessinée, un album, une biographie... peu importe ! Le principe, l'échange... 
    Laisse un livre dans un lieu public (parc, autobus, café, métro, salle de cours...) dans le but de faire un échange dans la Ville de Sens.
    Publie dans ce groupe (Facebook) le lieu de dépôt de ton livre
    Laisse un petit mot à l'intérieur, invitant la personne qui le trouve à partager ta découverte.
    Ça peut être sur un post-it, sous forme de dédicace à même le livre etc.

    Amusez-vous !!! »
    Dans cette ville l’opération bookcrossing s’appelle désormais « Des livres en liberté dans Sens ».

    10998403_10206000053823724_1645089812998527951_n.jpg
    A Cholet, c’est une association qui a mis en place « une boîte à lire » comme le raconte Ouest France : « Le principe de la boîte à lire fonctionne dans plusieurs villes de France, mon fils en a installé une par le biais d'une association, l'idée m'a semblé intéressante, alors pourquoi pas nous ? » C'est la question que s'est posée Catherine Cassin, responsable de l'activité gymnastique à l'association sportive, l'ASPTT. Une suggestion qui a eu un bon écho auprès des autres membres de l'association, puisqu'une boite à lire est installée depuis quelques jours devant ses locaux, rue du Carteron. »
    Eux aussi s’inspirent du principe du bookcrossing « un phénomène arrivé tout droit des États-Unis » comme l’explique l’article qui précise « Abandonner des livres dans des lieux publics et suivre leur cheminement sur Internet, via le site bookcrossing.com. Il revendique aujourd'hui 1 400 000 utilisateurs dans le monde. Ils n'étaient que 190 000 en 2003. »
     
    A Tarbes, c’est le lycée général et technologique Marie Curie qui renouvelle une opération lancée en 2014 sous le nom de " Bookcrossing - Livres voyageurs " en collaboration avec le CDI et le Foyer Socio-éducatif de l’établissement. Vingt livres ont été sélectionnés « essentiellement des romans et nouvelles de tous genres » pour être « dispatchés dans des lieux de passage et des espaces communs du lycée ou dans des boîtes identifiées "Bookcrossing - Livres voyageurs". » Parmi ces titres on peut citer I have a dream - Grands discours - Martin Luther King, Le joueur d'échecs - Stephan Sweig, La mécanique du cœur - Mathias Malzieu, Sous les vents de Neptune - Vargas Fred, ou Un secret - Philippe Grimbert.
    Cécile Lorillon qui présente l’animation sur le site du lycée écrit à propos du bookcrossing : « C'est une rencontre impromptue entre un lecteur et un livre. C'est un emprunt impulsif, plus spontané que celui réalisé dans un lieu de prêt. »


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu