Avertir le modérateur

bob woodward

  • Les sujets polémiques font-ils vendre des livres ?

    A suivre la polémique ouverte par les propos d’Eric Zemmour reprochant dans l'émission Salut les terriens de Thierry Ardisson son prénom à l'animatrice Hapsatou Sy et le qualifiant « d’insulte à la France », on en oublierait que ses passages télé accompagnent la parution de son dernier livre. Faut-il désormais créer une polémique pour attirer l'attention sur un livre ? Les sujets tabous ou les propos sulfureux font-ils grimper les tirages ?

    Aux Etats-Unis, Fear de Bob Woodward (chronique du 6 septembre 2018) consacré aux débuts hiératiques de la présidence de Donald Trump, s’est vendu à plus d’un 1 100 000 exemplaires en quelques semaines, dont 900 000 exemplaires dès le premier jour. Un chiffre qui totalise les ventes de livres imprimés, livres audio et livres numériques, selon l’éditeur Simon & Schuster, filiale du groupe de médias CBS.

    En France un historien s’étonne sur les réseaux sociaux d’avoir pu trouver en vente à la FNAC de Grenoble une édition de Mein Kampf d’Adolf Hitler, un pamphlet tombé dans le domaine public en 2016. Réédité avec succès en Allemagne en 2016, le livre a suscité une analyse critique de Albrecht Koschorke, professeur de littérature à l’Université de Constance, celle-ci est parue en France sous le titre Manipuler et stigmatiser, Démystifier Mein Kampf, éditions du CNRS, 2018. En 2015, l’éditeur Fayard annonçait son intention de republier en français l’ouvrage d’Adolf Hitler accompagné d’un « appareil critique » complété d’une analyse du professeur d'université Régis Tettamanzi et d'une préface signée de l'écrivain Pierre Assouline, mais plusieurs fois reportée cette réédition devrait finalement voir le jour en 2020.

    On se souvient également du tollé provoqué par l’annonce de la réédition des titres antisémites de Louis-Ferdinand Céline par Gallimard. Antoine Gallimard avait alors déclaré "j'ai suspendu ce projet, mais je n'y ai pas renoncé" justifiant dans le Journal Du Dimanche cette parution "par goût de la vérité" et la nécessité de montrer "la coexistence du génie et de l'ignoble en un seul homme".

    Pour en revenir au livre d’Eric Zemmour, les semaines qui viennent diront si son nouveau dérapage verbal, qui vient s’ajouter à d’autres, certains condamnés par la justice, aura aidé à la carrière du livre Destin français, présenté comme « une autobiographie intellectuelle, historique et littéraire », par son éditeur Albin Michel.

    Eric Zemmour, Antoine Gallimard, Albin Michel, Fayard, Louis-Ferdinand Céline,Pierre Assouline,Régis Tettamanzi, Bob Woodward,Simon & Schuster, Thierry Ardisson, Hapsatou Sy  ,

  • Livres : la folie Trump

    Donald Trump, Bob Woodward, Le Seuil, JDD, L'Opinion, Omarosa Manigault Newman, Pocket, Michael Wolff,Henry Holt & Company,  Robert Laffont, Simon & Schuster, L'Obs, « États-Unis : Donald Trump ridiculisé dans un livre par Bob Woodward » France Info, «Fear», le livre d’un journaliste du Watergate qui rend fou de colère Donald Trump » L’Opinion, « Donald Trump : les 5 anecdotes à retenir du livre accablant du journaliste Bob Woodward » JDD, les titres de la presse française sont explicites sur le contenu du livre Fear : Trump in the White House  à paraître aux Etats-Unis le 11 septembre 2018 (Simon & Schuster).

    L’Obs, lui, recense quelques-unes des appréciations distillées dans les 448 pages. Extraits : « Un "idiot", un "déséquilibré" (John Kelly, chef de cabinet). Un homme dont le niveau de compréhension est "celui d'un écolier de CM2 ou de 6e" (James Mattis, ministre de la Défense). Un "putain de menteur" (John Dowd, son ex-avocat). Un "menteur professionnel" (Gary Cohn, ex-conseiller économique). Un "putain de salopard" (Rex Tillerson, ex-secrétaire d'Etat). "Nature erratique", "ignorance", "incapacité à apprendre", "vues dangereuses" (un officiel anonyme de la Maison-Blanche). Un "tweetomane" déjanté décochant ses missiles en 140 ou 280 signes depuis sa chambre à coucher, "l'atelier du diable" (Reince Priebus, ex-chef de cabinet)… »

    Donald Trump, Bob Woodward, Le Seuil, JDD, L'Opinion, Omarosa Manigault Newman, Pocket, Michael Wolff,Henry Holt & Company,  Robert Laffont, Simon & Schuster, L'Obs, Ce livre à charge dont le premier tirage est de 550 000 exemplaires, vient s’ajouter à celui de Michael Wolff Le Feu et la Fureur (Fire and Fury : Inside the Trump White House - Henry Holt & Company) décrivant le premier les coulisses de la Maison Blanche sous la gouvernance du nouveau président milliardaire. Celui-ci a été vendu à plus d'un million d'exemplaires et traduit dans trente et un pays dont la France (Robert Laffont), il est désormais disponible dans la collection Pocket. Autre témoignage récent celui d’Omarosa Manigault Newman, une ancienne haute conseillère de Donald Trump à la Maison Blanche dont le livre Unhinged (Déséquilibré) publié par Simon & Schuster, raconte son expérience au sein de l'administration Trump et décrit un président raciste, intégriste, et misogyne.

    Donald Trump, Bob Woodward, Le Seuil, JDD, L'Opinion, Omarosa Manigault Newman, Pocket, Michael Wolff,Henry Holt & Company,  Robert Laffont, Simon & Schuster, L'Obs, Le nom de l’auteur de Fear est lui aussi pour beaucoup dans la médiatisation du dernier ouvrage sur Donald Trump. Bob Woodward, 75 ans, est le journaliste qui a révélé, avec Carl Bernstein le scandale du Watergate, à partir de 1972. Ses révélations dans Le Washington Post avaient contraint le président Richard Nixon à la démission, en août 1974. Symbole du journalisme d’investigation, il a reçu dans sa carrière deux prix Pulitzer.

    En France, la date de parution et le titre ne sont pas encore annoncés par le Seuil qui a acquis les droits de traduction de Fear : Trump in the White House.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu