Avertir le modérateur

bert kaufmann

  • Des librairies du monde entier

    Le livre est universel, tout autant que la librairie qui permet au lecteur d’y découvrir des trésors de littérature. Mais, en matière de librairie, tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne.

    L’article trouvé sur le blog de Miss Celaneus est édifiant. Titré « Extinction massive aux Etats-Unis », il date de 2010 mais nul doute que la situation a beaucoup évolué depuis (en tout cas, il faut l’espérer). Son auteure raconte sa visite à la librairie Barnes & Noble de cinq étages qui est « grande et belle comme disons, les Galeries Lafayette » et sa surprise : (…) « Mais voilà, un malaise diffus ne tarda pas à m'envahir : il n'y a pas de livres. Ça paraît incroyable, et pourtant c'est vrai. Je m'explique : les seuls véritables livres se trouvent sur les deux premières tables que vous voyez sur la photo. Sur la première, les best sellers de fiction (incluant les romans policiers), sur la deuxième, les best sellers de non-fiction. Ensuite, il y a les "self help" genre auquel l'Europe a jusqu'à présent pas mal résisté. (Comment se faire des amis, dresser votre chien, réussir en affaires, baiser votre femme, etc.) Puis les guides touristiques, le marketing et le "business", l'informatique, le jardinage, l'artisanat, la cuisine, que sais-je. Tous ouvrages que je classe dans les guides pratiques, mais qui ne sont pas ce que j'appelle des livres. » (…)

    Une déconvenue qu’elle n’aurait peut-être pas connue au Japon. Un article du site Abebooks, lui aussi daté de 2010, nous invite à une visite littéraire des librairies de Tokyo, où là il est bien possible qu'heureusement rien n’ait changé : (…) « Comme dans beaucoup d’endroits à Tokyo, l’espace est un luxe et les librairies sont remplies de livres du sol au plafond. De nombreuses boutiques s’étendent même dans la rue avec des livres disposés sur des tables et des étagères accrochées à l’extérieur qui proposent toujours de nouvelles sélections, ce qui incite les passants à prendre une pause dans la frénésie de leur trajet. La plupart des librairies sont exposées au nord pour éviter une exposition directe au soleil, ce qui donne une rangée de librairies interminable à visiter. L’auteur japonais Haruki Murakami parle de Jimbocho dans plusieurs de ses livres et dirigeait un club de jazz non loin de là. Le mangaka Shueisha, connu mondialement, habite à Jimbocho. Ce quartier vit et respire la littérature. » (…)

    Autre voyage, plus récent (2014), celui que nous propose le site Skyscanner à travers « Les 22 librairies les plus belles au monde », de Lisbonne à Pékin, en passant par Barcelone, Sao Paulo, Singapour, Amsterdam, Buenos Aires, Porto, Venise, et Paris (avec une librairie anglaise) : « Véritables paradis littéraires, ces librairies ne sont qu’un petit échantillon de celles existantes sur la planète, sélectionnées pour vous donner des idées de voyage. Ainsi, lorsque vous partirez en vacances, vous saurez où satisfaire votre soif de livres. Certaines sont historiques, d’autres se situent dans des lieux aussi insolites qu’une gare ou présentent une décoration à couper le souffle. ». Et l’article tient ses promesses.

    acqua_alta_bookstore_in_venice_editorial_use_by_aubrey_dunnuck_flickr_680.jpg

    Librería Acqua Alta, Venise, Italie / Photo Skyscanner de Bert Kaufmann sur Flickr

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu